... © ScoopDyga
Actualité - 20.02.2022

Just a Gigolo le triomphe d'un séducteur

JUST A GIGOLO,
LE TRIOMPHE ANNONCÉ D'UN SÉDUCTEUR

Son nom lui va bien mais pourrait aussi tromper sur sa véritable personne. Just a Gigolo est un séducteur. Plutôt version surdoué et désinvolte. Voilà des atours que l'on pourrait facilement prêter à celui qui vivrait de ses charmes. Mais il est aussi sérieux et pugnace. Voilà de quoi transformer notre gigolo en véritable séducteur capable de rester un bout de temps sur le trône qu'il vient officiellement de conquérir.

C'est l'une des phrases que se plaît à rappeler, avec raison, Philippe Allaire, l'entraîneur du vainqueur du Prix Comte Pierre de Montesson - Critérium des Jeunes (Gr.1) ce dimanche : "Je suis évidemment ravi de gagner avec un cheval que j’avais annoncé depuis longtemps comme étant mon cheval de Critérium au sein de cette génération." On peut parler en ce sens de la confirmation d’une prédiction. Le héros du jour est Just a Gigolo (Boccador de Simm) et il a remporté le Critérium des Jeunes avec l'autorité d'un vrai leader. Il a tout de suite pris le train à son compte et a produit un rythme suffisamment élevé pour ôter toute idée de contestation de la part de ses rivaux et assez raisonnable pour rester en contrôle permanent. La réduction kilométrique finale d'1'14''5 (le record de l'épreuve est détenu depuis l'an dernier par In The Money en 1'13''4) résume parfaitement l'affaire. Just a Gigolo s'est imposé en patron alors que Jazzy Perrine (Django Riff), sa dauphine, a confirmé son titre de meilleure pouliche aux termes d'une course protégée, comme elle les aime, ce qui lui a permis d'être l'auteure des meilleurs 200 derniers mètres des participants en 1'07''3 (contre 1'09''8 au gagnant).

Une victoire qui met du lien
Artisan du succès, Franck Nivard remporte son troisième Critérium des Jeunes, dix-huit ans après celui de Nelson de Vandel (Défi d'Aunou). Il s'agissait alors de son premier Groupe 1 à l'attelé obtenu pour le compte de... Pierre-Désiré Allaire, entraîneur du représentant de l'Ecurie des Charmes. Voilà de quoi réunir singulièrement ces deux titres avec celui du jour à l'actif de Philippe Allaire, le fils de Pierre-Désiré. Ce succès met aussi du lien avec le passé et rappelle tous les succès de Groupe 1 décrochés par Franck Nivard sous la casaque du même Philippe Allaire, à l'époque Ready Cash. Oui mais le crack était alors passé sous l'entraînement de Thierry Duvaldestin. Du coup, ce titre est le premier à l'actif de l'association Franck Nivard/Philippe Allaire comme entraîneur dans un Groupe 1. On est là entre première et continuité ou tout à la fois.

Quatrième Critérium des Jeunes pour Philippe Allaire...
Après Ready Cash (2008), Sanawa (2009) et Django Riff (2016), il s'agit d'une quatrième consécration comme entraîneur de Philippe Allaire dans le Critérium des Jeunes. Sur ce bilan, il nous déclare : "J’ai été assez gâté dans cette course. On a aussi été quelquefois deuxième. L’an dernier, on l’a perdu d’une encolure avec Italiano Véro. On l’avait perdu d’une tête avec Golden Bridge."

... avec plusieurs casquettes
Le professionnel ajoute à son triomphe le cumul des statuts d'éleveur, de propriétaire et d'entraîneur commentant : "Gagner un classique comme le Critérium des Jeunes quand on est éleveur et qu’on a la triple casquette d’éleveur, de propriétaire et d’entraîneur, c’est génial."

Franck Nivard et Philippe Allaire, entre première et continuité

© Aprh
Une histoire d'éleveur
Blue Valentine, la mère de Just a Gigolo et d'Ici C'Est Paris (Dollar Macker), n'aura donné que trois produits à Gitte et Philippe Allaire. Et aucune femelle. Son premier produit, Go Get Lost (Boccador de Simm), était aussi très doué mais est mort jeune d'une rupture d'anévrisme. C'est l'éleveur Philippe Allaire qui nous apprend : "La mère de Just a Gigolo, Blue Valentine, est une fille de Ready Cash et avait beaucoup d’influx, un peu "follingue". Lui, c’est un Boccador de Simm, il a de l’influx mais est gentil. J’ai mis Boccador de Simm, un cheval froid, sur une jument comme Blue Valentine, très bouillante. Elle est aussi la mère d’Ici C’Est Paris avec Dollar Macker. Je l’ai malheureusement perdue. Blue Valentine représente la combinaison Ready Cash et Love You et, pour (la) croiser, ce n’est pas toujours facile. Dollar Macker et Boccador lui correspondaient bien."

Un cumul qui n'est pas une première
En fait, Philippe Allaire était aussi coéleveur, copropriétaire et entraîneur dans les cas de Sanawa et Django Riff. On ne peut donc pas parler de première pour lui avec tous ces différents rôles réunis. Il ajoute néanmoins une dimension avec Just a Gigolo en étant seul maître à bord, avec sa femme Gitte pour l'élevage, jusqu'à l'entraînement.

Une confiance absolue dans le camp vainqueur
La disqualification de Just a Gigolo dans le Prix Paul Viel (la première de sa carrière) dernièrement a joué l'effet d'un catalyseur positif selon Philippe Allaire : "La dernière fois était une sortie malheureuse. Il s’est contrarié quand Franck (Nivard) a voulu le reprendre au bout de cent mètres pour le mettre derrière. Je lui ai dit : "Les propriétaires ne vont pas nous l’enlever" et, si cela sert de leçon pour la prochaine fois, c’est l’essentiel. On a changé de mors, avec un modèle recouvert de mousse, car il a une bouche délicate. Le cheval était parfait aujourd’hui, au bout des doigts. Franck m’a dit qu’il avait gagné facilement. Il ne doit sa victoire à personne et était en contrôle dans le final."
Malgré une épreuve marquée par plusieurs tentatives de départ avortées, Just a Gigolo a gardé son calme. Son driver se montre enthousiaste sur sa démonstration du jour : "Il a été parfait et était plus cool que d’habitude avec une embouchure plus douce. Il est dur, sérieux, capable d’aller devant. C’est plus facile comme ça. J’ai vu que le peloton était étiré en passant devant l’écran géant et me suis dit qu’il fallait que je continue à aller à ma main. Il ne lâche pas et n’est jamais fatigué. C’est un très bon poulain."

Retrouvez la qualification de Just a Gigolo
Qualifié en 1'18''0 à Caen le 12 mai 2021, Just a Gigolo n'avait pas remporté son lot, concluant deuxième. Retrouvez sa prestation par ce lien.

7e | PRIX COMTE PIERRE DE MONTESSON
Att - 2700 m - Groupe 1 - 200 000 €
JUST A GIGOLO 1'14"5
Boccador de Simm x Blue Valentine (Ready Cash)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : Ph. Allaire
Propriétaire : Ph. Allaire - Eleveur : Ph. Allaire
2e Jazzy Perrine 1'14"6 Django Riff x Trendy Perrine
3e Joke 1'14"8 Dollar Macker x Pardinia
4e : Joyner Sport - 5e : Jag Stryck - 6e : Jubile Prior - 7e : Jorgos de Guez

D'où vient-il ?

Just A Gigolo (Boccador de Simm) est l’un des trois seuls produits de Blue Valentine 1’16’’ (Ready Cash), disparue prématurément. Il est le frère cadet d’Ici C’est Paris 1’11’’ m. (Dollar Macker), lauréat de l’édition 2021 du Saint-Léger des Trotteurs (Groupe 1). C’est la descendance de la classique sous la selle Fine Perle 1’16’’ (1993-Marpheulin), sœur aînée du champion Gai Brillant 1’14’’ (Podosis).

Rieussec 1'12''9 Goetmals Wood 1'11''9
Boccador de Simm 1'12''6 Ironie Jet 1'15''0
Poupee Charmeuse 1'14''4 Hetre Vert
JUST A GIGOLO Erika Charmeuse
Ready Cash 1'10''3 Indy de Vive 1'11''9
Blue Valentine 1'16''2 Kidea 1'18''2
Sexy Perle 1'15''3 Love You 1'10''2
Fine Perle 1'16''7
Jazzy Perrine, le nouveau coup d'éclat d'une tardive
Elle est née le 30 mai (2019), ce qui ne prédispose pas vraiment à jouer les premiers rôles dès l'âge de 2 ans. Jazzy Perrine (Django Riff) a une nouvelle fois conclu très vite (la plus vite) pour s'emparer du premier accessit. Son driver Eric Raffin nous a confié : "Je n’ai pas fait le début de parcours et ensuite on a perdu un peu de temps devant les tribunes derrière Jubilé Prior qui hésitait à rester ou non en deuxième épaisseur. Ma partenaire a fait de super derniers 500 mètres. Elle est deuxième sans prendre dur. Elle possède beaucoup de classe mais il faut préserver sa pointe de vitesse. Sachant qu’il y avait deux chevaux de Philippe Allaire, j’avais décidé de ne pas trop démarrer. Elle va maintenant avoir un bon programme contre les seules pouliches."

Joke ne surprend pas Jean-Michel Baudouin
À l'image de Jazzy Perrine, Joke (Dollar Macker) a bien fini à la troisième place. Son entraîneur Jean-Michel Baudouin nous apprend : "Pour moi sa troisième place n’est pas une surprise. Je comptais être dans les cinq premiers. Elle est partie sur un temps de galop et cela lui coûte peut-être une troisième place encore plus nette. Elle a été ramenée par des bons chevaux mais je pense qu’elle peut encore faire mieux. Cela va être intéressant de la voir dans les semi-classiques de femelles. C’est seulement sa huitième course aujourd’hui. Je ne lui avais pas fait courir les autres semi-classiques car je voulais lui garder de la fraîcheur. Je trouve que c’est dur à 2 ans de trop en demander. C’est une pouliche intéressante. Ce n’est pas Hirondelle Sibey mais elle est plus froide qu’elle. Elle est très cool."


Après le podium
Joyner Sport (4e) – Philippe Allaire : "Il avait la jambe un peu lourde pour finir. On l’avait beaucoup allégé mais on doit encore le faire plus. Il n’est pas précoce, a du volume, n’est pas encore bien dans sa bouche – le dentiste est venu cette semaine. Avec lui, le meilleur reste à venir. Je l’aime beaucoup aussi. Just a Gigolo est en avance sur lui mais Joyner sera un bon cheval."

Jag Stryck (5e) – Cyrille Buhigné : "C’est beau d’être cinquième. C’est notre choix tactique de course de se placer côté corde avec tous les aléas que cela implique. On ne peut pas être déçus. Il ne soufflait pas après la course. Normalement il part décompresser dans quinze jours à la mer pendant un mois chez Alice Dubert."

L’empreinte de Philippe Allaire sur les papiers du quatuor de tête
Sous l'angle des pedigrees, l'empreinte "Allaire" dépasse les seules prestations de Just a Gigolo et Joyner Sport. La présence des étalons du Haras de Bouttemont et/ou exploités en courses par Philippe Allaire est partout. Le professionnel fait lui-même ce debrief élevage : "Je suis très content avec la présence de Ready Cash à l’arrivée, mes deux poulains ont des mères par Ready Cash. Mais je suis aussi très heureux que ce soit un fils de Boccador de Simm qui gagne. J’adore ce cheval dont j’ai toujours quinze parts d’étalon. Ensuite, on a des produits d’étalons qui sont à la maison : Django Riff (père de Jazzy Perrine) et Dollar Macker (père de Joke et Joyner Sport)."

A voir aussi :
...
Chaude ambiance vendredi soir à Vincennes !

La première soirée tropicale de la saison à Vincennes a été un grand succès vendredi avec quelques 7.000 personnes venues s'ambiancer au cours d'une nocturne mêlant food-court, concert et courses hippiques. Charmés par le spectacle, Harry Roselmack, ...

Lire la suite
...
Ganay de Banville, le premier succès de sa deuxième vie

La victoire était absente jusqu'alors de la deuxième vie de GANAY DE BANVILLE (Jasmin de Flore), celle que le performer classique a lancée depuis son retour à la compétition l'an dernier. Victime d'une longue interruption de carrière ...

Lire la suite
...
Le grand numéro de Jet Express

Toutes les meilleures choses ont une fin. À commencer par les séries de victoires. "Il y a de bon deuxième comme on l'a vu cette semaine avec Ino du Lupin", disait Sylvain Gérard DUPONT au micro d'Equidia avant ...

Lire la suite
...
Horsy Dream au mieux pour l'Elitloppet

Rencontré ce jeudi à Grosbois, quelques heures avant le voyage en avion de son représentant HORSY DREAM (Scipion du Goutier) pour Stockholm, Pierre Belloche nous a partagé son état d'esprit : "Le cheval a travaillé ce mercredi. Il est bien. Il ...

Lire la suite