... © Aprh
Résultat de course - 17.03.2022

Ce Bello Romain en fait beaucoup mais ne craque pas

il faut qu'il travaille encore car il peut être meilleur que cela.
Anthony Barrier

Il n'a pas ménagé son envie d'aller vite. Ce Bello Romain a remporté le Prix de Cauvicourt après avoir rapidement pris les devants et en ayant beaucoup tiré pendant une grande partie de l'épreuve. Il a néanmoins trouvé les ressources pour contenir toutes les pressions dans le final, confirmant son statut de favori et de cheval de Groupe 1 face à des rivaux certes très bons mais moins capés que lui.

Voilà encore une belle réduction kilométrique affichée dans cette réunion. 1'11''2 pour Ce Bello Romain (Jam Pridem). Ce chrono dans cette catégorie est évidemment moins exceptionnel que les 1'11''1 réalisés par Hub dans l'épreuve précédente (lire page suivante) mais reste néanmoins très respectable. Légèrement repris au départ par Anthony Barrier, Ce Bello Romain a pris la tête dans le premier tournant et s'est toujours montré brillant par la suite, contraignant son pilote à un exercice de force avec lui. C'est pour le driver l'effet du bonnet fermé dont était muni ce jeudi son partenaire : "Cela le booste. On n'allait pas trop vite et je l'ai donc freiné plus qu'il ne voulait. Le bonnet c'est bien mais il sera peut-être mieux avec en étant dans un dos. En fait, c'était un essai pour voir ce qu'on pourra inventer durant l'été avec lui."
En fait, la performance de Ce Bello Romain devient excellente dès lors qu'on considère qu'il n'a sans doute pas respiré normalement une partie de l'épreuve. Il a résisté de peu à Carnaval du Vivier (Ni Ho Ped d'Ombrée) et Cash du Rib (Ready Cash), le meilleur finisseur parmi les premiers de l'épreuve (1'09''7 ses derniers 500 mètres contre 1'11''5 pour le gagnant). Le programme à venir de Ce Bello Romain est connu (lire notre précédente édition) et pour Anthony Barrier : "Tout se présente bien. Il est revenu en bonne condition. Cela va aller. Il n'a rien perdu de sa superbe avec un an de plus mais il faut qu'il travaille encore car il peut être meilleur que cela."

D'où vient-il ?

Fils de Jam Pridem 1'11'', Ce Bello Romain est le frère de deux vainqueurs, dont le meilleur est Topaze Bella 1'15'' (Hermès du Buisson), gagnante de cinq courses et de 111.780 €, et de First Bello Romain (Jam Prdem), deux victoires. leur mère Miss Echo Bella (Echo) n'est pas qualifiée. Il faut remonter plus loin dans la famille pour trouver des éléments qui se distinguent, la quatrième mère, Vassilia (1965-Chardonneret) étant la trois- quarts sœur du classique et étalon Ohé Saint Urbain 1'18'', deuxième d'un Prix de France.

5e | PRIX DE CAUVICOURT
Att - 2200 m - Course D - 33 000 €
CE BELLO ROMAIN 1'11"2
Jam Pridem x Miss Echo Bella (Echo)
Driver : A. Barrier - Entraîneur : S. G. Dupont
Propriétaire : Ec. S. Dupont - Eleveur : J. Bourreau
2e Carnaval du Vivier 1'11"3 Ni Ho Ped d'Ombree x Gondole du Vivier
3e Cash du Rib 1'11"3 Ready Cash x Quille Castelets
4e : Fakir du Lorault - 5e : Elvis du Vallon - 6e : Sobel Conway - 7e : Eclat de Gloire
A voir aussi :
...
Le Prix Roland Jaffrelot marqué par le succès de Douceur du Chêne et l'émotion de Jean-Charles Féron

Au service de Roland Jaffrelot lorsqu'il était apprenti, Jean-Charles Féron était très ému ce lundi sur la Riviera lorsqu'il a triomphé avec Douceur du Chêne (Quif de Villeneuve) dans le Prix Roland Jaffrelot (course A). Décé...

Lire la suite
...
Ghost poursuit sa belle moisson

Son année 2022 est tout simplement remarquable. Lauréat au courage ce lundi aux Sables-d'Olonne pour la cinquième fois depuis le 1er janvier, Ghost (Royal Dream) ne cesse d'apporter des satisfactions à sa propriétaire Mauricette De Sousa, aussi bien ...

Lire la suite
...
Sécheresse : Cherbourg prend les devants

Àdeux semaines de son rendez-vous estival, l'hippodrome de Cherbourg a préféré prendre le temps de bien s'organiser afin d'offrir aux professionnels et à son public les meilleures conditions possibles d'une réunion de courses. Dès dimanche soir, Jea-Philippe ...

Lire la suite
...
Kocktail Love offre un premier succès à Yann Barberot à Bréhal

Pour son premier partant en tant que propriétaire d'un trotteur, Yann Barberot (entraîneur de plat installé à Deauville) a vu ses couleurs briller d'entrée de jeu ce lundi à Bréhal avec Kocktail Love (Love You), un poulain entraî...

Lire la suite