...
Actualité - 01.03.2022

Le meeting d'hiver par ceux qui l'ont fait

Le meeting d'hiver de Vincennes tire déjà à sa fin. Il ne reste que trois réunions au programme, sur les 90 qui auront été proposées. Alors que retenir de cet exercice 2021/2022 ? Il y a les chiffres bien sûr mais aussi les hommes et leurs impressions, forcément plus personnelles et subjectives.

Le bilan n'est que provisoire bien sûr et il faudra attendre samedi soir pour vraiment parler chiffres, tendances et évolutions définitives. La photographie du moment donne néanmoins déjà un bel aperçu et nous avons fait un première esquisse dans notre précédente édition avec la présentation des principaux classements.
Mais derrière les chiffres, il y a les femmes, les hommes et les chevaux. C'est pourquoi, nous avons interrogé une dizaine d'acteurs du meeting pour connaître leurs impressions, sonder leurs sentiments. À chacun, nous avons posé les mêmes questions : qui sont à leurs yeux l'entraîneur, le driver, le jockey, le cheval du meeting ? Quel événement, quel coup de cœur voudraient-ils mettre en avant sur la période ? Et enfin, nous leur avons demandé ce qu'ils ont particulièrement réussi cet hiver et leur grande déception, comme les deux faces d'une même pièce.
À l'applaudimètre des réussites de l'hiver, deux reviennent dans quasiment toutes les bouches. Le Prix d'Amérique d'abord pour son final spectaculaire, le sacre d'un jeune (Nicolas Bazire) et le retour - même contingenté - du public. La qualité constante de la piste ensuite résumée par la formule "piste parfaite".

Dans ce premier opus, nous donnons la parole à trois "jeunes" pilotes et à Eric Raffin, le n°1 de la catégorie. Deux autres épisodes suivront dans nos prochaines éditions.

© ScoopDyga
François Lagadeuc au sulky d'Hohneck

François Lagadeuc : "La chance de driver Hohneck"

Entraîneur du meeting : Comme d’habitude, c’est Jean-Michel Bazire. C’est beau à voir ce qu’il fait. Ses chevaux sont naturels, sans artifices et quand il prépare quelque chose il tape souvent dans le mille.
Driver du meeting : Éric Raffin parce que ça fait trois ans qu’il est au top. Quand je le regarde driver, je constate qu’il n’est jamais mal pris et donne toujours des bons parcours à ses chevaux.
Jockey du meeting : Ce n’est pas évident car ils sont beaucoup à être très doués. Je dirais mes deux amis Mathieu (Mottier) et Alexandre (Abrivard).
Cheval du meeting : Cet hiver j’ai adoré Galius, il a été magnifique. Certes il est battu d’un rien dans le Prix d’Amérique. Dans le dernier tournant quand j’ai regardé la course par la suite, il m’a donné des frissons même si je connaissais le résultat.
Évènement du meeting : Nicolas Bazire qui gagne le Prix d’Amérique. À son âge, c’est beau.
Coup de Cœur du meeting : Je dirais Hohneck, j’ai eu la chance de le rencontrer et j’ai gagné avec lui deux Groupes 2 et un Groupe 1.
Satisfaction du meeting : L'enchaînement réussi. Je suis tombé sur des bons chevaux comme Hohneck dès le début de l’hiver. Ensuite j’ai eu les chevaux montés de Nicolas Bridault avec qui cela s’est bien passé.
Déception du meeting : Il y en a toujours plein. Mais je dirais Elie de Beaufour qui n’a qu’une seule fausse note de l’hiver et c’était quand je l’ai drivé.
Stats meeting de François Lagadeuc : n°6 des pilotes en nombre de victoires avec 31 (et 1.495.560 €) dont 20 à l'attelé (et 1.058.110 €).

Paul Ploquin : "Le retour du public a fait du bien"

Entraîneur du meeting : Julien Le Mer. Quand on se rendait sur l’hippodrome, on était très souvent à l’arrivée. Il a très bien travaillé cet hiver, son pourcentage de réussite doit être très bon.
Driver du meeting : François Lagadeuc, il a gagné en plus son premier Groupe 1 et s’est affirmé cet hiver. On est voisin de vestiaire et on a le même agent alors je suis ce qu’il fait et je trouve ça très bien.
Jockey du meeting : Nous avons tous gagné des courses, je n’en détache pas. Il y a l’Etrier d’Or Mathieu Mottier, il y a Éric Raffin mais aussi le retour de Yoann Lebourgeois. Nous avons tous été bons.
Cheval du meeting : Idéale du Chêne ! Mais si on parle d’un cheval que je n’ai pas monté, je dirais Freeman de Houelle parce que c’est beau ce qu’il a fait cet hiver.
Évènement du meeting : Le Prix d’Amérique avec cette magnifique ligne droite, le retour de Davidson du Pont sur Galius, c’était beau à voir. C’est dommage pour Yoann Lebourgeois mais bien pour Nicolas Bazire.
Coup de Cœur du meeting : Le retour du public pour le Prix d’Amérique. Même si c’était limité, cela a fait du bien. En plus la ligne d’arrivée a emporté le public qui a poussé. On sentait qu’il y avait du monde. Je veux aussi souligner la bonne ambiance générale, c’était un très beau meeting pour moi.
Satisfaction du meeting : Je dirais l'ensemble du meeting. J’ai réalisé une très bonne édition. J’ai été associé à de très bons chevaux comme Idéale du Chêne, Juninho Dry et Bolero Gar. Si j’en fais un comme celui-ci à chaque fois, je signe tout de suite.
Déception du meeting : Le Prix de Calvados avec Fado du Chêne. Cet hiver il aurait pu faire de belles choses mais il a eu son petit problème qui a empêché qu’il montre le meilleur de lui-même.

Stats meeting de Paul Ploquin : n°9 des pilotes en nombre de victoires avec 20 succès (et 1.078.350 €) dont 13 au monté (et 740.200 €).
© ScoopDyga
La 345e victoire de 2021 d'Eric Raffin avec Farah des Caux

Eric Raffin : "La fin d'année a été palpitante"

Entraîneur du meeting : Difficile d’en détacher un. Beaucoup ont fait au mieux avec l’effectif qu’ils avaient. Je pense à Jean-Michel Bazire comme d’habitude, la famille Abrivard, que ce soit Laurent ou Matthieu, la famille Duvaldestin. Il faut encore citer Jean-Michel Baudouin, Philippe Allaire. J’en oublie bien sûr et je m’en excuse.
Driver du meeting : Je trouve qu’un jeune driver a fait un super meeting, il s’agit de François Lagadeuc. Il a gagné un Groupe 1. C’est vraiment le jeune driver sur la montante.
Jockey du meeting : Mathieu Mottier a été une fois irréprochable mais Camille Levesque a aussi fait un excellent meeting. Elle n’a pas fait d’erreur. En fait, je la détacherai par rapport à sa réussite (N.D.L.R. : 11 victoires en 37 courses).
Cheval du meeting : Peut-être Havanaise qui été splendide. J’ai aussi trouvé Idao de Tillard excellent et bien sûr mon partenaire Izoard Védaquais.
Évènement du meeting : J’ai trouvé qu’il y a eu une très belle mise en scène le jour du Prix d’Amérique. Cela avait vraiment l’allure d’une grande fête avec beaucoup de champions le même jour. Cela a fait partie des grands moments de l’hiver.
Coup de Cœur du meeting : Un moment très particulier pour moi a été la victoire avec Farah des Caux qui m’a permis d’égaler mon record de 2019. Cette 345e victoire de 2021 a été un grand moment. La fin d’année a été palpitante.
Satisfaction du meeting : Izoard Védaquais et Epsom d’Herfraie avec qui j’ai gagné quatre Quinté+. J’ai été une nouvelle fois privilégié cet hiver. On peut aussi ajouter que la piste a été très bonne durant ce meeting et que le retour du public a été une grande nouvelle. Même avec une jauge, on a senti une ferveur lors du Prix d’Amérique.
Déception du meeting : Face Time Bourbon évidemment. J’attaquais l’hiver en me disant que j’allais peut-être vivre un rêve éveillé et malheureusement on n’a pas participé à la grande course. C’est mon vrai point noir de l’hiver.

Stats meeting d'Eric Raffin : n°1 des pilotes en nombre de victoires avec 83 succès (et 3.746.585 €) dont 65 à l'attelé (et 2.732.125 €).

Benjamin Rochard : "Le retrait de Face Time Bourbon a été un coup de massue"

Entraîneur du meeting : Philippe Allaire parce qu’on le voit toujours dans les belles épreuves avec des bons chevaux et des bons poulains.
Driver du meeting : Jean-Michel Bazire car, même s’il a diminué sa présence, il s’est encore bien débrouillé et a des tactiques de courses qui sont toujours exemplaires. J’aimerais savoir comment il pense parce qu’il donne toujours l’impression de placer comme il veut, de sortir quand il en a envie ou besoin. Bref il est bien placé la plupart du temps. On dirait qu’il est chez lui aux courses.
Jockey du meeting : Mathieu Mottier parce que depuis trois ans il est au top niveau et qu’il ne se loupe pas souvent.
Cheval du meeting : Étonnant, il a quand même battu Face Time Bourbon avant d’être battu par la suite. Ce jour-là c’était une belle surprise et il l’a fait plaisamment. Je pense qu’il a marqué les esprits de tout le monde parce qu’on ne l’attendait pas forcément à ce niveau devant un tel cheval.
Évènement du meeting : Je dirais l’arrêt de carrière de Face Time Bourbon auquel on ne se s’attendait pas forcément. Cela a été comme un coup de massue. Se retrouver soudainement sans le favori du Prix d’Amérique, cela a enlevé un peu de spectacle je pense. Il était l’attraction à chaque fois qu’il était en piste et savoir que sa carrière est terminée a été une nouvelle difficile pour tout le monde.
Coup de Cœur du meeting : Je dirais le Prix d’Amérique avec des tribunes remplies à l’échelle des jauges imposées mais il y avait du monde et le spectacle était beau à voir.
Satisfaction du meeting : Je dirais Icare Williams parce que même s’il n’a pas beaucoup couru, il était toujours dans l’arrivée et je n’étais pas déçu de ses courses.
Déception du meeting : Non, dans l’ensemble je n’ai pas de grosse déception.

Stats meeting de Benjamin Rochard : n°13 ex aequo des pilotes en nombre de victoires avec 11 succès (et 565.020 €) dont 7 au monté (et 318.330 €).

Suite demain et jeudi avec d'autres professionnels.

Savoir que la carrière de Face Time Bourbon est terminée a été une nouvelle difficile pour tout le monde.


A voir aussi :
...
La régularité d'Indien de Fontaine récompensée

Irréprochable depuis de nombreux mois, Indien De Fontaine (Akim du Cap Vert) trouve son jour ce dimanche sur la piste de La Capelle. Amateur des courtes distances, le protégé de Pascal Danet découvrait les 1.800m départ ...

Lire la suite
...
Agen fête ses 50 ans en beauté

L'ambiance était au rendez-vous ce samedi sur l'hippodrome d'Agen-La Garenne pour fêter ses 50 ans. Le feu d'artifice a illuminé la fin de soirée clôturée par les concerts de Mario du groupe Emile et Images et d'Eletrik ...

Lire la suite
...
Lynx du Rib donne le sourire à Carine Hallais-Dersoir

Proche parent du classique Memphis Du Rib (Elvis de Rossignol) lauréat du Prix de l'Étoile et des Critériums des 3 et 4 ans, Lynx Du Rib (Very Nice Marceaux) a ouvert son palmarès lors de sa cinquième ...

Lire la suite
...
L'agenda de la semaine

Tous les esprits seront tournés vers dimanche prochain pour la Journée des Champions au cours de cette semaine. Lundi, nous connaitrons les engagés, mercredi les forfaits et jeudi les partants. Côté courses, voici le programme. Lundi 17 : ...

Lire la suite