... ©ScoopDyga
Résultat de course - 09.10.2020

Une 11e victoire époustouflante : Galius devient phénomène

On va bien devoir affronter, un jour, les grands.
Séverine Raimond

Onze sur onze. Au terme du Prix Freira, ce vendredi soir, Galius continue d'aligner les victoires, la onzième consécutive. Dozulé, Les Andelys, Graignes, Laval, Le Mans, Enghien puis Vincennes, dès que Galius apparaît en compétition, il ne laisse que les places à ses rivaux.

Séverine Raimond soulignait, dans nos pages, le 17 septembre dernier : « Galius sera bien battu un jour. Mais j'espère pour autant que sa série de victoires s'arrêtera le plus tard possible. » Et la onzième sortie de son pensionnaire n’aura toujours pas fait entrer la défaite dans le palmarès de Galius (Love You). C’est même avec aisance et plus de marge que durant l’été à Enghien que le fils de Love You a ajouté son onzième titre et préservé son invincibilité depuis ses débuts, il y a moins d’un an et demi. « Le cheval répond super bien, il commence à prendre du jeu de jambes, de la force. Il était encore supérieur ce soir, bien qu’il y ait de bons chevaux, explique son entraîneur, avant d’ajouter, je pense qu’il est meilleur sur la petite piste. C’est un cheval qui ne sait que trotter. » Comment envisager la suite du programme avec un cheval invaincu ? La professionnelle donne quelques précisions. « On va bien devoir affronter, un jour, les grands. Avec lui, on va prendre les courses comme elles viennent. »

Galius membre d'un club d'invaincus de plus en plus fermé
Cette année, Valzer di Poggio est toujours invaincu en 9 sorties. Ghisoni (Village Mystic) le suit de près avec 8 victoires, Galius en compte actuellement 7. Avec une invincibilité portée à 11 sorties sans défaite, Galius se rapproche de l’œuvre de Tchao de Loiron, invaincu lors de ses 12 premières tentatives sous l’entraînement de Franck Leblanc. Comme jalons suivants, citons Éole de la Barre (16), Sancho Pança (22) et évidemment la référence entre toutes de Ténor de Baune (30).

D'où vient-il ?

Fils de Love You 1'10'', Galius est le deuxième produit, en même temps que le deuxième vainqueur, engendré par Star de Villeneuve 1'13'' (Jag de Bellouet), après Fief 1'16'' (Goetmals Wood), gagnant de six courses et de 44.380 €. En compétition, Star de Villeneuve s'imposa à quatorze reprises, dont plusieurs fois en région parisienne, achevant sa carrière de courses avec près de 260.000 € de gains. Elle a un 3 ans par Ganymède, Hotot 1'16'', qui vient d'ouvrir son palmarès, le mois dernier, sur l'hippodrome de Cordemais, puis un yearling par Bird Parker baptisé Jack, tandis qu'elle était suitée, en 2020, de Kanann, un fils de Magnificent Rodney. C'est la parentèle, toute proche,de Quif de Villeneuve 1'11'' m. (915.220 €), lauréat de l'édition 2012 du Prix de Cornulier.

5e | PRIX FREIA
Att - 2850 m - Course B - 37 000 €
GALIUS 1'13"8
Love You x Star de Villeneuve (Jag de Bellouet)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : S. Raimond
Propriétaire : S. Raimond - Eleveur : S. Raimond
2e Gassman d'Essa 1'13"9
3e Gout Baroque 1'13"9
4e : Glorissima - 5e : Goodman Turgot - 6e : Guerilla de Simm - 7e : Get Happy
A voir aussi :
...
Allegra WF et Björn Goop
l'Europe triomphe

Après les 59/1 affichés par Étonnant dans le Prix de Paris, les 36/1 de Geisha des Prés, voici les 94/1 d'Allegra WF dans ce Prix Reverdy - Prix de la Mayenne.

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat
de son plus bel éclat

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Lire la suite
...
Châtillon-sur-Chalaronne : un an après

L'hippodrome de Bel Air à Châtillon-sur-Chalaronne (Ain) ouvrira ses portes demain lundi après un an sans course. Frappée de plein fouet par le confinement l'an dernier, la Société des Courses n'avait pas souhaité rouvrir en juin à huis-clos. ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite