En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus
Logo Province Courses
HippiQuotidien
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Inscrivez-vous à notre newsletter

Province Courses Blog

Un Critérium des 4 ans à la sauce « JMB » ?

Quatre jours après avoir signé un exploit avec Bel Avis, lauréat du GP de la Loterie à Naples, Jean-Michel Bazire détient-il les clés du Critérium des 4 ans qui se court ce dimanche -pour la première fois- à Vincennes ? Pourquoi pas, tant les pensionnaires de l’entraîneur sarthois sont irrésistibles depuis des mois et des mois. A la fois « ingénieur » de très haut niveau quand il s’agit de régler un trotteur et l’amener à 120% pour le jour « J » mais aussi pilote exceptionnel (à nos yeux le meilleur au monde, car il sait s’adapter à tous les hippodromes), JMB dispose-t-il d’une nouvelle Formule 1 avec Freyja du Pont ? On le saura dimanche soir.

post Image


En attendant, le maître entraîneur/driver peut savourer sa semaine écoulée. A Argentan, samedi dernier, Aubrion du Gers a réussi ses débuts sur le mile, affichant suffisamment de vitesse pour se retrouver en tête au terme du premier quart de mile avant de contrôler ensuite les velléités de ses adversaires. L’essai étant concluant, voilà les suédois prévenus : il faudra compter sur le hongre de 9 ans dans quatre semaines à l’Eliltoppet.
Bien plus fort encore, le cas Bel Avis ! Il découvrait à la fois l’étranger, le mile et le fait de courir à deux reprises à quelques heures d’intervalle. Il a même relevé un 4e défi, s’offrant le luxe de gagner sa batterie tout en ayant perdu un terrain considérable au départ puis de surclasser la finale, après avoir attendu son heure, bien calé le long du rail. Bel Avis, qui n’avait pas gagné de Groupe I jusqu’à présent, a donc passé un énorme palier depuis quelques mois. La patience de son entraîneur et de son entourage (la famille Wildenstein) est aujourd’hui récompensée, Bel Avis ayant été ménagé toute sa jeunesse (19 courses seulement à la fin de son année de 5 ans). Après Aubrion du Gers, Cleangame et Blé du Gers (tous les deux au départ ce dimanche du Prix Kerjacques), l’élève de Dominique de Bellaigue vient compléter le clan des fameux hongres de la team « JMB ». Impressionnant.
Dans de telles circonstances, la candidature de Freyja du Pont dans le Critérium des 4 ans sera prise très au sérieux, la pouliche de la famille Rayon restant sur trois victoires nettes et sans bavure. En l’absence du phénomène Face Time Bourbon, qui se rendra dans quinze jours en Italie pour disputer le GP d’Europe, il n’y a plus en effet d’épouvantail au départ de ce Groupe I. La course s’annonce en conséquence très ouverte et dans ce genre de configuration, JMB est souvent le plus fort tacticien.
Bien représentées cette année avec sept postulantes, les pouliches n’ont pas cependant les statistiques en leur faveur, ne l’ayant emporté qu’à trois reprises depuis l’ancienne génération des « F » (Fleuron Perrine), avec Nikita du Rib en 2005, Pirogue Jénilou en 2007 et Darling du Reux en 2017. Cette domination correspond à une réalité économique simple : pour les mâles, c’est le jackpot de s’imposer dans un Critérium avec une forte plus-value génétique à la clé, syndication assurée. Pour une pouliche, les incidences financières sont moindres. Dans ces conditions, les enjeux sont loin d’être équivalents entre sexe fort et faible.
Ainsi donc, comme en 2008 où Ready Cash était absent (victoire de Rolling d’Héripré) et 2015 où Bold Eagle avait fait l’impasse (victoire de Bird Parker), les Feliciano (lauréat platonique du Prix Albert Viel), Falcao de Laurma (le seul à avoir battu Face Time Bourbon) et Fakir du Lorault feront tout leur possible pour profiter de l’absence du leader de la promotion. Pour Follow You, l’importance est moindre, le fils de Ready Cash et Mara Bourbon étant syndiqué depuis l‘automne.
Cela dit, aux côtés de Freyja du Pont, les demoiselles Flèche Bourbon, Fanina des Racques et Fend la Bise auront, elles aussi, des ambitions.

Laisser un commentaire

  • Comment Author
    TorontoPat Répondre - Signaler

    En début d’article, vous citez Avé Avis au lieu de Bel Avis

    à