(© APRH)

Mardi 17 Mars 2020
N°646

ENTRE PRAGMATISME ET VOLONTÉ DE PRÉPARER LE REBOND

JEAN-PIERRE BARJON : « UN JOUR HISTORIQUE, TRISTE ET QUI DOIT À LA FOIS NOUS MOBILISER »

Au lendemain de l’officialisation de l’arrêt des courses en France jusqu’au 15 avril, et quelques minutes avant de diffuser une lettre ouverte aux socio-professionnels (voir page 3), le Président de la société LeTROT Jean-Pierre Barjon a répondu à nos questions en affichant détermination et esprit de projection vers le futur rebond.

HQ :
La décision d’hier n’a pas dû être simple à prendre.
En fait non, car globalement on était arrivés dans une impasse et on n’avait plus aucune hypothèse. Jusqu’à dimanche, grâce à un travail colossal de la part des équipes avec les Sociétés de courses et leurs dévoués bénévoles, la FNCH et les pros, on a cherché en permanence des arguments pour justifier et permettre l’organisation des courses. Une décision est difficile à prendre quand il y a une alternative, là ce n’était plus la question, la décision s’imposait à nous. D’un point de vue respect des réglementations, d’un point de vue éthique par rapport à la contagion de la maladie et d’un point de vue économique puisque les enjeux avaient largement diminué avec la fermeture des points de vente. Mais à l’impossible nul n’est tenu. Avec des équipes en interne qui ont fait leur maximum, des organisateurs et des professionnels
Lire la suite en page 2