... ©ÉditionsDuRocher
En bref - 08.10.2020

"Ephrem Houël", prix du Cadre Noir

Écrit par « l’historien » des courses au trot que fut Jean-Pierre Reynaldo (Histoire des courses au trot, champions trotteurs, Le Trotteur Français, etc…), achevé par Hilde Hoffman, et sorti fin 2019, le livre « Ephrem Houël » vient de recevoir le prix Cadre Noir, décerné par l’Académie Pégase.
Cette institution qui a pour but de promouvoir la connaissance du cheval et de l'équitation récompense depuis 2005 certains ouvrages techniques avec le Prix Cadre Noir de la Recherche.
Officier des Haras nationaux, homme de cheval accompli, littérateur de talent, Ephrem Houël est véritablement l’initiateur de la race du TF et c’est son histoire que nous conte son auteur, avec sa précision habituelle sur la base d’une documentation fouillée.
Edité par les éditions du Rocher dans le cadre de la collection chevaux dirigée par Jean-Louis Gouraud (écrivain et éditeur), cet ouvrage a été parallèlement « supporté » par Rainer Engelke, l’éleveur des « Bourbon ».

Pour toute commande, voir www.editionsdurocher.fr

Stefan L'Hermitte de L'Équipe également récompensé

C'est un autre héros, des temps modernes celui-là, qui est au coeur d'une autre récompense décernée ces dernières heures. Le Prix Philippe Chaffanjon du reportage multimédia 2020, a en effet été décerné à "Jean-Michel Bazire, le Zidane du Trot" réalisé par Stéfan L'Hermitte, avec Franck Seguin et Hervé Ridoux, et publié l'an dernier sur « L'Équipe Explore ». L'homme aux vingt titres de Sulky d'Or est ainsi raconté dans ce magazine interactif et multimédia, liant contenus écrits, photographiques et audiovisuels.
Une réelle expérience que nous vous invitons à (re)vivre via ce lien.

Des enjeux qui font mieux que résister sans Paris

Même si l'impact de la fermeture des bars à Paris et dans sa petite couronne pouvait être redouté, les enjeux PMU ont fait mieux que résister depuis mardi, jour de l'application des nouvelles règles en vigueur.
Ce qu'on appelle le "bloc événementiel", c'est-à-dire le cumul des jeux sur la course support du Quinté+ affiche ainsi des performances à +10% par rapport à l'an passé, aussi bien mardi que mercredi.
Pour expliquer ces résultats très satisfaisants dans ces conditions (les bars de Paris et Marseille fermés), deux raisons principales :
- la tendance actuelle très porteuse (Cyril Linette évoquait la semaine dernière des jours à +20%)
- le travail d'optimisation qui a modifié la séquence de cette deuxième semaine d'octobre avec deux courses événements remodelées par rapport à l'an dernier avec des choix parisiens et des réaménagements de calendrier.

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui a passé ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite