... ©Scoopdyga
Résultat de course - 12.02.2022

Idao de Tillard prend sa revanche sur Izoard Vedaquais

C'est un cheval complet
Clément Duvaldestin

Deuxième d'Izoard Védaquais dans la Sulky World Cup 4 ans, le pensionnaire de Thierry Duvaldestin a cette fois dominé son rival, à l'issue d'un très beau sprint.

Révélation de ce meeting, Idao de Tillard (Sévérino) s'est invité par les meilleurs d'une génération très prometteuse, emmenée par Izoard Védaquais (Bird Parker). Battu, avec les honneurs, dans la Sulky World Cup des 4 ans, le représentant de Thierry Duvaldestin a confirmé sa montée en puissance, parvenant à prendre sa revanche dans ce Prix Ephrem Houel, malgré la très belle résistance de son rival. Un grand jour pour Clément Duvaldestin qui remporte son premier Groupe 2. "Le cheval a été très bon", admirait-il au micro d'Equidia Racing. "On avait le dos d'Izoard Védaquais, mais il a fallu se battre pour y parvenir (N.D.L.R. : un pointe en 1'02''3 dans la descente au tracking). Il a fourni trois accélérations dans le parcours. C'est vraiment un cheval complet."
Propriétaire, Cyril Sevestre était également aux anges : "On passe un hiver formidable. Après une deuxième place de Groupe 1, il gagne un Groupe 2. On a rapidement su qu'il était bon. Il plaisait à Thierry Duvaldestin, qui l'avait vu chez Mme Chaunion, et nous l'avions acheté ensemble aux ventes de yearlings de Caen (27.000 euros)." Idao de Tillard met en valeur son père Sévérino, qui avait justement gagné ce Prix Ephrem Houel, dont il est le premier vainqueur de Groupe 2. Il représente aussi un croisement 100 % "Tillard", puisque le champion de Christian Bigeon est un fils de Katia de Tillard.
Pour sa dernière sortie de l'hiver, Izoard Védaquais n'a pas démérité loin de là, et le meilleur est à venir. Philippe Allaire était également fort satisfait de la troisième place d'Italiano Vero (Ready Cash), qui a très bien fini (meilleurs derniers 200 mètres en 1'07''8).

D'où vient-il ?

Idao de Tillard provient de l’élevage de Francoise Chaunion. Il est passé par le ring des ventes de Caen, où il a été vendu 27.000 euros, yearling. Il est signé par l’Elevage de Tillard, des deux côtés de son pedigree, fruit du rapprochement de deux gagnants de Critérium Continental (Groupe 1), Sévérino 1’11’’, son père –un « Tillard », même si son nom ne l’indique pas–, et Classe de Tillard 1’12’’ (Workahoklic), sa grand-mère. Avant « Idao », ces deux-là étaient deux des trois meilleurs représentants de l’élevage maison, le troisième étant le millionnaire Bonheur de Tillard 1’11’’ (Podosis), éclectique vainqueur des Prix de l’Atlantique et de l’Ile-de-France.

7e | PRIX EPHREM HOUEL
Att - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
IDAO DE TILLARD 1'12"1
Severino x America de Tillard (First de Retz)
Driver : C. Duvaldestin - Entraîneur : Th. Duvaldestin
Propriétaire : C. Sevestre - Eleveur : Ec. Chaunion
2e Izoard Vedaquais 1'12"2 Bird Parker x Dokha Vedaquaise
3e Italiano Vero 1'12"3 Ready Cash x Baraka d'Henlou
4e : Inoubliable - 5e : Instinct d'Am - 6e : Ideal Ligneries - 7e : Idylle A Vie
A voir aussi :
...
Kezura Lorraine en bonne pouliche

Lauréate pour ses débuts l'an dernier à 3 ans puis lors de sa rentrée à nouveau Chatelaillon - La Rochelle, KEZURA LORRAINE(Royal Dream) reste invaincue en 2024 et valide l'espoir de la team Chavatte de briller à Vichy cet été. Grâ...

Lire la suite
...
Pascal Boey annonce sa démission de la Présidence SNPT

C'est par voie de communiqué, en fin de journée, que Pascal Boey a fait savoir sa décision de démissionner de la Présidence du Syndicat National des Propriétaires de Trotteurs. Nous vous proposons le communiqué dans ...

Lire la suite
...
Stéphane Bourlier,
la valeur du travail

Depuis bientôt trente ans qu’il s’est installé à son compte dans un haut lieu de l’élevage sarthois, celui des « Ludois », Stéphane Bourlier s’est tracé un parcours professionnel qu’il ne doit qu’à lui-même, avec ...

Lire la suite
...
Loubiana du Bourg avec autorité

Étoilée lors de son passage aux qualifications à Laval le 26 septembre 2023 en 1'18''6, LOUBIANA DU BOURG (Real de Lou) a confirmé la bonne impression visuelle dès ses premiers pas en compétition le 10 mars, sur l'hippodrome du Mont-Saint-Michel. ...

Lire la suite