... ©Aprh
Résultat de course - 17.02.2022

Hirondelle du Rib maitresse de la situation

On ira peut-être sur les Centaures, je vais voir
Joël Hallais

Il n'y aura eu que quelques battues d'incertitude au départ dans un concert global de grande assurance et d'autorité : Hirondelle du Rib (Un Mec d'Héripré) n'a pas manqué la très belle occasion qui lui était offerte d'effacer son faux-pas dans le Prix de Cornulier : elle remporte de toute une classe le Prix Paul Bastard.

Peut-on vraiment parler de faux-pas d'ailleurs ? La jument de l'équipe Hallais-Dersoir n'avait pas eu toutes ses aises dans le dernier virage faisant dire encore aujourd'hui à son jockey Jean-Loïc Dersoir interrogé sur Equidia : "Le Cornulier ? On n'a pas été veinards mais elle va se faire. Quand j'ai décidé d'avancer, elle a parfaitement répondu et elle le fait très bien. Sa grande qualité c'est sa grosse tenue." Pour s'en servir à bon escient, la lauréate du Prix du Président de la République 2021 aura comme cible privilégiée le Prix de Normandie et ses 3000m à l'été. Mais avant cela, elle pourrait participer au Prix des Centaures, la course poursuite de la fin d'hiver (5 mars). Rien de décidé pour le moment mais c'est une option à étudier comme l'a expliqué Joël Hallais toujours sur Equidia : "Peut-être ira-t-on sur le Prix des Centaures, on avisera en fonction des restants. Elle ne part pas toujours bien mais elle est capable de faire 1500m très forts. Aujourd'hui, j'ai eu peur en partant, c'est son problème. Mais après, cela m'a semblé facile pour elle. Dans le Prix de Cornulier elle n'aurait pas pu prétendre à la victoire mais à une 4ème ou 5ème place. Mais le Cornulier est une course tendue et elle n'a pas eu ses aises, or comme elle n'est pas encore très maniable elle s'est montrée fautive."
Happy Star Dry (Prince Gédé) conclut, à distance de la lauréate, bonne deuxième et signe la meilleure performance de sa carrière.

D'où vient-elle ?

Hirondelle du Rib est le premier produit d'Anémone du Rib 1'14'' (six victoires et 119.110 euros), avant Iglésias du Rib (Very Nice Marceaux), castré et encore à qualifier, Jacinthe du Rib (Bold Eagle) et Kansas du Rib (Face Time Bourbon). Anémone du Rib (Otello Pierji) est le meilleur produit d'Oraison du Rib 1'13'' (sept victoires et 276.730 euros), une fille de Coktail Jet 1'10'' et de la classique Fleur du Rib 1'15'' (1993-Sancho Pança), d'où une dizaine de vainqueurs, dont les propres frère et soeur, par Viking's Way, Nil du Rib 1'13'' m. et Passiflore du Rib 1'12'', génitrice du classique Dahlia du Rib 1'11'', placé du Critérium des Jeunes, du Prix Albert Viel, du Prix de Vincennes et du Prix des Centaures.

8e | PRIX PAUL BASTARD
M - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
HIRONDELLE DU RIB 1'13"5
Rolling d'Heripre x Anemone du Rib (Otello Pierji)
Jockey : J. L. Cl. Dersoir - Entraîneur : J. Hallais
Propriétaire : Ec. Rib - Eleveur : Ec. Rib
2e Happy Star Dry 1'13"7 Prince Gede x Melodie de Mai
3e Happy And Lucky 1'13"7 Ready Cash x Tosalima
4e : Herbue des Valois - 5e : Hytte du Terroir - 6e : Harley Charentaise - 7e : Hector des Champs
A voir aussi :
...
Troty et Marc Fesneau au Salon de l'Agriculture

Le Ministre de l'Agriculture Marc Fesneau en aura rencontré des personnalités au Salon de l'Agriculture. Voici la photo d'une main qu'il ne s'attendait peut-être pas à serrer, celle de Troty, croisé ce samedi sur le stand des courses hippiques. ...

Lire la suite
...
Face Time, la copie parfaite

Stupeur et tremblements à Vincennes ce samedi, en début de réunion. Lors de sa première sortie en piste, la pilote de Face Time (Coktail Jet) chute et le cheval se retrouve en liberté. Vite repris, celui qui s'é...

Lire la suite
...
Le Prix des Centaures
en précieuse aide à la hiérarchie

La confrontation classique par excellence entre les 4, 5 et 6 ans, mise en scène dans le Prix des Centaures (Gr.1), jouera pleinement son rôle en terme de sélection. La confrontation réunit en effet les protagonistes de chaque gé...

Lire la suite
...
AG de la Société du Cheval Anglo-Normand

La Société du Cheval Anglo-Normand, association des éleveurs de Basse-Normandie, bien connue via ses ventes annuelles de yearlings et de foals à Caen, tenait ce vendredi son Assemblée Générale sur l'hippodrome de la Prairie. Devant une assemblé...

Lire la suite