... ©Hippodrome de Laval
Résultat de course - 10.10.2020

Blues d'Ourville nouveau "B" demi-millionnaire

Ses tâches à venir à Vincennes, contre les jeunes et les étrangers, ne seront pas faciles.
Virginie Moquet

Il ne porte pas bien son nom. En musique, Blues d'Ourville serait plutôt une ritournelle pimpante et entraînante. À 9 ans, il fait partie de cette fameuse génération des "B" qui dure et continue de performer, à l'image de la championne Billie de Montfort (lire notre édition d'hier vendredi). En s'imposant ce samedi à Laval, il passe le demi-million d'euros de gains.

La génération née en 2011 n'en finit pas de produire des vainqueurs. C'est Blues d'Ourville (Password) qui s'est montré cette fois son meilleur ambassadeur en s'imposant au terme d'un final tranchant aux dépens de l'animateur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore). Du coup, le pensionnaire de Virginie Moquet devient demi-millionnaire en euros avec des gains désormais chiffrés à 503 790 €, incluant 35 050 € collectés hors de France. A notre pointage, il évolue dorénavant au 27e rang de sa génération par les gains, reléguant Balzac de l'Iton à la 28e place. Il s'agit de la dixième victoire d'un concurrent qui a toujours évolué un cran juste au-dessous des meilleurs de sa promotion. Pour preuve, il compte un succès au niveau Groupe 3 à Vincennes, le Prix Oscar Collard, en 2016, précédant un certain Clif du Pommereux (3e), de nouveau à la même place ce samedi. Les courses ne sont qu'un perpétuel recommencement.
Cette course lavalloise, synonyme de premier succès de l'année pour Blues d'Ourville, avait été repérée par Virginie Moquet : « C’est magnifique. On avait préparé cette course au mieux. Il est toujours aussi bien à 9 ans. Ses tâches à venir à Vincennes, contre les jeunes et les étrangers, ne seront pas faciles. Ce sont des courses différentes qu’en province et là, s’il est quatrième ou cinquième, ce sera déjà bien. »

Quant aux rentrants Davidson du Pont (Pacha du Pont) et Délia du Pommereux (Niky), ils ont terminé cote à cote, respectivement 10e et 9e, au terme d'une course différente. Le premier n'a effectué que les derniers 500 mètres alors que la première a longtemps voyagé dans le premier tiers du peloton avant de rentrer dans les rangs.

D'où vient-il ?

Blues d'Ourville ne dépend pas de l'élevage de Jean-Philippe Dubois, mais c'est tout de même un produit
de Password et d'une jument élevée par le fils aînée de Jean-Pierre Dubois qui ne brilla pas sur les pistes.
Au haras, elle a donné quatre autres gagnants dont Casino d'Ourville (165 440 €) et Ebony d'Ourville (80 980 €). Famille maternelle de Quille Castelets (508 250 €) entre autres.

6e | PRIX THELEM ASSURANCE ALLARD-FORGIN
Att - 2850 m - Course D - 28 000 €
BLUES D'OURVILLE 1'13"6
Password x Pursuit Of Charm (Jenko)
Driver : B. Rochard - Entraîneur : V. Moquet
Propriétaire : D. Marcon - Eleveur : S. Normandie Trot
2e Diablo du Noyer 1'13"6
3e Clif du Pommereux 1'13"8
4e : Barbue - 5e : Eridan - 6e : Diademe Blue - 7e : Cash de l'Alba
A voir aussi :
...
Idao de Tillard,
quelque chose en plus

Elogieux avant de se rendre sur la piste avec Idao de Tillard, Clément Duvaldestin n'avait pas caché l'estime qu'il portait sur ce fils de Sévérino. Si tous les paramètres n'étaient pas réunis pour qu'il ...

Lire la suite
...
Fanal du Garden,
le pur droitier

Redoutable sur les pistes plates corde à droite, Fanal du Garden n'a pas manqué son objectif du jour en triomphant en force avec son mentor Laurent David à son sulky. Ce hongre de 6 ans est assurément à l'aube d'une belle saison estivale ...

Lire la suite
...
Hoyee et Franck Nivard :
une association de feu

En forme olympique depuis le début du mois de février, Franck Nivard a signé sa 28ème victoire de l'année en menant au succès une pouliche intéressante. Son nom : Hoyee. Cette fille de Charly du Noyer ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite