En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience, vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux. Refuser / En savoir plus
Logo Province Courses
MON ESPACE PERSOCONNEXION
ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES
MON ESPACE PERSO ABONNEZ-VOUS À PROVINCE COURSES CONNEXION

Province Courses Article

Les « Joudes » : au nom du père

Chica de Joudes (Jag de Bellouet) s'aligne au départ du Grand Prix d'Amérique 2020. La veille, ses sœurs Elyn de Joudes (Ready Cash) et Gloria de Joudes (Goetmals Wood) seront en piste à Saint-Brieuc avec leur entraîneur Alain Laurent. L'occasion de partir ou repartir à la rencontre du label créé et développé par la famille Vulliamy. Province Courses était allé à leur rencontre au mois de mars 2019.

post Image

Les frères Vulliamy, Christophe et Alexandre

Sylvie, Alexandre et Christophe Vulliamy poursuivent l’œuvre initiée par leur père, Jean-Pierre, passionné de cheval, décédé prématurément en 1999. Dix ans plus tôt, le Suisse Jean-Pierre Vulliamy, grossiste en viande dans le pays vaudois, jette son dévolu sur une exploitation agricole d’une cinquantaine d’hectares, située à Joudes, à 150 kilomètres de ses bases. À cette époque, comme maintenant d’ailleurs, il est en effet impossible de trouver une telle structure en Suisse. Et puis, Jean-Pierre Vulliamy aime les courses de trot françaises et les perspectives qu’elles offrent, faisant courir sa casaque dans l’Hexagone. L’exploitation est alors transformée en haras, avec des bâtiments fonctionnels et les prés transformés en herbages et paddocks. « Notre père nous avait demandé de poursuivre et nous ne nous sommes pas posés de questions », aime répéter Alexandre, au nom de sa sœur et de son frère, tous les trois soutenus par leur mère, Rose-Marie, « la première supportrice de l’élevage ». Aujourd’hui, Alexandre s’occupe principalement de la partie gestion-administration et des croisements, tandis que son frère cadet, Christophe, entraîneur en Suisse, fait le lien avec les socio-pros ayant des « Joudes » sous leur responsabilité.FIDÉLITÉ AUX HOMMESTrente ans plus tard, le haras des Vulliamy fait la même surface et Dominique Bouton, arrivé dès le départ, est toujours là, vivant sur place et s’occupant au quotidien de la jumenterie et de ses élèves. « Nous avons beaucoup de chance d’avoir cet homme passionné à nos côtés, aussi fidèle que compétent. Avec lui, nous sommes en totale confiance, et il ne sera pas facile à remplacer ! » À ses côtés, Christophe Jusseau, arrivé en 2016, complète la petite équipe des « Joudes ».Quand il s’agit d’aller

Pour découvrir la suite, renseignez votre adresse mail