En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus
Logo Province Courses
HippiQuotidien
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Inscrivez-vous à notre newsletter

Province Courses Article

Tony Gio est dangereux!

"Tony Rome est dangereux", chantait et jouait, naguère, le fameux crooner-acteur américain Frank Sinatra. Sur la cendrée de Vincennes, Tony Gio est tout aussi redoutable et il a réussi un numéro, cet après-midi, pour venir ajuster Aubrion du Gers.

post Image

Invaincu à Vincennes depuis le printemps 2016, tout en n'y ayant pas couru depuis le mois de septembre dernier, du fait de son état de hongre, qui lui interdit la plupart des courses, Aubrion du Gers nous revenait de Suède et de sa courte défaite dans l'Elitloppet avec l'ambition de signer la quarante-septième victoire de son incroyable carrière. Tout en ne le sentant peut-être pas au mieux de sa forme, on a cru qu'il allait quand même s'en sortir, mais c'était oublier un tueur nommé Tony Gio... Aubrion du Gers restait sur onze succès à Vincennes et Jean-Michel Bazire, son mentor et driver, sur deux victoires dans ce Prix Chambon P, avec sa championne Bélina Josselyn, double tenante du titre. Dans ce tournoi lui souriant, donc, et où il alignait également, avec une première chance, un autre hongre de grand talent en Blé du Gers, il n'a pas connu, cette fois, la réussite. Les choses

Pour découvrir la suite, connectez-vous avec un compte abonné* Connectez-vous avec les identifiants qui vous ont été envoyés lors de votre abonnement. Si vous les avez perdu n'hésitez pas à nous contacter.

Pas encore abonné ?
Créez-vous un compte dès maintenant