En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus
Logo Province Courses HippiQuotidien
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Inscrivez-vous à notre newsletter

Province Courses Article

Prix de Belgique : tout simplement passionnant !

Jamais, le Prix de Belgique, disputé à deux semaines du Prix d’Amérique, n’a revêtu un tel intérêt que celui programmé ce dimanche 14 janvier. Et ce, pour au moins quatre raisons. Tous les concurrents partent en effet à poteau égal, ce qui est nouveau et une décision heureuse de la SECF appliquée depuis l’an passé. Trois invitations sont également à gagner pour le jour « J ». Tertio, les deux fils de Ready Cash, Bold Eagle et Readly Express, chefs de file respectifs du trotting français et suédois, vont en découdre pour la première fois et tenter de prendre un ascendant moral sur l’adversaire. Enfin, le premier cité va être allégé dans sa ferrure, ce qui est également tout nouveau. C’est dire si ce Prix de Belgique devrait être riche d’enseignements.

post Image

Bjorn Goop a eu l'occasion d'appréhender le potentiel de Bold Eagle lors des heats du Prix de Bretagne, avant de conseiller à Sébastien Guarato de ne pas courir ce premier préparatoire. Cette fois, le driver suédois se retrouve au sulky de Readly Express, qu'il a mené à la victoire dans le Prix Ténor de Baune. (Photo SCOOPDYGA)

Avec seulement quinze partants, on est en droit de s’attendre à une course régulière et limpide, d’autant que l’aire de départ des 2 850 mètres, en montée, se prête à des mises sur orbite s’appliquant à toutes les tactiques de la part des drivers. C’est la première chose. La seconde certitude, c’est de voir au moins quatre trotteurs tenter leur va-tout dans l’espoir de terminer dans les « trois » et ainsi décrocher leur visa pour le Prix d’Amérique, car ils sont un peu « juste » au niveau des gains. La 6 ans suédoise, Treasure Kronos, le 8 ans, Call Me Keeper, le 6 ans, Carat Williams et le 7 ans, Booster Winner sont concernés. Ils seront, à un moment ou un autre de la course, contraints de sortir du « bois », et de sortir le peloton de sa torpeur, si tant

Pour découvrir la suite, connectez-vous avec un compte abonné* Connectez-vous avec les identifiants qui vous ont été envoyés lors de votre abonnement. Si vous les avez perdu n'hésitez pas à nous contacter.

Pas encore abonné ?