... © JLL - LeTROT
Actualité - 27.03.2022

Bye bye définitif aux derniers grands "B"

Il s'agit d'une génération dorée. La promotion née en 2011, affublée de la lettre "B", n'aura plus droit aux courses en France le 31 mars. Dans les faits, les derniers ont couru samedi à Vincennes dans le Prix du Bois de Vincennes (Gr.3). Et quels "B" ! Bahia Quesnot, Bilooka du Boscail et Brillant Madrik, c'est 3.175.203 € à eux trois.

La génération des "B" est celle de tous les records. Elle compte quatorze vainqueurs de Groupe 1, a régné sur le trot français et européen pendant plusieurs saisons comme en témoigne les trois Prix d’Amérique Legend Race (Bold Eagle en 2016 et 2017, Bélina Josselyn en 2019) et les quatre Prix de Cornulier (Bellissima France en 2017, Bilibili en 2019 et 2020, Bahia Quesnot en 2020) à son actif. Jamais une même génération n’avait engrangé collectivement autant de gains en France. Les "B" ont gagné presque 260 millions d’euros (259.122.275 € exactement au 27/03/2022) et le meilleur d'entre eux, Bold Eagle (5.124.087 €), est le trotteur français le plus riche de tous les temps. Après Billie de Montfort le 13 mars à Cagnes, Bahia Quesnot, Bilooka du Boscail et Brillant Madrik ont tiré leur révérence samedi à Vincennes. À noter que Bahia Quesnot et Bilooka du Boscail vont être présentées au même Charly du Noyer pour leur entrée au haras.

Bahia Quesnot 1’08a/1’10m
Par Scipion du Goutier et Queen Inès (Install)
127 courses – 12 victoires – 1.769.133 €
Propriétaires : Tahar Ait-Hamouda, Jean Pieri et Florence Scalici
Entraîneurs : Cédric Herserant puis Junior Guelpa
Grands titres : Prix de Cornulier (Gr.1), Gran Premio Royal Mares (Gr.1) à Naples, 2e Olympiatravet (Gr.1) à Åby, Grand Prix d’Oslo (Gr.1) à Bjerke, 3e Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur (Gr.1) (deux fois)
La réaction de Junior Guelpa après la dernière course de Bahia Quesnot samedi à Vincennes : "Il y a eu beaucoup d’émotion lors de cette dernière sortie. C’est une très belle page qui se tourne. On a partagé trois ans de vie au quotidien avec plusieurs voyages à l’étranger. Ce ne sont que des bons souvenirs. Je m’étais préparé à cette dernière sortie et je savoure tout jusqu’au dernier moment. C’est une crack qui faisait partie de la génération de folie des "B". Elle va maintenant rejoindre le haras pour faire, j’espère, de beaux bébés. Elle devrait être présentée cette année à Charly du Noyer."

Bilooka du Boscail 1’11a/1’11m
Par Look de Star et Mirza du Vivier (Cézio Josselyn)
147 courses – 22 victoires – 821.090 €
Propriétaires : Eric Lebon et Luigi Tarara ; locataire en courses : Janine Hurel
Entraîneur : Yves Hurel (une sortie sous l’entraînement d’Eric Lebon)
Grands titres : Prix Roland Jaffrelot (Gr.3) à Salon-de-Provence, Grand Prix de Noël (Gr.3) à Cagnes, Grand Prix Dynavena Maisagri (Gr.3) à Grenade-sur-Garonne, 2e Prix du Calvados (Gr.2), 3e Grand Prix du Sud-Ouest (Gr.2) à Toulouse
La réaction d’Yves Hurel après la dernière course de Bilooka du Boscail samedi à Vincennes : "Toutes les bonnes choses ont une fin. Elle est se retire en pleine forme. Elle n’a pas une molette, elle est saine et je suis très heureux de cela. Parmi mes grands souvenirs avec elle, je citerai les Grands Prix de Biarritz. Elle en a gagné deux et cela me permet d’être le recordman de victoires comme entraîneur et driver avec quatre titres. Bilooka ne m’a donné que des satisfactions dans sa carrière. Elle possède un tempérament à part et réclame par exemple toujours à manger, de jour comme de nuit. Elle n’est pas ordinaire à tous points de vue et est évidemment très attachante. Elle va rester une quinzaine de jours à la maison et va ensuite être présentée à Charly du Noyer."

Les prolongations à l'étranger pour certains
Certains représentants de cette génération peuvent encore courir à l'étranger, en Scandinavie notamment, ou dans un registre moins concurrentiel en Espagne ou à Malte.

A voir aussi :
...
Franck Anne
nous a quittés

Il s'agit d'une génération dorée. La promotion née en 2011, affublée de la lettre "B", n'aura plus droit aux courses en France le 31 mars. Dans les faits, les derniers ont couru samedi à Vincennes dans le Prix ...

Lire la suite
...
La Finale du GNT ParisTurf sous deux angles différents

Pour présenter la Finale du GNT ParisTurf 2022, il y a certainement deux angles de vue possibles. Ceux qui vont viser la victoire d'étape et ceux qui vont viser le classement général. Et à la croisée des ...

Lire la suite
...
Jaguar du Goutier montre ses griffes dès ses débuts montés

S'imposer en 1'14''5 au monté à 3 ans à Vincennes, sur une piste certes parfaite, n'a rien d'anodin. Et encore plus quand il s'agit de débuts au trot monté. Grosse performance donc pour Jaguar du Goutier (Ready Cash), protégé de ...

Lire la suite
...
Dynasty Peji
parvient à enchaîner

Temps fort d'une réunion marquée par la tristesse de tous ses acteurs après la terrible nouvelle de la disparition de Franck Anne, ce Prix Paul Buquet revient à la jument de ce début de meeting au monté : ...

Lire la suite