... © ScoopDyga
En bref - 11.03.2022

Bilan du meeting d'hiver l'optimisation grandissante

LeTROT a convié la presse ce vendredi à une présentation du bilan, technique et sportif, du meeting d'hiver de Vincennes. "Un meeting satisfaisant" a conclu Guillaume Maupas le directeur technique de la société mère. Nombre d'indicateurs sont en progrès (moyenne de partants par course, chiffres d'enjeux) mais dans le cadre d'un précédent meeting plus fortement impacté par la crise sanitaire. Ce meeting organisé dans la nouvelle configuration d'une grande piste de Vincennes éclairée est marqué plus que jamais par l'optimisation des épreuves avec la chasse aux courses creuses et le développement d'un nouvel outil d'aide à la décision pour la conception des programmes à venir.

Moins d'une semaine après la clôture du meeting d'hiver 2021/2022, il est temps de passer au crible une séquence qui a proposé :
■ 90 réunions (94 en 2020/2021),
■ 745 courses (778 en 2020/2021),
■ 73 Quinté+ (81 en 2020/2021).

Nous avons déjà rappelé les grands vainqueurs par catégorie du meeting dans notre édition du 6 mars (à retrouver par ce LIEN).
Pour rappel :
Jean-Michel Bazire n°1 des entraîneurs (52 victoires et 2.557.840 € de gains cumulés),
Eric Raffin, n°1 des pilotes (85 victoires et 3.831.965 €),
Philippe Allaire, n°1 des propriétaires sous sa casaque (11 victoires et 1.298.450 €) avec l'Ecurie Christian Bigeon en tête par les victoires (20).
Dans son bilan, LeTROT ajoute que trois propriétaires se tiennent de près en intégrant les clés de répartition des contrats d'association et de location. On obtient :
1. Philippe Allaire (553.234 €) 2. Ecurie Saint Martin (551.850 €) 3. Ecurie Christian Bigeon (546.448 €).
Dans les rangs des éleveurs, le podium est composé de Jean-Philippe Dubois (16 victoires et 82.990 € de primes), Scea des Bissons (5 victoires et 81.809 €) et Christian Bigeon (18 victoires et 74.386 €).
Chez les chevaux, la grande gagnante est Flamme du Goutier (Ready Cash) avec 464.600 € (attelé + monté) qui conclut devant Davidson du Pont (Pacha du Pont) avec 454.000 € et Granvillaise Bleue (Jag de Bellouet) avec 423.000 €.
Sur la dimension sportive, Guillaume Maupas commente : "On a assisté à un beau meeting, intense avec de belles arrivées. On a eu de grands vainqueurs et des champions qui ont répété leur performance." En charge notamment de l'optimisation des programmes, Benoît Fabrega ajoute pour sa part : "Je note la grande diversité de gagnants, chez les chevaux et les professionnels. On a aussi eu de grandes journées, comme celle du Prix d'Amérique avec les deux nouveaux Groupes 1 et la journée de clôture, qui ont été appréciées des professionnels et des parieurs."

Un nombre moyen de partants en légère hausse et "toujours une préoccupation au quotidien"
Avec 9.335 partants durant le meeting, on obtient un nombre moyen par course de 12,53, en hausse sur 2019/20 (12,44) mais inférieur aux niveaux des éditions précédentes (on était à 13,49 en 2016/17). Pour Guillaume Maupas : "Cela reste une préoccupation au quotidien, un sujet majeur et un des critères principaux pour la mesure d’un programme optimal."

A voir aussi :
...
Gran Diose l’est dans le Grand Steeple-Chase de Paris

Pour la troisième fois au cours des cinq dernières éditions, Louisa Carberry, entraîneur d’orgine britannique installée sur le centre d’entraînement de Senonnes avec son mari Philip, inscrit son nom au palmarès du ...

Lire la suite
...
Réglez vos montres à
l'heure de Solvalla

Désarmement des toboggans. Vérification de la porte opposée. Préparez-vous pour le décollage. C'est un drôle d'avion qui va décoller vendredi prochain de France. Cap au Nord, direction la Suède. À son bord, la ...

Lire la suite
...
L'agenda de la semaine

Avant le grand week-end à Solvalla où la team France sera très bien représentée et la 5ème étape du Trophée Vert dimanche à Éauze, voici le programme de la semaine : Lundi 20 : en ce lundi de Pentecôte, 14 ré...

Lire la suite
...
Harry de Miennais sort le grand jeu

Dans le temps fort sportif de cette réunion dominicale sur l'hippodrome de Saint-Malo, Pierre SORAIS drive son pensionnaire HARRY DE MIENNAIS (Séduisant Fouteau) en adoptant la tactique avec laquelle son cheval est le plus performant, à savoir mener. Remporté ...

Lire la suite