... © Aprh
Résultat de course - 13.02.2022

Hooker Berry ajuste Hohneck

Dans une position de chasseur, Jean-Michel Bazire est venu ajuster son principal rival, Hohneck, associé à son pensionnaire Hooker Berry, remarquable sprinter.

Ce n'est pas la première fois que ces deux-là se retrouvent aux prises. Comme dans le Prix Octave Douesnel, en début de meeting, notamment, on a assisté à un magnifique mano a mano entre Hooker Berry (Booster Winner) et Hohneck (Royal Dream). Avec cette fois un ordre inversé. Le petit alezan est venu mettre un nez sur le poteau à son rival, bien qu'il ait légèrement penché dans les derniers mètres. Héroïque tout au long de l'hiver, le pensionnaire de Jean-Michel Bazire n'avait pas réussi à passer le poteau en tête. Dimanche, il a signé sa première victoire de Groupe 2, lui qui venait de prendre deux accessits au plus haut niveau. Les récompenses n'existent pas, mais cette victoire y ressemble fortement. "Il a été présent tout au long de l'hiver", soulignait JMB, vainqueur de son cinquième Prix Ovide Moulinet après Fripon Rose, Jézabelle des Bois, ainsi que Bélina Josselyn et Davidson du Pont. "Hohneck s'est sauvé à l'entrée de la ligne droite, mais mon cheval a remis un super coup de reins pour venir gagner. Il n'est pas très grand, mais il a coeur de champion."
Au tracking, Hooker Berry a bouclé ses deux cents derniers mètres sur le pied de 1'04'' après avoir été ramené parfaitement par le grand favori de la course. Un joli coup tactique joué par Jean-Michel Bazire, qui a profité de l'accélération du pensionnaire de Philippe Allaire dans le dernier tournant, alors que tous deux se trouvaient assez loin de la tête. Face à celui qui est devenu le maître étalon de cette génération après sa bonne cinquième place dans le Prix d'Amérique - Legend Race, Hohneck, Hooker Berry se positionne parmi les prochains figurants dans les grandes joutes. Dans les tribunes, son propriétaire-éleveur, Michel Aladenise a vibré et a assisté à sa treizième victoire de Groupe 2 en tant qu'éleveur (il a gagné un Groupe 1 avec Quokine Berry, la tante d'Hooker Berry). "Bravo à Jean-Michel, car je ne pensais pas que l'on pouvait l'emporter. Nous étions loin dans le parcours. Cela fait une vingtaine d'années que nous travaillons ensemble, on commence à bien se connaître (rires)."Battu sur le poteau, Hohneck a longtemps fait illusion. Son pilote, François Lagadeuc n'avait absolument rien à lui reprocher, le parcours ayant fait la différence : "Le cheval court très bien. Il donne tout ce qu'il a, comme d'habitude. Jean-Michel (Bazire) est souvent dans notre dos, c'est le jeu... Le mien n'a pas été marqué par son Prix d'Amérique en tout cas. On allait très vite pour finir."

Derrière eux, Hussard du Landret (Bird Parker) a complété le podium. Les trois mêmes chevaux que dans le Critérium Continental, mais dans un ordre différent. Son entraîneur-driver, Benoît Robin a vu son pensionnaire remettre les pendules à l'heure, après avoir causé une déception dans la Sulky World Cup des 5 ans : "Le cheval refait une bonne valeur, il est seulement battu par deux champions. Je suis très satisfait. Son échec en dernier lieu peut s'expliquer car il n'avait sans doute pas assez travaillé. Aujourd'hui, c'était un autre cheval."

D'où vient-il ?

Splendide pedigree que celui de Hooker Berry 1’10’’ (Booster Winner), s’articulant autour de la matrone de Michel Aladenise, Idée du Corta (1996—Battling Joe), ici en position de deuxième mère. On doit à Idée du Corta les classiques Quokine Berry 1’11’’ m. (Prix des Centaures, deuxième du Prix de Vincennes) et Paolo Berry 1’13’’ a.-m., ainsi que les semi-classiques Téquila Berry 1’12’’ et Dayana Berry 1’11’’. Idée du Corta est également la mère d’Osaka Berry 1’13’’ (Caballio in Blue), gagnante de quatorze courses et de plus de 260.000 euros, à laquelle on doit, précisément, Hooker Berry, mais encore Falco Berry 1’11’’ (plus de 300.000 euros de gains), Darling Berry 1’12’’ (plus de 300.000 euros également) et Eliska Berry 1’12’’ a.–m. (plus de 300.000 euros, elle aussi !). Quelle parentèle !

7e | PRIX OVIDE MOULINET
Att - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
HOOKER BERRY 1'12"9
Booster Winner x Osaka Berry (Caballio In Blue)
Driver : J.-M Bazire - Entraîneur : J.-M Bazire
Propriétaire : M. Aladenise - Eleveur : M. Aladenise
2e Hohneck 1'13" Royal Dream x Caranca
3e Hussard du Landret 1'13"1 Bird Parker x Anakine du Bellay
4e : Hokkaido Jiel - 5e : Harvest de Buliere - 6e : Horace du Goutier - 7e : Hastronaute

Il n'est pas très grand, mais a un coeur de champion"
Jean-Michel Bazire

Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Booster Winner 1'10''2 Guilty Of Love 1'17''1
Quille Viretaute 1'13''8 Elvis de Rossignol 1'13''0
HOOKER BERRY Aube Et Vire 1'23''4
Caballio In Blue 1'16''2 Quadrophenio 1'13''9
Osaka Berry 1'13''8 Starlette Begonia 1'23''9
Idee du Corta Battling Joe 1'15''6
Salsa des Quartes
A voir aussi :
...
Beads dans le "Luxebourg",
c'est l'Amérique !

Acteur en vue du meeting d'hiver mais finalement passé à côté d'une qualification dans le Prix d'Amérique Legend Race, Beads (Archangel) gagne sa course de prestige, laquelle joue en plein son rôle historique de consolante : le Prix du ...

Lire la suite
...
Anthony Barrier retrouve le sourire

Il y avait du monde pour accueillir Anthony Barrier et Image Charentaise (Canadien d'Am) à l'arrivée de l'épreuve de clôture de cette réunion veille de Prix d'Amérique Legend Race. Une épreuve que le pilote mayennais ne ...

Lire la suite
...
Express de l'Iton transforme en victoire son engagement en or

À 340€ du plafond des gains, présenté avec un émoji vert, Express de l'Iton (Echo) a su transformer ce superbe engagement en victoire dans le Prix de Vittel. Le jour de l'anniversaire de Patrick Terry son entraîneur, il y a ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire lance son week-end

On a beau avoir vingt Sulky d'Or à son palmarès, avoir gagné toutes les plus grandes courses de Vincennes, à commencer le Prix d'Amérique Legend Race à quatre reprises, terminer régulièrement tête de liste du meeting d'hiver de ...

Lire la suite