... ©ScoopDyga
Résultat de course - 07.10.2020

Havane d’Elma, l’éclair « Oranje »

Sur ses dernières courses, jamais elle n’avait eu un coup de reins pareil pour finir.
Dylan Riallot, salarié de l’entraîneur

Entraînée par le Néerlandais Mario Van Dooyeweerd, Havane d’Elma ouvre son palmarès de fort belle manière. Une victoire acquise à la fin qui s’est peut-être jouée sur un détail juste avant la course.

« Avant l’épreuve, Yoann (Lebourgeois, son driver, ndlr) lui a enlevé les protections qu’elle avait aux genoux antérieurs. Comme eIle en avait perdu une au canter, il a essayé de lui remettre mais la pouliche était trop nerveuse. Du coup, il m’a dit : « on enlève tout », y compris les protections aux tendons. »
Tout en faisant récupérer Havane d’Elma (Uvevering du Gîte) après sa première victoire mercredi à Enghien, Dylan Riallot raconte l’anecdote avec le sourire. « Ça a dû faire une petite différence », ajoute le salarié de Mario Van Dooyeweerd, l’entraîneur-propriétaire néerlandais de la pouliche parée d’une casaque… « oranje », comme on dit aux Pays-Bas. Pas présent à Enghien, ce dernier a sans doute dû regarder sur un direct video la fin de course tranchante de sa protégée, venue à l’extérieur en mode fusée pour déborder la favorite Hermione de Carel (Ready Cash). Au bord de la piste, Dylan Riallot a, lui, été quelque peu bluffé : « Oui, elle me surprend un peu. Sur ses dernières courses, jamais elle n’avait eu un coup de reins pareil pour finir. »

À cheval entre France et Allemagne
Installé outre-Rhin, à une demi-heure de Dortmund, Mario Van Dooyeweerd apprécie la France où son nom est d’abord apparu dans la colonne des drivers en 2010. En tant qu’entraîneur (21 succès sur notre sol), ses premiers partants remontent à 2013. Connu pour avoir entraîné par le passé Roc de Montfort, le jeune trentenaire dispose d’ailleurs d’une antenne non loin de Meslay-du-Maine. « Il y a à peu près vingt-cinq chevaux entre la France et l’Allemagne, précise Dylan Riallot. Il y en aura pour le meeting d’hiver. » Quant à Havane d’Elma, elle devrait désormais se reposer. « Elle a pas mal couru, souligne notre interlocuteur. Je pense qu’elle devrait aller en vacances. C’est mérité… »

D'où vient-elle ?

Premier produit de Cendrillon Blue, une fille de Speedy Blue non qualifiée, elle est une nièce de Quafsa Blue (124 490 €), devenue au haras la mère de Flamboyant Blue (213 430 €). Il s'agit d'une famille développée par Jean-Philippe et Cathy Mary incluant Lucky Blue (279 960 €).

4e | PRIX DE SAULIEU
Att - 2150 m - Course C - 33 000 €
HAVANE D'ELMA 1'13"9
Uvevering du Gite x Cendrillon Blue (Speedy Blue)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : M. J. Van Dooyeweerd
Propriétaire : M. J. Van Dooyeweerd - Eleveur : M. Delapierre
2e Hermione de Carel 1'14"
3e Histoire d'Una 1'14"1
4e : Heroine du Gite - 5e : Hannah - 6e : Halley de Mars - 7e : Habile Gede
A voir aussi :
...
Harmoniously confirme à un échelon supérieur

De bons 4 ans étaient au départ du Prix du Palais-Royal, où les deux favoris He And Me (Bird Parker) et Hatha Josselyn (Charly du Noyer) se sont montrés fautifs. La sagesse, c'est l'une des principales qualités d'Harmoniously (...

Lire la suite
...
Jina de l'Ormerie, une 2 ans qui a du talent

Dans l'épreuve réservée aux pouliches de 2 ans, ce mercredi à Enghien, il y a eu un beau match final. Jina de l'Ormerie (Amiral Sacha) a su venir à bout de la la pouliche de Philippe Allaire Jélica Vé...

Lire la suite
...
Fin de carrière pour Eagle Eye Sherry

Meilleure pouliche de 3 ans suédoise l'an dernier, Eagle Eye Sherry (Bold Eagle) ne courra plus a annoncé Björn Goop son entraîneur sur son site internet. Elle a été éliminée en demi-finale de la Breeders Crown dimanche à ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite