Pour découvrir la suite, connectez-vous avec un compte abonné

Pas encore abonné ?
HQACTULundi 03 Décembre 2018
BY PROVINCE COURSES

Pierre PREAUD

Il y a environ une centaine de transformations de réunions PREMIUM en PMH. Pour celles-ci, les Sociétés-mères ont décidé de maintenir à titre exceptionnel les rémunérations en 2019 sur le régime de 2018.

Réunion du Prix d'Amérique protégée

VOILE LEVÉ SUR LE CALENDRIER 2019

SUITE DE LA PAGE 1

L'équation n'était a priori pas simple à résoudre. Il fallait parvenir à intégrer toutes les recommandations du nouveau Directeur Général du PMU qui a décliné tout au long de l'été ses prérogatives pour donner au pari hippique une meilleure lisibilité, supprimer les "irritants" (ce qui contrarient les clients historiques) et espérer un outil de relance de l'activité. Représentant aussi et même avant tout les professionnels, les Sociétés-mères se devaient également de répondre aux attentes de pragmatisme au niveau des horaires notamment. Il en résulte globalement un plan se basant sur :- le resserrement de l'offre autour des réunions françaises, les courses internationales venant compléter ladite offre avant ou après les courses nationales et encore plus marqué le dimanche avec deux réunions nationales centrales- un début de l'offre de paris à 11h tous les jours (pas avant et souvent grâce à une offre internationale)- les nocturnes du mardi sont organisées aux beaux jours, les autres deviennent des semi-nocturnes avec une 1ère course à 16h22- les autres nocturnes sont avancées à 19h- fin des courses françaises les dimanches à 18h maximumPierre Préaud, secrétaire général de la Fédération Nationale des Courses Hippiques, nous a révélé que la centaine (trot et galop confondus) de réunions concernées par la transformation en PMH (la diminution était un axe important des mesures annoncées cet été) resteront des sources de revenus équivalentes en 2019 (voir ci-contre) afin de ne pas pénaliser les sociétés de courses organisatrices et arguant que les délais