... © ScoopDyga
Actualité - 13.02.2022

Vivid Wise As seigneur et vengeur

L'Italien Vivid Wise As a remporté en champion le Prix de France Speed Race (Gr.1) en temps record. Il permet à la Scuderia Bivans de décrocher l'épreuve pour la première fois et venge à sa manière l'absence de celui qui aurait dû être à sa place, Face Time Bourbon.

Il est le bien le seigneur de la vitesse. C'est simple, sur le créneau des courtes distances, Vivid Wise As (Yankee Glide) n'a jamais conclu plus loin que deuxième en neuf tentatives sur notre sol. En inscrivant à son palmarès le Prix de France Speed Race (Gr.1), il ajoute un quatrième Groupe 1 français à sa collection, et le plus prestigieux de tous après ses deux succès dans le Critérium de Vitesse de la Côte d'Azur (Gr.1) et le Prix de l'Atlantique (Gr.1). Vivid Wise As, c'est un ogre du speed, devenu vengeur ce dimanche de Face Time Bourbon, le grand absent.

Le 11e Groupe 1 de Vivid Wise As
Il possède l'un des plus beaux palmarès du trot européen contemporain. Vivid Wise As remporte son 11e Groupe 1 ce dimanche. Son premier titre a été obtenu en Italie à 2 ans dans le Gran Premio Allevatori (Gr.1). Il compte sept Groupes Groupes 1 italiens et quatre français (2 Critériums de Vitesse de la Côte d'Azur, le Prix de l'Atlantique et de France Speed Race). On peut ajouter à ces titres une victoire dans une batterie de l'Elitloppet et de la Loterie.

Il a fait honneur à son statut de favori. Vivid Wise As (Yankee Glide) a remporté le Prix de France Speed Race (Gr.1) avec une incontestable supériorité devant Délia du Pommereux (Niky) qui signe pour sa part sa première grande performance de l'hiver. Il obtient un titre majeur en temps record, portant la référence du Prix de France à 1'09''7.

Le naufrage des premiers animateurs
Partie sur un ryhme très élevé sous l'impulsion de Flamme du Goutier (Ready Cash) qui a été sous la réduction d'1'06 lors des 450 premiers mètres - un moment de la course où elle comptera 24,5 mètres d'avance sur le futur vainqueur selon les données Tracking -, l'épreuve a globalement vu le naufrage des premiers animateurs. Flamme du Goutier a été relayée après le premier tiers de course par Cokstile (Quite Easy U.S.). Les deux ont payé leurs premiers efforts à la fin. Mêmes constats pour Davidson du Pont (Pacha du Pont), venu assez vite dans le groupe de tête, et sans jambes dans le final. La lecture du chrono final record (1'09''7 pour Vivid Wise As) explique évidemment ce scénario de course. Et c'est l'analyse partagée par Matthieu Abrivard sur Equidia à chaud : "En partant, si je veux garder la tête, je peux le faire mais je ne voulais pas griller trop de kérosène. En dehors, il y avait des chevaux qui avaient des bonnes chances. Et du coup, on était assez loin dans la plaine. Avec David (Thomain, sur Délia du Pommereux), on s’est fait cette remarque. Puis ensuite, tout s’est bien enchaîné. Quand on regarde les temps de passage, c’est normal. En arrivant en haut de la montée, on avait fait le moins d’efforts possibles, on était encore tout neufs." Même teneur encore dans le décryptage proposé en direct par Pierre Vercruysse, dans son rôle de consultant sur Equidia : "Tous ceux qui sont descendus n’ont pu faire l’arrivée.

Un deuxième record français pour Vivid Wise As
Il était depuis le 24 août 2019 le trotteur le plus rapide dans l'Hexagone avec ses 1'08''6 réalisés dans le Grand Prix du Département des Alpes-Maritimes (Gr.2) à Cagnes-sur-Mer. Il signe donc un deuxième record français en 1'09''7 dans le France, effaçant les 1'09''8 corréalisés par Kool du Caux, en 2007, et Délia du Pommereux l'an dernier.

Un très grand succès pour Matthieu Abrivard
Matthieu Abrivard : "C’est magnifique. L’autre jour, j’avais voyagé en première classe dans le Prix d’Amérique dans lequel il courait super bien. Et là encore, tout s’est bien mis. Dès le départ, j’ai réussi à me décaler et ensuite je n’ai fait qu’être ramené jusque dans le dernier tournant. Là, je me suis dit : "Tiens tes rênes et maintenant va au poteau." Il a bondi. C’est un lion. C’est une vraie belle course. Un Prix de France dans le programme français, c’est une top course. Juste derrière le Prix d’Amérique. C’est magique. J’ai vécu une très grande année avec ce champion en voyageant en Europe." Il s'agit du 7e Groupe 1 attelé pour Matthieu Abrivard, le 6e en France. Il compte notamment une victoire dans le Prix de Paris (Gr.1) avec Private Love en 2010.

Vivid Wise As est un lion.
Matthieu Abrivard

© Aprh
Les deux premiers en 1'05 dans les 200 derniers mètres
Avec respectivement 1'05''2 et 1'05''4 dans les 200 derniers mètres, Vivid Wise As et Délia du Pommereux ont bien été les meilleurs finisseurs ce dimanche. Seul Power (Googoo Gaagaa), quatrième, affiche aussi 1'05 et fractions (1'05''7).

Quand on reparle de Face Time Bourbon
Au retour du vainqueur, Antonio Somma et son représentant en France Gaetano Pezone remercient Vivid et évoquent Face Time Bourbon, leur ex star : "Vivid Wise As a été magnifique et confirme que c’est un phénomène avec ce nouveau grand titre. Vivid détient maintenant plusieurs records français. Il fait honneur à la casaque Bivans et à Face Time Bourbon qui a n’a jamais gagné le Prix de France."

Un programme français avant l'Elitloppet
Invité dans l'Elitloppet dès sa victoire du jour acquise, Vivid Wise As sera bien au rendez-vous suédois à la fin du mois de mai. Avant cela, "il défendra ses titres dans le Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur à Cagnes et le Prix de l’Atlantique à Enghien" a dit dans l'après-midi Antonio Somma.

Le grand retour au premier plan de Délia du Pommereux
Au moment du debrief, au micro d'Equidia, l'entraîneur de Délia du Pommereux Sylvain Roger souligne d'abord : "Elle a fait voir sa bonne valeur et remet aujourd’hui les pendules à l’heure. Elle a retrouvé son top niveau et au travail cette semaine, elle volait." Insistant sur une suite de déconvenues et de malheurs, il ajoute : "On a voulu courir sans enrênement en début d’hiver et cela n’avait pas été, elle avait été fautive. Ensuite elle a une roue crevée. La dernière fois dans le Prix d’Amérique, on l’a courue de manière trop offensive en contrant Bahia Quesnot pendant 300 ou 400 mètres. À l’âge qu’elle a, elle n’aime plus être le nez au vent et il lui faut absolument des parcours cachés. C’est ce qu’elle a eu aujourd’hui. Il faut aussi ajouter qu’elle est désormais meilleure sur 2.100 mètres."

Des possibilités de revanche à venir
Délia du Pommereux et Vivid Wise As vont se retrouver lors de leurs deux prochaines sorties, dans le Critérium de Vitesse cagnois et le Prix de l’Atlantique à Enghien. Ensuite, Délia devrait aller à Åby défendre son titre dans la Paralympiatravet. Avec cet espoir de Sylvain Roger : "On va se rencontrer plusieurs fois avec Vivid Wise As et j’espère qu’on pourra le battre car il nous a toujours battus pour l’instant."
4e | PX AMERIQUE RACES ZETURF PX DE FRANCE
Att - 2100 m - Groupe 1 - 400 000 €
VIVID WISE AS 1'09"7
Yankee Glide x Temple Blue Chip (Cantab Hall)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : A. Gocciadoro
Propriétaire : Sc. Bivans Srl - Eleveur : Fonds de Courses
2e Delia du Pommereux 1'09"9 Niky x Noune du Pommereux
3e Zacon Gio 1'10" Ruty Grif x May Glade Font Sm
4e : Power - 5e : Vitruvio - 6e : Fakir du Lorault - 7e : Chica de Joudes

La réunion des meilleurs sangs américains

Vivid Wise As a été élevé dans la région de Brescia, par Allevamento della Serenissima. Il appartient à une fort belle famille maternelle américaine, ayant pour grand-mère Down Goes Debbie 1’15’’ (2004-Andover Hall), demi-sœur du champion Muscles Yankee 1’09’’ (Valley Victory), plus que millionnaire en dollars, vainqueur de l’Hambletonian et de la Breeders’ Crown. Muscles Yankee est, en outre, le père de l’actuel étalon vedette, Muscle Hill 1’08’’. Yankee Glide 1’10’’, le père de Vivid Wise As, étant par Valley Victory 1’11’’, à l’image de Muscles Yankee, on note un inbreding de 2x5 sur Valley Victory. Au haras, Vivid Wise As est déjà le père du gagnant du Derby italien (Gr.1) Charmant de Zack.

Valley Victory (US) Baltic Speed
Yankee Glide (US) Valley Victoria
Gratis Yankee (US) Speedy Crown
VIVID WISE AS Yankee Flight
Cantab Hall (US) Self Possessed
Temple Blue Chip (US) Canland Hall
Down Goes Debbie (US) Andover Hall
Maiden Yankee
© Aprh
Bahia Quesnot non partante après un coup de sang
Déclarée non partante en fin de matinée, Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) n'était pas en mesure de défendre ses chances a appris Junior Guelpa en ouverture de réunion au micro d'Equidia : "Elle est partie dimanche dernier à la plage chez Arnaud Gougeon pour passer la semaine là-bas. Malheureusement, elle a fait un petit coup de sang vendredi. On a fait des analyses sanguines et ce n’était pas top. On en a refait ce matin et elles ne sont pas encore parfaites. On ne veut évidemment pas prendre de risque et on savait qu’elle ne pourrait pas donner sa pleine mesure."

Les autres faits à retenir
Zacon Gio, le premier des "Bazire"
Troisième après avoir voyagé plus près de la tête que les deux premiers, Zacon Gio (Ruty Grif) signe sa meilleure performance de son époque "Bazire". Le professionnel analyse à chaud : "Mon cheval a été parfait. J’ai un moment espéré mieux à l’entrée de la ligne d’arrivée en disant on va être deuxième mais la jument (Délia) a fini très vite." Il ajoute par ailleurs qu'il a présenté le candidat italien pour la dernière fois sous son entraînement ce dimanche : "Il va maintenant quitter mes boxes et retourner en Italie au haras pour effectuer sa saison de monte. Il va se reposer, honorer des juments et préparer l’Elitloppet."
Sur les autres concurrents qu'il présentait (Rebella Matters) ou supervisait (Davidson du Pont), Jean-Michel Bazire nous apprend : "Rebella s’est retrouvée mal embarquée en troisième épaisseur. Avec un numéro difficile comme le sien (N.D.L.R. : 13), on sait ce que c’est. Christophe (Martens) a été gentil avec elle, il n’y avait rien à faire." Quant à Davidson, il ajoute : "Nicolas m’a dit que son cheval était sans ressources à l’entrée de la ligne d’arrivée. Pour l’instant, on n’a pas d’explications."

Power : un exercice qui lui va bien
En prenant la quatrième place, Power signe sans doute sa meilleure performance de l'hiver, confirmant que la distance est un paramètre essentiel pour lui. Vainqueur du Grand Prix de l'UET (Gr.1) sur 2.100 mètres à Vincennes (mais sur la petite piste), il avait aussi obtenu la 5e place du Critérium Continental (Gr.1) sur le parcours du jour. Pour une troisième tentative parisienne sur 2.100 mètres, il fait dire à son pilote du jour Eric Raffin : "Le cheval court très bien. Il a bien fini pour venir arracher la quatrième place."

Etonnant se fâche
Immédiatement au galop au départ, Etonnant (Timoko) n'a donc pas couru. Anthony Barrier nous a appris : "Le cheval s’est mis à brancher derrière celui de Matthieu Abrivard et il s’est fâché."

Deux des trois chevaux les plus rapide de Vincennes sont de la Scuderia Bivans
Après Face Time Bourbon (1'09''4 par deux fois) et Drôle de Jet (1'09''5), Vivid Wise As devient le troisième cheval le plus rapide de Vincennes (ex aequo avec Frisbee d'Am, Fakir du Lorault, Feliciano et Valokaja Hindo).

Un quatrième Gr.1 français pour Alessandro Gocciadoro
Lui-même cinquième avec Vitruvio (Adrian Chip), Alessandro Gocciadoro signe ici son plus grand titre dans l'Hexagone après les autres Groupes 1 au crédit de Vivid Wise As.

A voir aussi :
...
Kajou Josselyn confirme, Kool and the Gang gagne en débutant

Deux courses pour 2 ans figuraient au programme des réunions de Châteaubriant et de Vire. En Loire-Atlantique, Kajou Josselyn (Love You), dont la troisième mère est la matrone Quezira, a confirmé ses brillants débuts victorieux à Chartres. ...

Lire la suite
...
Yoann Lebourgeois, un baroud d'honneur brillant avec Emeraude del Phédo

Deuxième au classement général du Grand National des Jockeys avant la Finale du jour, Yoann Lebourgeois ne pouvait pas remonter le leader Alexandre Abrivard vu leur écart de 35 points. Cela n'a pas éteint l'enthousiasme du jockey avec ...

Lire la suite
...
Inshore emporté
par le tourbillon Abrivard

Le Prix Philippe du Rozier (Gr.2) n'a pas du tout livré un dénouement attendu. Son favori Indigo du Poret a mal couru, suscitant même des inquiétudes dans la bouche de son jockey Eric Raffin (lire plus loin). ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire,
le champion hors-norme du GNT

Campionissimo ! Hors du commun. Hors norme. Si les formules les plus élogieuses fusent depuis longtemps à l'adresse de Jean-Michel Bazire et de ses exploits, l'homme a ajouté dimanche une nouvelle ligne d'exception à son palmarès. Il a remporté le Prix Maurice ...

Lire la suite