... © Equidia
Résultat de course - 30.03.2022

Isco de Corday, à la façon bulldozer

Poulain sculptural, dégageant force et puissance, Isco de Corday (Tsar de Tonnerre) n'a eu besoin de personne pour s'imposer dans la respectable réduction kilométrique d'1'15''4, et ce, après avoir repoussé la forte pression d'Irish Gold (Carat Williams) dans la dernière ligne opposée. Rien de surprenant à apprendre de la bouche de son entraîneur et driver Jean-François Senet qu'il s'agit d'un élément en devenir : "Il est dur, il a un moteur. Aujourd'hui, comme il avait plusieurs parcours dans les jambes, j'ai roulé en tête et il est allé au poteau. Je pensais le courir durant l'hiver au monté mais il a été malade en décembre. Sa sortie au monté la dernière fois était bonne en marchant 1'16 au Croisé-Laroche. Je suis sûr qu'il peut faire un bon cheval monté."
Copropriétaire d'Isco de Corday avec Karim Hawas, lequel en est le co-naisseur avec Marc Lebourgeois, Jean-François Senet cite les frères Hawas au sujet du poulain. Son père Tsar de Tonnerre porte en effet la signature de Patrick Hawas.

2e | PRIX DU CHAMPAGNE MICHEL GONET
Att - 2550 m - Course F - 18 000 €
ISCO DE CORDAY 1'15"4
Tsar de Tonnerre x Carmen de Corday (Lilium Madrik)
Driver : J. F. Senet - Entraîneur : J. F. Senet
Propriétaire : Ec. J. Senet - Eleveur : K. Hawas
2e Irun du Bocage 1'15"6 Quaro x Chipie de Kerdu
3e Ivoire d'Erpion 1'15"6 Orlando Vici x Tillarney Merite
4e : Inimitable - 5e : Ilves - 6e : Irish Gold - 7e : Infini du Try

Kallighan 1'11''8 Sancho Panca 1'15''2
Tsar de Tonnerre 1'11''9 Terre de Sautreuil
Little de Tonnerre 1'13''5 Speed Clayettois 1'17''1
ISCO DE CORDAY Berline du Buron 1'20''6
Lilium Madrik 1'13''4 Arnaqueur 1'13''4
Carmen de Corday 1'16''4 Elea de Galaxie
Phyphie du Coglais 1'19''0 Gobernador 1'11''0
Eriphyle



First du Bois, le buteur du Grand Prix

La métaphore footballistique est usée comme pourrait l'être une chaussette de Michel Platini (de l'époque évidemment) mais convient pourtant bien au scénario du Grand Prix du Stade de Reims. First du Bois (Sun Céravin) était comme un tireur de penalty devant le gardien. La tâche semble facile, encore ne faut-il pas se tromper. Battu récemment à Vincennes par deux éléments de 6 ans, des "G", de bon niveau (dont Ginko du Roussoir), le représentant de Vincent Renault était proposé à moins d'égalité (9/10 au PMU et 8/10 sur pmu.fr) et devait donc marquer. Il l'a fait avec style pour dominer Falco du Douet (Akim du Cap Vert), verni de son côté de la faute finale de Forever Jiel (Rédéo Josselyn).
Pour son pilote, Franck Nivard, les choses étaient entendues (propos sur Equidia Racing) : "C'est vraiment un cheval agréable et maniable et c'est important ici car le premier virage est serré et arrive très vite. J'ai pu aller devant sans trop faire le fort et il gagne vraiment bien. Il faut dire qu'il redescendait un peu de catégorie."

Fils du classique Sun Céravin, meilleur élément entraîné à ce jour par Vincent Renault, First du Bois permet d'ailleurs à son mentor de continuer à écrire son histoire avec le lauréat du Critérium des 3 Ans 2009. First du Bois est en effet le septième vainqueur issu de ses oeuvres entraîné par Vincent Renault.

4e | GRAND PRIX DU STADE DE REIMS
Att - 2550 m - Course E - 29 000 €
FIRST DU BOIS 1'13"6
Sun Ceravin x Jivania du Pre (Beautiful Somolli)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : V. Renault
Propriétaire : C. Saint-michel - Eleveur : J. Cl. Daguet
2e Falco du Douet 1'13"8 Akim du Cap Vert x Nakita du Douet
3e Feeling du Noyer 1'13"9 Saxo de Vandel x Salsa Wic
4e : Derby Box - 5e : Chouan du Hour - 6e : Duc Parentier - 7e : Fix It

Mon Premier Cehere 1'14''4 Extreme Aunou (US) 1'13''7
Sun Ceravin 1'11''3 Celia d'Essart 1'19''2
Nindra de Val 1'22''2 Quiton du Coral 1'15''0
FIRST DU BOIS Chuhka
Beautiful Somolli (US) 1'15''4 Speedy Somolli (US)
Jivania du Pre 1'15''1 Hiorida
Divania Hymour 1'15''3
Tanagra 1'25''9



A voir aussi :
...
Beads dans le "Luxebourg",
c'est l'Amérique !

Acteur en vue du meeting d'hiver mais finalement passé à côté d'une qualification dans le Prix d'Amérique Legend Race, Beads (Archangel) gagne sa course de prestige, laquelle joue en plein son rôle historique de consolante : le Prix du ...

Lire la suite
...
Anthony Barrier retrouve le sourire

Il y avait du monde pour accueillir Anthony Barrier et Image Charentaise (Canadien d'Am) à l'arrivée de l'épreuve de clôture de cette réunion veille de Prix d'Amérique Legend Race. Une épreuve que le pilote mayennais ne ...

Lire la suite
...
Express de l'Iton transforme en victoire son engagement en or

À 340€ du plafond des gains, présenté avec un émoji vert, Express de l'Iton (Echo) a su transformer ce superbe engagement en victoire dans le Prix de Vittel. Le jour de l'anniversaire de Patrick Terry son entraîneur, il y a ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire lance son week-end

On a beau avoir vingt Sulky d'Or à son palmarès, avoir gagné toutes les plus grandes courses de Vincennes, à commencer le Prix d'Amérique Legend Race à quatre reprises, terminer régulièrement tête de liste du meeting d'hiver de ...

Lire la suite