En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus
Logo Province Courses
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Province Courses Blog

Un meeting d’hiver résumé par le Critérium des Jeunes

Alors que le meeting d’hiver s’achèvera samedi prochain, le verdict du Critérium des Jeunes disputé dimanche dernier a été un concentré, presqu’à lui seul, des enseignements de ces quatre mois passés sur le Plateau de Gravelle.

post Image

Le doublé de JM Bazire et le succès d'Havana d'Aurcy qui a imité sa mère, Avila (Ready Cash) a été un résumé de tout ce que l'on a vu cet hiver, à Vincennes. Photo Scoopdyga

Il a confirmé tout d’abord la domination de Jean-Michel Bazire qui, sur ces trois dernières années, a vu son effectif monter en gamme, en qualité comme en quantité. Non seulement, le maître entraîneur n’avait pas son pareil pour exploiter un piquet de 5 ans et plus préparés en vue de l’hiver, mais il a maintenant élargi son cercle d’influence, se voyant confier de plus en plus de trotteurs venus de l’étranger mais encore en développant son antenne de jeunes pousses. Pour preuve, alors qu’il n’avait encore jamais gagné le premier Groupe I réservé aux 3 ans, le sarthois a réalisé le jumelé gagnant dans le Prix Pierre de Montesson, avec Havana d’Aurcy et Hooker Berry, tous les deux élevés et appartenant à des fidèles de son écurie.
A l’heure où sont écrites ces lignes (jeudi 22 février, au matin) et alors qu’il reste encore six réunions Vincennoises à courir, le leader du trot Français a ainsi battu son record de victoires (78 à ce jour contre 71 l’an passé), déjà égalé son record de gains établi l’hiver dernier (3,3 millions d’euros) et ce, avec un effectif composé de 67 trotteurs différents (+9). Il convient d’ajouter que le professionnel a, en revanche, beaucoup plus couru ses pensionnaires (328 courses contre 220 durant le meeting 2018/2019), soit une moyenne proche de 5 courses/élève, contre 3,8 il y a un an. Du coup, même si son pourcentage de réussite dans les trois premiers (44%) se passe toujours de tout commentaire, il est cependant en baisse de quatre points. Avec parfois trois ou quatre chevaux au départ de la même course, JMB ne peut en effet cocher toutes les cases, se faisant sa propre concurrence !
Autre constat : le driver a vraiment levé le pied, comme il l’avait laissé entendre, se mettant au sulky deux fois moins souvent (154 courses à ce jour contre 320), se montrant dès lors encore plus efficace et redoutable (34% de succès avec 53 victoires au compteur, contre 27,5% en 2018/2019). On en veut pour preuve sa « drive » dans le Critérium des Jeunes, à montrer dans les écoles d’apprentis tant le pilote a su jouer la course d’attente dans un premier temps, la décanter dans un second épisode en demandant un gros effort à sa partenaire, se remettre à l’abri dans un troisième temps, avant de ne porter l’estocade finale à l’entrée de la ligne droite…
Ce Critérium des Jeunes aura été tout autant marqué de l’empreinte de Ready Cash, autre « maître » incontesté de la cendrée de Vincennes, chez les étalons cette fois. Sur les onze prétendants à la victoire, six d’entre eux revendiquaient son ascendance directe côté mâles, avec cinq de ses petits-fils (via Brillantissime (x2), Alto de Viette, Atlas de Joudes et Charly du Noyer), tandis que la gagnante, Havana Berry est fille d’Avila, issue justement de la première année de production de l’étalon phénomène, et elle aussi lauréate du Critérium des Jeunes. C’est dire si Ready Cash va influencer notre stud-book pour les générations à venir, puisque ses fils, à l’évidence, reproduisent eux-aussi et que ses filles s’annoncent pour le moins prometteuses au haras !
Passons d’un dimanche à l’autre, enfin, pour évoquer le Grand Prix de Paris à venir, auréolé de la présence des 2e, 3e, 4e et 6e du GP d’Amérique et des 1er et 3e du Prix de France. Belina Josselyn est-elle capable de doubler la mise en mettant à la raison son compagnon de boxe, Davidson du Pont ? Rien n’est moins sûr, y compris avec la présence de JMB au sulky de la ballerine.
En tout cas, voilà qui promet à nouveau du grand spectacle, tout comme les premiers chiffres de consultation de la plate-forme mise en place pour les Assises du Trot montrent la pertinence de la démarche. En moins de quatre jours de mise en ligne, 1 150 personnes sont venues l’enrichir y laissant 10 000 contributions ! On a impatience d’en connaître les grandes tendances !

Laisser un commentaire