...
Résultat de course - 21.06.2020

Helgafell, la couronne du soulagement

C'est un poulain très doué, tout est facile pour lui. 
Eric RAFFIN

La douche avait été glaciale dans le Prix Comte Pierre de Montesson en février. On peut parler d'un moment de pur plaisir dans le Prix Albert Viel, façon bain chaud bouillonnant, pour Helgafell. Le meilleur mâle de

Martial Turbiaux : "On se demandait si on avait le droit de gagner un Groupe I"

Co éleveur du lauréat, Martial Turbiaux s'est dit soulagé au téléphone, quelques minutes après la victoire de son élève. Avec, aussi la réponse à une question de légitimité dans le sérail des grands éleveurs français ! « Nous sommes des jeunes éleveurs et on se demande toujours si on a notre place à ce niveau de la compétition. Maintenant que c'est fait, on se dit que c'est bon, c'est fait. Dans le Critérium des Jeunes, cela avait été la douche froide. On ne pensait pas qu'Helgafell pouvait se montrer fautif de cette façon là, lui qui est si trotteur. Ici, on a donc attendu les premiers mètres de course avec une certaine appréhension surtout qu'on l'avait vu au heat faire des siennes. Ensuite, on a vu qu'Eric Raffin était sûr de son fait. Dans la ligne d'arrivée, on l'a évidemment porté jusu'au bout. Il y a eu des cris dans la maison. » Non saillie l'an dernier, Baaria (Quaker Jet), la mère d'Helgafell, a été saillie cette année par Charly du Noyer cette année. Soit donc le même croisement qui a donné Helgafell.

Pour découvrir la suite, connectez-vous

Si vous êtes déjà abonné Province Courses, l'identifiant reste le même

Pas encore de compte ? Créer un compte
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite