... © Province Courses
Actualité - 07.10.2020

2020 sera un grand cru Pour les ventes de Caen

J’ai acheté cette fille de Scipion du Goutier car j’étais le lad de son père pendant toute sa carrière.
Romain Jajolet

C’est sûr, l’édition 2020 des ventes de Caen sera une grande année. Au moins dans son volet yearlings qui constitue par ailleurs la plus grosse offre du catalogue – et de loin encore. Pour le jour 5, ce mercredi, comme lors de toutes les journées précédentes, les indicateurs sont à la hausse avec, notamment un chiffre d’affaires à 421 200 €, en augmentation de 15,5 % sur 2019. [en photo, un des trois tops du jour à 16 000 €]

La satisfaction est de mise à la clôture du jour 5 des ventes de Caen. Comme chaque soir depuis le début de l'édition 2020. Il faut dire que tous les indicateurs sont dans le vert depuis le début et que cette nouvelle vacation ne déroge pas à la règle. Au contraire même. Après le premier jour d'octobre hier (lire mardi), lui aussi en hausse mais plus timide que ceux de la session d'octobre, ce mercredi a enfoncé le clou. 421 200 € de CA, c'est 56 400 € de plus que l'an dernier. Quant au prix moyen, à 5 470 €, il progresse de 9,5 %.
Du coup, les projections sur le dernier jour des vacations de yearlings sont plus que favorables nous rapportent les organisateurs : « On est tout près de notre chiffre d'affaires de l'an dernier sur la partie yearlings alors qu'on a cette année une journée de moins. Nous avions réalisé 2 223 000 € en 2019 et nous sommes déjà à 2 188 800 € ce soir (lire mercredi). »
Difficile donc d'aborder le dernier jour de la session de yearlings avec plus d'optimisme. 2020 sera et, est d'ores et déjà, un grand cru. Reste maintenant à savoir si, avec la session de foals et poulinières, du 13 octobre, le CA global dépassera les 2 887 600 € de 2017 par exemple.
Pour l'instant, les organisateurs nous confient sobrement : « On a bien travaillé et ces résultats sont aussi un juste retour des choses pour les éleveurs. » C'est vrai que tout se passe bien dans le camp des vendeurs mais quand un marché affiche de tels indicateurs (notamment un taux de vendus proche de 80 % comme ce mercredi), c'est aussi que les acheteurs y trouvent leur compte. Il leur reste encore ce jeudi, avec ses 112 numéros catalogués, pour continuer leurs emplettes de yearlings.


Zoom sur plusieurs lots qui ont affiché les prix plus élevés de la vente

#1 Jaillissante (F) (lot 552) par Scipion du Goutier et Anne de Neulliac (Magnificent Rodney)
Prix : 16 000 € - Acquéreur : Gérard Léonardi

C’est Romain Jajolet qui a signé le bon et qui recevra la pouliche qui fait partie des trois tops ex aequo du jour à 16 000 €. Il nous a expliqué pourquoi : « J’ai acheté cette fille de Scipion du Goutier car j’étais le lad de son père pendant toute sa carrière. Je n’avais jamais réussi à avoir un de ses produits pour l’instant. Elle sera la première et je suis ravi. J’espère qu’elle va gagner un maximum de courses et aussi le Cornulier et ça ira (rires). »

#1 Jarvis (M) (lot 496) par Doberman et Asmeralda (Sancho Pança)
Prix : 16 000 € - Acquéreur : Jacques Caplain

Propriétaire dont la casaque jaune est bien présente sur les programmes depuis plus de trente ans, Jacques Caplain s’est fait adjuger l’un des trois tops ex aequo de la vacation à 16 000 €. Il nous a appris : « Nous avions fait un choix entre plusieurs lots avec mon l’entraîneur puis nous avons opté pour ce fils de Doberman qui se présente bien. » Jacques Caplain est propriétaire chez Jérémy Koubiche après avoir été chez le beau-père de ce dernier Denis Montaigne.

#4 Jolly Jane (F) (lot 527) par Doberman et Bonnie Parker (Love You)
Prix : 15 000 € - Acquéreur : Régis Métayer

L’entraîneur Régis Métayer a craqué pour une fille de Doberman et nous en a donné les raisons : « Je trouve que cette pouliche a un modèle très harmonieux et aussi une bonne tête. Quant à son origine, il me paraît en faire une assez précoce d’autant plus qu’elle est née tôt (le 17 février, ndlr). Vraiment, elle m’a plu dans son modèle. De ce que j’ai vu, c’est une bonne pouliche. »

A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite