En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. Refuser / En savoir plus
Logo Province Courses
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Province Courses Article

Joseph Cos, l'éleveur des Meleuc

Certains éleveurs tablent sur la réalisation de croisements savamment étudiés pour tenter de faire naître le trotteur qui sortira de l'ordinaire. D'autres, tout en essayant de s'appuyer sur de bonnes souches, préfèrent y aller au relationnel et se laisser guider par les circonstances de la vie tout en prêtant un œil attentif aux techniques modernes de sélection. Le Breton Joseph Cos est de ceux-là. Avec Boss du Meleuc (Lucky Blue), cela lui a plutôt réussi. Retrouvez le portrait qu'Yves Jean avait fait de lui au mois de février 2016.

Producteur de lait à la tête d'un troupeau de 80 têtes à Miniac-Morvan, en Ille-et-Vilaine, Joseph Cos explique : « De par ma profession, je suis adepte de la génomique pour croiser ma jumenterie et utilise le test ADN Synchrogait. Mais je suis un éleveur à petit budget. Chaque année, je fais saillir une quinzaine de poulinières dont je loue la production. Elles paissent dans les herbages avec les vaches. On dit : "une jument pour sept vaches". Et puis, quand je choisis un reproducteur, il faut certes qu'il me plaise mais aussi que j'apprécie son propriétaire et également son étalonnier si ce n'est pas la même personne ». Le décor est planté, l'homme, « passionné par la pratique de l'élevage après avoir utilisé les chevaux de trait pour les travaux de la ferme », met en avant les mots amitié, fidélité et convivialité. « Cela fait quatre générations que ma famille est très proche de la famille Briand (N.D.L.

Pour découvrir la suite, renseignez votre adresse mail