... © Aprh
Actualité - 17.02.2022

Premier Comité du TROT de 2022 : analyse de 2021 et enjeux à venir

Le premier Comité 2022 de la société LeTROT s’est déroulé ce jeudi 17 février. L’ordre du jour a fait une large place aux bilans de l’année écoulée, sur le plan des activités technique et financière.

Extraits du communiqué médias
Poursuivre la transformation de la Société LeTROT
Revenus à 225 millions d’euros en 2021, les allocations distribués ont été fixés à 250 millions pour l’année 2022, accompagnés d’une hausse des primes à l’éleveur (retour à un taux de 12,5%).
"Notre mission est de poursuivre la transformation de notre Société, dans l’intérêt de tous nos sociétaires, partenaires et joueurs", précise le Président de LeTROT en prenant l’image suivante : "Nous voulons afficher des ambitions et de l’espoir pour tous nos sociétaires, qu’il s’agisse aussi bien de nos lads ou apprentis entrant dans le métier, que de nos retraités ayant accompli toute leur carrière dans notre univers".
Pour relever ce pari, Jean-Pierre Barjon parle d’un travail "en trois dimensions, à l’attention aussi bien des acteurs des courses que des joueurs comme des spectateurs", "soit une construction pro-active de richesses pour tous nos publics en mettant en place une organisation en conséquence."
Cette vision, doublée d’un souci d’efficacité et de pragmatisme, continuera de servir de feuille de route pour l’année en cours. Les Assises de l’élevage organisées le 15 avril prochain en seront une des premières illustrations.

La barre des 20.000 euros pour la moyenne des allocations par course de nouveau atteinte en 2021
Sur le plan financier, ont été présentés au Comité les chiffres définitifs de 2021, avec un résultat net de 742 millions d’euros, dont un 4e trimestre encourageant. Cette tendance est confirmée par les enjeux enregistrés lors de ces six premières semaines de 2022.
(...) Avec une moyenne d’allocations supérieure à 20.000 € par course en 2021, la France du Trot a franchi à nouveau cette barre symbolique, amenée à être encore supérieure en 2022.
En revanche, la baisse du nombre moyen de partants par course (12,88 en 2021 contre 13,41 en 2020) reste un sujet d’interrogations à défaut d’être encore préoccupant, car il s’inscrit dans la durée et touche en priorité les réunions Premium et Paris, supports des meilleurs enjeux. (...)

Résolution des problématiques liées à l’emploi
Le nombre des licences octroyées est en diminution aussi bien chez les entraîneurs (1.480 contre 1.520) que chez les apprentis et lads-jockeys ou bien les amateurs. On observe ainsi une baisse d’un millier de licences sur la dernière décennie, synonyme d’une professionnalisation et d’une concentration encore plus forte.
La SECF a conscience de cette difficulté à recruter du personnel dans les écuries, et s’est emparé du sujet en créant une direction de l’emploi à l’AFASEC l’été dernier, en accord avec France Galop. Le premier Forum de l’emploi aura lieu au printemps : il rassemblera l’ensemble des acteurs et posera les bases de plans d’actions concrets.

Renforcement de la lutte contre le dopage
Une présentation exhaustive des opérations menées dans le cadre de la lutte antidopage a été également effectuée, se traduisant par un renforcement des contrôles réalisés en 2021 ainsi que pour l’année en cours.
"Rien n’est caché, tous les chiffres sont publics et accessibles", précise à ce sujet Guillaume Maupas qui, accompagné de ses équipes, ira à la rencontre des socio-professionnels, dès ce printemps en régions pour mieux expliquer la stratégie et les moyens mis en place en la matière par LeTROT.
On notera enfin la mise en place d’un poste d’observateur au sein de la Société, dédié au suivi des performances.

Evolutions réglementaires
Sur le plan réglementaire, il a été acté un renforcement des sanctions prévues en cas d’abus de la cravache. La réglementation reste identique et conforme aux dispositions adoptées par l’UET. Seul le barème des sanctions est modifié.

A voir aussi :
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite
...
Jacar de la Dives, victoire lavalloise mais pensées parisiennes

Estimé par Bertrand Le Beller, Jacar de la Dives (Viking de Val) bénéficiait d’un très bel engagement à la limite du recul ce mercredi. Il n’a pas laissé passer l’occasion de s’imposer, pour la ...

Lire la suite
...
Avec Elie de Beaufour,
"JMB" toujours roi d'Anjou-Maine

Pour la cinquième fois de suite (et pour la neuvième fois au total), Jean Michel Bazire remporte le Grand Prix Anjou-Maine (Gr.2) en tant qu’entraîneur. Cette fois c’est avec Elie de Beaufour qu’il pose ...

Lire la suite
...
Nouveau coup d'arrêt
pour Earl Simon

Initialement attendu dans la quatrième étape du Tour Européen du Trotteur Français (T.E.T.F.), dimanche prochain à Gelsenkirchen, Earl Simon ne sera pas de la partie. Et pour cause, il connaît un problème de ...

Lire la suite