En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. En savoir plus
Logo Province Courses
HippiQuotidien
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Inscrivez-vous à notre newsletter

Province Courses Article

La tenue n'exclut pas la vitesse

A 10 ans, Valko Jénilat débute sur le mile et s'y impose, en dominant deux trotteurs vedettes. Jusqu'alors, ses meilleurs titres avaient été acquis dans des tournois de tenue. Néanmoins, il n'est pas dénué de vitesse et le prouve. Décryptage.

post Image

(© Frédéric Vernichon)

"A 10 ans, on a peut-être trouvé sa vraie distance!, s'est exclamé Gilles Raffré, l'un des copropriétaires de Valko Jénilat dans ces colonnes, hier, poursuivant. C'est un cheval qui possède beaucoup de tenue et avec lequel on n'est pas obligé de reprendre dans un parcours. Rendez-vous compte qu'il est vainqueur de Groupe II sur 4.000 mètres et sur 1.600 mètres. Il n'y a pas beaucoup de chevaux capables de faire cela." C'est que, en dépit des apparences, la tenue exige de la vitesse... Pierre-Désiré Allaire, qui en a vu passer des champions dans sa carrière, le dit souvent : "La tenue est une réserve de vitesse, de la vitesse en puissance." Ce qui revient à dire qu'un cheval qui a de la tenue ne manque pas, pour autant, de vitesse. Il a simplement celle-ci emmagasinée en lui, en instance de s'exprimer.C'est ce que Valko Jénilat a démontré dimanche, lui qui

Pour découvrir la suite, connectez-vous avec un compte abonné* Connectez-vous avec les identifiants qui vous ont été envoyés lors de votre abonnement. Si vous les avez perdu n'hésitez pas à nous contacter.

Pas encore abonné ?
Créez-vous un compte dès maintenant