En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus
Logo Province Courses
HippiQuotidien
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Inscrivez-vous à notre newsletter

Province Courses Article

Le GP de France 2019 : un Groupe I vérité

Dans quelques heures, le Grand Prix de France devrait être riche d’enseignements dans la mesure où cinq des six premiers du GP d’Amérique sont au départ. On va surtout en savoir plus sur la compétitivité actuelle de Bold Eagle, face à sa contemporaine Bélina Josselyn et son cadet Readly Express.

post Image

Bélina Josselyn était venue coiffer Bold Eagle l'an passé dans le GP de France, où Readly Express était le grand absent. Cette fois, ils sont tous les trois au départ. Photo APRH

Pour Bold Eagle, le GP d’Amérique 2019 est à oublier en effet, le cheval et son driver Franck Nivard s’étant fait piéger au départ. Dans la mesure où le champion n’a plus la marge de manœuvre qu’il possédait en 2016, se retrouver à l’arrière-garde au bout de cent mètres de course devenait mission impossible. Ce dimanche après-midi, Bold Eagle n’aura aucune sorte d’excuse s’il ne lutte pas pour la victoire pour au moins trois raisons. 1/ Il évolue sur son parcours préféré, celui des 2 100 mètres autostart, où il peut mettre à profit sa vitesse

Pour découvrir la suite, connectez-vous avec un compte abonné* Connectez-vous avec les identifiants qui vous ont été envoyés lors de votre abonnement. Si vous les avez perdu n'hésitez pas à nous contacter.

Pas encore abonné ?
Créez-vous un compte dès maintenant