...
Actualité - 19.03.2022

24 gagnants pour 25 Groupes 1 : l'éloge de la diversité

La séquence annuelle des courses de Groupe 1 au trot en France a pris fin dimanche dernier avec le Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur à Cagnes-sur-Mer et le brillant succès d’Étonnant (Timoko). Le protégé de Richard Westerink devenait ainsi sur l’année coulante (en débutant avec le Prix de l’Atlantique) le 24ème vainqueur de Groupe 1 pour un total de 25 Groupes 1 disputés dans l’Hexagone. C’est une situation tout simplement inédite, au moins depuis 2000, date à partir de laquelle nous avons lancé notre analyse.


Le seul double vainqueur au plus haut niveau défend les couleurs de l’Écurie Bivans mais ce n’est pas Face Time Bourbon : vainqueur du Prix de l’Atlantique 2021 et du Prix de France Speed Race 2022, Vivid Wise As (Yankee Glide) est le seul trotteur à avoir donc su doubler la mise. Il domine une liste riche de vingt-quatre noms différents, ce qui constitue aussi une première par le fait de la création de deux nouveaux Groupes 1 : les Sulky World Cup 4 et 5 ans. La campagne étrangère de Face Time Bourbon a certainement joué dans cette constatation et encore plus son arrêt de carrière prématuré.
Il n’empêche, c’est donc bien un événement rarissime dans l’histoire des courses au trot d’avoir une telle largesse d’échantillon de gagnants de Groupes 1. Il faut remonter à 2005-2006 pour retrouver trace d’un seul multiple vainqueur de Gr.1 face à des lauréats uniques avec Jag de Bellouet en dévoreur de succès. Mais il en avait alors décroché quatre sur la même séquence, pas deux comme Vivid Wise As, et l’aréopage parallèle était composé de dix-neuf éléments, pas de vingt-quatre comme cette fois-ci.

Le découpage par promotion
D (8-9 ans) : 2 vict. (Davidson du Pont et Diable de Vauvert)
E (7-8) : 3 vict. (Étonnant + 2 pour Vivid Wise As)
F (6-7) : 3 vict. (Face Time Bourbon, Flamme du Goutier et Freeman de Houelle)
G (5-6) : 5 vict. (Galius, Girly Beco, Granvillaise Bleue, Ganay de Banville et Gladys des Plaines)
H (4-5) : 4 vict. (Hastronaute, Hohneck, Hirondelle du Rib et Havanaise)
I (3-4) : Italiano Vero, Idéale du Chêne, Ici C'Est Paris, Ibra du Loisir, Idylle Speed, Izoard Védaquais et Idao de Tillard
J (2-3) : Just A Gigolo

Les cas marquants
En compulsant les palmarès, on replonge donc dans des saisons que des grands champions historiques avaient marquées de leur empreinte. Depuis 2000, la palme revient à Bold Eagle, lauréat de six Groupes 1 (entre avril 2016 et mars 2017) : Prix René Ballière, Critérium des 5 Ans, Championnat Européen des 5 Ans, Prix d’Amérique, Prix de France, Prix de Paris. Plus qu’une série victorieuse, un véritable chef d’œuvre hippique qui avait tout de même laissé la place à seize autres vainqueurs de Gr.1 différents sur la période.
Pearl Queen avait également été particulièrement hégémonique en 2006-2007 et tout aussi fantastique avec cinq victoires : Prix Albert Viel, Prix de l’Étoile, Championnat Européen des 3 Ans, Critérium des 3 Ans et Prix de Sélection ! Du grand art également.
Pour se rapprocher du cas connu cette saison, on se projette sur la saison 2013-2014 quand seulement trois trotteurs avaient été double gagnants de Gr.1 : Roxane Griff, Up And Quick et Aladin d’Écajeul, dans un concert de 21 vainqueurs différents.

Le poids des courses générationnelles
Vingt-quatre vainqueurs différents pour vingt-cinq courses, cela veut clairement dire que les courses classiques de génération ont souri tour à tour à des trotteurs différents. Aussi bien chez les « I » que chez les « H » et que chez les « G », les passations de pouvoir se sont succédé via l’émergence de nouveaux talents, de Hohneck (Royal Dream) à Galius (Love You) en passant, chez les juniors, par Izoard Védaquais (Bird Parker) et Idao de Tillard (Severino), arrivés tous deux tardivement sur le circuit de sélection.

24 vainqueurs / 19 étalons différents
Seul Ready Cash est triplement représenté sur la séquence étudiée devant une triplette d'étalons ayant vu deux de leurs produits s'imposer au niveau Groupe 1 : Bird Parker, Boccador de Simm et Booster Winner, trois représentants de la fameuse promotion des "B".


Vivid Wise As après son succès dans le Prix de France Speed Race : il est le seul auteur de doublé de Gr.1 sur la séquence

©Aprh
Chez les anciens, en l’absence de Face Time Bourbon, les ténors ont su saisir les opportunités et finalement remporter leurs objectifs respectifs durant l’hiver : Davidson du Pont (Pacha du Pont) dans l’Amérique, Vivid Wise As (Yankee Glide) dans le France et Diable de Vauvert (Prince d’Espace) dans le Paris. De quoi alimenter donc cette liste XXL de lauréats différents.

Quelle lecture ?
Alors comment doit-on, peut-on interpréter cet état de fait ? À chacun de faire sa propre analyse et nous avons choisi deux points de vue : soit c’est le symbole d’une superbe diversité et d’une belle richesse, soit on considère que c’est le signal d’un décevant manque de leader-locomotive. Et pour les adeptes du consensus, on peut aussi dire que c’est sûrement un peu des deux. Mais cela va-t-il perdurer ? Oui et non. Oui chez les chevaux d’âge, aucun trotteur de la trempe de Face Time Bourbon (et pour cause) n’a émergé et on peut s’attendre à une nouvelle variété de vainqueurs dans les mois à venir. D’autant qu’Étonnant pourrait avoir comme objectif l’Elitlopp. Mais non chez les jeunes. Les performances exceptionnelles et la pente ascendante affichées par Idao de Tillard font de lui un leader tout trouvé chez les 4 ans, qui auront une saison richissime en rendez-vous nationaux et européens avec, notamment, le Grand Prix de l’UET qui se déroulera sur notre sol. Et comme son tombeur dans la Sulky World Cup 4 ans - Prix Ourasi Izoard Védaquais est lui aussi amené à faire fort, on parie sur le fait que cette configuration 2021-2022 restera comme une singularité dans les annales.

Les 24 vainqueurs des 25 Groupes 1 en France entre avril 2021 et mars 2022
VIVID WISE AS x 2
DIABLE DE VAUVERT
DAVIDSON DU PONT
ETONNANT
FACE TIME BOURBON
FLAMME DU GOUTIER
FREEMAN DE HOUELLE
GALIUS
GLADYS DES PLAINES
GRANVILLAISE BLEUE
GANAY DE BANVILLE
GIRLY BECO
HIRONDELLE DU RIB
HAVANAISE
HOHNECK
HASTRONAUTE
ITALIANO VERO
IDEALE DU CHENE
IZOARD VEDAQUAIS
ICI C'EST PARIS
IBRA DU LOISIR
IDYLLE SPEED
IDAO DE TILLARD
JUST A GIGOLO

©Aprh
Izoard Védaquais (à droite) et Idao de Tillard (quelle action !), deux jeunes trotteurs au talent XXL : ils sont prêts pour une grande année, l'avenir leur appartient.

A voir aussi :
...
Gilles d'Haenens remporte la Finale nationale des Courses Ecoles

Ilis étaient dix ce vendredi à Vincennes à partiper à la Finale du Challenge des Courses Ecoles de Trot (lire notre édition de jeudi 23 juin). C'est Gilles D'Haenens, au sulky de Dona Viva (Love You), pour l'entraînement de Dominik Locqueneux, qui s'est ...

Lire la suite
...
Indigo du Poret privé de Prix du Président de la République : une affaire bien embarrassante

Vendredi en fin de journée, Indigo du Poret (Dollar Macker) a été déclaré publiquement non partant dans le Prix du Président de la République (G.1) par son entraîneur. Le cheval n'est pas blessé ou victime ...

Lire la suite
...
Jagababa impressionne

Qualifiée en 1'14''9 à La Prairie (voir vidéo) il y a dix jours, ce qui lui avait valu deux étoiles dans Province Courses l'Hebdo, Jagababa (Jag de Bellouet) a brillamment confirmé pour ses premiers pas en compétition, ...

Lire la suite
...
Joviality remporte son premier test face aux mâles

La jeune championne américaine d'origine suédoise Joviality (Chapter Seven) a passé un nouveau cap vendredi en remportant la première éliminatoire du Yonkers Trot face aux meilleurs mâles. La semaine prochaine elle tentera de confirmer dans la ...

Lire la suite