...
En bref - 03.03.2022

Le meeting d'hiver par ceux qui l'ont fait - épisode 3

Troisième et dernier volet de notre série sur le meeting d'hiver de Vincennes vu par ses acteurs. Après les pilotes mardi, les entraîneurs mercredi, retour aux pilotes ce jeudi, certains avec la double casquette d'entraîneur. Nous nous proposons de retrouver Franck Nivard, Matthieu Abrivard et Anthony Barrier.

Nous avons posé à chacun les mêmes questions : qui sont à leurs yeux l'entraîneur, le driver, le jockey, le cheval du meeting ? Quel événement, quel coup de cœur voudraient-ils mettre en avant sur la période ? Et enfin, nous leur avons demandé ce qu'ils ont particulièrement réussi cet hiver et leur grande déception.


FRANCK NIVARD : "J'AI ÉTÉ TRÈS ÉMU DE REMPORTER LE PRIX BOLD EAGLE AVEC HAVANAISE"

Entraîneur du meeting : Jean-Michel Bazire qui a fait un gros meeting comme tous les ans. Je pense aussi à Laurent et Matthieu Abrivard qui ont réalisé un super hiver eux aussi.


Driver du meeting : Je dirais Éric Raffin. Il a encore brillé dans toutes les catégories, a gagné son Groupe 1 et beaucoup d’autres courses. Il ne s’est pas loupé !
Jockey du meeting : Il y en a beaucoup. Mathieu Mottier, Éric Raffin et Alexandre Abrivard se sont quand même détachés.
Cheval du meeting : J’aime bien le cheval de Thierry Duvaldestin Idao de Tillard. Il m’a vraiment beaucoup plu et je pense qu’il a un bel avenir devant lui.
Évènement du meeting : La piste était parfaite, on a été gâtés cet hiver. Le régisseur Julius Le Tutour est super et s’est très bien occupé de la piste avec son équipe.
Coup de Cœur du meeting : J’ai été très content de gagner le jour de l’Amérique, le Prix Bold Eagle avec Havanaise pour l’Écurie Ténor. J’étais très ému car j’ai passé sept ans et demi là-bas, au service de la famille Bossuet.
Satisfaction du meeting : Ampia Mede Sm. On a fait un super meeting. On a tout gagné sauf le Prix Ténor de Baune mais ce n’est que partie remise.
Déception du meeting : Gu d’Héripré car il n’a pas été à la hauteur cet hiver. On pensait qu’il allait revenir à son niveau. On a peut-être été un peu vite, il avait une fracture et ça met du temps à revenir. J’espère qu’il va se retrouver au printemps.

A voir aussi :
...
Hohneck, étalon
le plus demandé en 2024

La saison de monte 2024 est close. La date du 14 juillet fait traditionnellement office de jalon final projetant l’élevage dans une nouvelle phase qui le conduira jusqu’à la… prochaine saison de monte. Nous avons aggloméré les premières donné...

Lire la suite
...
Horus de Val signe un coup de trois

Lorsqu'il avait gagné la veille de la fête nationale aux Sables d'Olonne, Eric Lambertz avait prévenu : "Rendez-vous à Meslay-du-Maine !" avait-il lancé à son arrivée aux balances. Ce dimanche Horus De Val (Viking de Val) signe une troisième victoire ...

Lire la suite
...
Une délégation japonaise olympique à Amiens

Belle ambiance sportive samedi soir à Amiens. Alors que les jeunes cavaliers en herbe de l'académie poneys de Christophe Soumillon ont participé à plusieurs courses en lever de rideau sous le signe du galop, toutes les courses au trot du soir ...

Lire la suite
...
La flamme olympique est passée par Grosbois

La flamme olympique de Paris 2024 a passé pratiquement 30mn au sein du Domaine de Grosbois ce dimanche, au coeur d'une nouvelle étape programmée à cinq jours de la Cérémonie d'Ouverture. De 14h30 à 15h, la célèbre flamme ...

Lire la suite