En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. Refuser / En savoir plus
Logo Province Courses
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Province Courses Article

Histoires singulières de castrats

Vendredi soir à Vincennes, Clegs des Champs (Legs du Clos) a encore réalisé une démonstration alors qu'il devait pourtant rendre 25 mètres sur la petite piste et conforte sa place parmi les tout meilleurs spécialistes du trot monté. L'occasion de se plonger ou de se replonger dans le dossier que Province Courses a consacré dans n°2684 (daté du 12 avril) à ces hongres histoires singulières dont Clegs des Champs et Arlington Dream sont les actuels représentants.

post Image

De tout temps, il y a eu de grands hongres, des champions hongres même. La chose n’est pas nouvelle et notre propos n’est pas là de faire l’historique de leurs exploits. Présentement, à l’attelage, Jean-Michel Bazire peut s’appuyer sur un trio de choix en la matière, avec Aubrion du Gers (Memphis du Rib), Blé du Gers (Quinoa du Gers) et Cleangame (Ouragan de Celland), dont il n’est pas loin de faire des chevaux de Prix d’Amérique, principalement le premier, à propos duquel il dit : « Si je le prépare pour le Prix d’Amérique, il le gagne ! À son meilleur, il peut soutenir la comparaison avec Bélina Josselyn, c’est sûr. Sur le plan sportif et vis-à-vis des turfistes, on peut certes regretter qu’il ne puisse prendre part à la grande course du fait qu’il est hongre. Mais, d’un autre côté, il y a, en France, des règles de sélection adoptées depuis des lustres qui ne sont pas sans avoir leur raison d’être. Il est vrai qu’en termes de compétition, il y a des avantages à être hongre, en regard des mâles et des juments. Un hongre est plus facile à entraîner, à préparer, moins tributaire des temps naturels. Ce sont là des paramètres à prendre en compte ».« En termes de compétition, il y a des avantages à être hongre. Un hongre est plus facile à entraîner, à préparer, moins tributaire des temps naturels. » Jean-Michel BazireD’une certaine manière, tout est dit. Dans l’autre spécialité, Clegs des Champs (Legs du Clos), Arlington Dream (Ready Cash) ou encore Boss du Meleuc (Lucky Blue), troisième, samedi, sont, de leur côté, des chevaux de Prix de Cornulier. Mais ils ne sont pas à « statut égal » avec leurs rivaux mâles et femelles. Eu égard à leur profil spécifique, les deux premiers constituent, en quelque sorte, des curseurs. Demeurés entiers jusqu’à l’âge de 4 ans, pour Clegs des Champs, et jusqu’à celui de 5 ans, pour Arlington Dream, ils « performaient » alors déjà, mais avec irrégularité, pour des raisons que détaille leur entourage respectif (lire par ailleurs) et qui ont motivé leur castration.À 3 ans, Clegs des Champs s’est révélé en gagnant facilement le semi-classique Prix Louis Tillaye. À 4 ans, il se classera troisième du classique Prix du Président de la République, devancé seulement par Chancelière Citrus et Cyprien des Bordes. Mais, parallèlement, il se voit disqualifié pratiquement une fois sur deux. La faute à un caractère très affirmé, pour ne pas dire plus, confinant même à la méchanceté. Bientôt victime d’une tendinite, il n’échappera pas, dès lors, à la castration et en reviendra transformé, alignant les victoires et les places de deuxième, y compris dans les courses de Groupe les plus relevées auxquelles il ait le droit

Pour découvrir la suite, renseignez votre adresse mail