En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus
Logo Province Courses HippiQuotidien
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Inscrivez-vous à notre newsletter

Province Courses Actualité

Dexter Fromentro s’offre Draft Life

Actualite

La réunion de ce dimanche de gala à Vincennes a débuté par un coup de théâtre avec la défaite de Draft Life dans le Prix Xavier de Saint Palais. La jument de Louis Baudron n’a jamais pu en effet approcher le mâle Dexter Fromentro (Qwerty), qui bat son record, en trottant dans ce Groupe II dans l’excellente réduction d’1’10’’9. Un succès total pour la famille Levesque, Camille sa cavalière, Thomas son entraîneur et Pierre, son propriétaire. Voir HQ de ce 24 juin

Fado du Chêne confirme

Actualite

La bataille a été indécise jusqu’à cinquante mètres du poteau, entre Fado du Chêne (Singalo) et Feeling Cash, dans un Prix d’Essai de haute tenue (record de l’épreuve égalé en 1’13’’). Finalement, c’est le premier cité qui l’emporte, confirmant son récent succès acquis dans le Saint Léger des Trotteurs, à la plus grande satisfaction de son propriétaire-éleveur, Claude Guedj, de son entraîneur Julien Le Mer et de son jockey, Paul Ploquin. Voir HQ de ce 24 juin

Fighter Smart sur le tapis vert

Actualite

Comme l’an dernier, le Prix Albert Viel a vu la disqualification pour allures de son vainqueur Feliciano, dans une course riche à rebondissements où Flocki d’Aurcy, le grandissime favori, s’est montré fautif dans le premier tournant, et Follow You au galop à la sortie du dernier tournant. Du coup, la victoire est revenue à l’extrême outsider, Fighter Smart (Uniclove) à la cote astronomique de plus de 160/1 devant la pouliche Fortaleza. Mathieu Mottier tient sa revanche dans ce Groupe I tandis que Cyrille Buhigné s’offre son premier classique. Voir HQ de ce 24 juin

Elladora de Forgan : la maestria des « Franck »

Actualite

A eux deux, ils comptent désormais quatre Prix du Président de la République à leur actif. Franck Leblanc avait amené au top sa pouliche, Elladora de Forgan pour lui faire gagner son premier Groupe I, son copain Franck Nivard assurant la finition, avec la maestria qu’on lui connaît dans cette épreuve (six succès désormais). Remporté en 1’13’’5 (le 6e meilleur temps du Président), ce classique sous la selle a souri aux pouliches, puisqu’Etoile de Bruyère conclut à la deuxième place. Les favoris Equinoxe Jiel et Etonnant ont dû se contenter des 4e et 5e places. Voir HQ de ce 24 juin

Bold Eagle est toujours le patron

Actualite

Il n’avait plus gagné à Vincennes depuis un an et six sorties qui s’étaient toutes soldées par des secondes places, souvent battu d’un rien. Ce dimanche, Bold Eagle a prouvé qu’il restait le patron de la cendrée de Vincennes, en remportant un 3e Prix René Ballière consécutif et imitant son glorieux aîné, Bellino II. Preuve qu’il est le patron : le champion de Sébastien Guarato, malgré son numéro 9, est venu prendre la tête dans la descente, et a surclassé ses rivaux dans la ligne droite, comme à ses plus beaux jours. Verdict du chrono : 1’10’’3, sa meilleure réduction de ses trois Prix René Ballière. Voir HQ de ce 24 juin

Clemenza Am, un papier royal

Actualite

Epreuve Européenne, la dernière et meilleure course du jour, ce samedi à Maquenchy, a été une formalité pour le 6 ans suédois, Clemenza Am, entraîné et drivé par Dominik Locqueneux, sachant que deux autres visiteurs étrangers ont complété l’arrivée. Ayant déjà terminé 2e de Bird Parker à Mons l’an passé, ce Clemenza Am, élevé par l’écurie Courant, est né dans la pourpre, aussi bien côté paternel (Muscle Hill) que maternel (sa mère, par Varenne est une petite fille d’Ina Scot, lauréate du Prix d’Amérique 1995). Voir HQ de ce 23 juin

Fame And Fortune : JP Dubois fête son anniversaire à l’avance

Actualite

Sa pouliche est toute jeune (3 ans) et revendique une origine royale, étant fille de Sam Bourbon et de Ma Crown, nièce d’Etta Extra. Fame And Fortune est donc imbreed 3x2 sur cette dernière, jument d’exception ayant tracé dans le stud book. Lui, c’est Jean-Pierre Dubois son co-éleveur et propriétaire qui, à 77 ans, onze mois et vingt jours, s’offre son 5e succès de l’année, ce samedi sur l’hippodrome de Mauquenchy. Comme quoi, le travail et la passion restent le meilleur élixir de jouvence. Voir HQ de ce 23 juin

Brissac, le maître du Capitole

Actualite

(© ScoopDyga)

Pour la troisième année consécutive, Brissac a remporté ce vendredi en fin d'après-midi le Grand Prix du Capitole sur la piste de l'hippodrome de Toulouse. Rabattu en tête avant l'entrée du deuxième tournant dans une épreuve où il devait rendre 25 mètres, le champion de Jean-Alain Eliphe s'est détaché à moins d'un tour de l'arrivée et n'a plus jamais été inquiété, ralliant le poteau en solitaire dans la réduction kilométrique de 1'14''1. C'est une performance rare que Brissac réussit en s'imposant trois fois de suite dans l'une des épreuves les plus convoitées de la saison toulousaine. L'hippodrome de La Cépière n'a d'ailleurs plus aucun secret pour lui qui y enregistre ce vendredi sa 12ème victoire en 18 courses.

Doublé des pensionnaires de Fabrice Souloy

Actualite

Même si ses représentants continuent de courir sous le nom de Philippe Billard, son beau-frère, Fabrice Souloy pose de nouveau pour la photo dans l’enceinte de Vincennes, quand ses élèves rentrent vainqueurs aux balances. Ce vendredi soir, le professionnel ornais double la mise avec deux bons « jeunes », à savoir Encore A Deux (Prix Sappho), une fille de la classique Nina Madrik et surtout l’invaincu, désormais en trois sorties, Forever’s Fella, un fils de Ready Cash et de la toute bonne Anastasia Fella, elle aussi classique. Voir HQ de ce 23 juin      

Le bonheur de Sarah Boulard et d’Etienne Sailliot

Actualite

Ni la première citée, ni le second n’avaient encore jamais connu la joie de la victoire sur le Plateau de Gravelle. Ce vendredi soir, Diamant Forgion remporte sous la selle le Prix Mutus, confirmant qu’il avait passé un palier. Sa jeune cavalière est aux anges mais encore plus son propriétaire, Etienne Sailliot qui, en l’espace d’une semaine, voit ses couleurs s’imposer à deux reprises, alors qu’elles n’avait jamais brillé durant 35 ans. Comme quoi, la persévérance finit parfois par payer… Voir HQ de ce 23 juin