En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. Refuser / En savoir plus
Logo Province Courses
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Province Courses Article

Etoile de Bruyère, au nom du père

Le succès d'Etoile de Bruyère dans le Prix Joseph Lafosse qui lui garantit une priorité de participation dans le Prix de Cornulier est l'occasion de faire ou refaire connaissance avec la famille Levrard qui a élevé dans la Sarthe cette fille de Kénor de Cossé. Dans son édition du 20 septembre dernier, Province Courses était allé à leur rencontre.

post Image

Etoile de Bruyère lors de sa victoire samedi à Vincennes. (© APRH)

« Cette victoire, c’est le rêve de papa. » Charles Dreux n’était pas le seul à avoir les yeux embués d’émotion après la victoire d’Etoile de Bruyère dans le Prix de Normandie samedi à Vincennes. Les enfants, Agathe et Damien alors que leur frère cadet, Vincent, a vu la course devant son écran au Mans, et la femme de Jean-Jacques Levrard, disparu l’an dernier quelques semaines avant la deuxième place de la jument qu’il a élevée dans le Prix du Président de la République, avaient tout autant de mal à dissimuler leurs sentiments. Un mélange de joie et de souvenirs. « Notre père a toujours été passionné par l’élevage. Il a commencé par avoir des « Selle Français », puis il a acheté une jument trotteuse à une connaissance. Il a toujours considéré cela comme un loisir au sein de son exploitation agricole (élevage de bovins) et ça le reste pour nous aujourd’hui », raconte Damien Levrard. Un loisir qui n’empêche pas de vivre pleinement ces moments. « Toute la dernière semaine a été

Pour découvrir la suite, renseignez votre adresse mail