... ©Aprh
En bref - 08.10.2020

43ème Grand Prix du Sud-Ouest : plateau de millionnaires

Groupe 2 itinérant disputé l’an passé à Toulouse et remporté par Cleangame, le Grand Prix du Sud-Ouest 2020 (2.575 m) s’arrête dimanche à Agen-La Garenne. Parmi les 12 partants de cette 43ème édition assez relevée, on note la présence de plusieurs millionnaires en euros : Carat Williams (Prodigious) (en photo), Bahia Quesnot (Scipion du Goutier) et Billie de Montfort (Jasmin de Flore).
Triple tenant du titre, l’entraînement de Jean-Michel Bazire sera représenté par Valokaja Hindo (Great Challenger) et Dreambreaker (Offshore Dream), lesquels viennent tous deux de briller dans les Grands Prix du Nord et Anjou-Maine.
Seul 5 ans au départ, Frisbee d’Am (The Best Madrik) reste sur deux bonnes sorties au niveau groupe 1, se classant récemment deuxième du Prix de l’Étoile derrière Face Time Bourbon (Ready Cash). Dimanche, le protégé de Richard Westerink évoluera ferré dans cette épreuve enlevée en 2017 et 2018 par le regretté Aubrion du Gers.

Les retours de Davidson du Pont et Délia du Pommereux

Si Erminig d’Oliverie (Scipion du Goutier) ne figure plus sur la liste des partants définitifs du Prix Thelem Assurance Allard-Forgin (2.850 m), samedi à Laval, Davidson du Pont (Pacha du Pont) et Délia du Pommereux (Niky) effectueront bien leur rentrée dans cette épreuve sans rendement de distance. Plus revu depuis sa disqualification en février dernier dans le Grand Prix de Paris (Gr.1), Davidson du Pont a récemment préparé son retour en compétition chez Alice Dubert, à Hauteville-sur-Mer (Manche). Dauphin de Face Time Bourbon dans « l’Amérique », le pensionnaire de Jean-Michel Bazire sera associé pour la troisième fois à son fils, Nicolas.

Sixième de l'Amérique fin janvier, Délia du Pommereux n’a plus couru depuis sa disqualification fin juin dans le Prix René Ballière (Gr.1). Ayant trotté 1’13’’1 sur ce parcours lavallois le 6 juin, elle sera drivée ici par son entraîneur Sylvain Roger, qui présente également Derby du Dollar (Rodrigo Jet) et Clif du Pommereux (Love You).

Enghien : une piste "bien griffée"

Après la délocalisation en urgence de la réunion du 28 septembre à cause de l’état de la piste, celle-ci a été retravaillée toute la semaine.
Ce mercredi et jeudi, deux jours avec une réunion à Enghien, elle n’avait plus du tout le même aspect qu’il y a dix jours. Si certains drivers la trouvaient un peu dure avant la réunion de reprise, mercredi, l’arrosage a permis de la rendre moins ferme. « Ils l’ont bien griffée, donc ça va », confiait notamment Léo Abrivard juste après sa victoire dans la première épreuve du jour. « On griffe un peu, on passe une herse légère sur la partie supérieure, c’est-à-dire la bande de roulement où trottent les chevaux que l’on assouplit un petit peu de façon à ce que ça leur fasse le moins mal possible, explique Fabrice Douville, régisseur des hippodromes parisiens, avant d’ajouter : une piste de trot s’entretient surtout par rapport aux conditions météo. On ne fait jamais ce que l’on veut avec. »

A voir aussi :
...
Goeland d'Haufor contrôle et sprinte

Neuvième victoire de la carrière de Goëland d'Haufor (Voltigeur de Myrt), la neuvième dans le cadre d'un meeting d'hiver. Triplement lauréat durant le meeting 2019-2020, quadruple vainqueur lors de l'exercice précédent, le voici ...

Lire la suite
...
18 restants engagés dans la Q#2 Prix d'Amérique Races ZEturf

Après l'enregistrement des forfaits ce mercredi, 18 restants figurent sur la liste des engagés à la Qualif#2 Prix d'Amérique Races ZEturf (Gr.2). Les montes de Face Time Bourbon (Ready Cash), Davidson du Pont (Pacha du Pont), Délia du ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#9)
Goût Baroque 1'11''

Haras de Vains (50) 300 €, à la réservation, + 2.500 €, poulain vivant Goût Baroque 1’11’’, c’est, d’abord, un palmarès, solide, étoffé, circonstancié. Dix succès, à ce jour, pour plus de 350.000 euros de gains. Un palmarès classique, qui l’a vu ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite