...
Actualité - 07.04.2022

Clegs des Champs, son incroyable histoire

Après le retrait de Bilibili, il est le trotteur monté le plus riche en activité. Candidat au Prix Théophile Lallouet (Gr.2), samedi à Vincennes, Clegs des Champs a vraiment une histoire pas comme les autres.

Les jours vont sans doute passer beaucoup plus vite. Depuis le 1er avril, Clegs des Champs (Legs du Clos) a entamé sa dernière année de compétition. Samedi, à l'occasion du Prix Théophile Lallouet (Groupe 2), qu'il a remporté à deux reprises, dans un petit coin de la tête nous commencerons à compter les courses. Car elles ne sont pas légion pour un hongre de cette qualité. Si la sélection du trot est commandée par des champions mâles et femelles, son histoire est également marquée par les belles histoires de hongres. Celle de Clegs des Champs n'est pas banale. Avec déjà dix-huit Groupes à son actif et un compte en banque dépassant les 1,2 millions d'euros, le fils de Legs du Clos aura marqué sa génération, et même bien plus. Avec ceux qui l'ont côtoyé, retour sur une trajectoire ô combien singulière.
Clegs des Champs, c'est tout d'abord la réussite d'un petit élevage. Celui de Jean et Yvette Vallée, basés en Ille-et-Vilaine, à Bruc-sur-Aff. "Nous nous sommes lancés dans l’élevage il y a quarante ans avec une jument (Ninia de Mernel) que nous avions achetée à l’origine pour nos enfants", avait expliqué Yvette dans les colonnes de Province Courses l'an dernier. Elle donnera Des Champs (Lorimer), qui s'imposera à neuf reprises sous l'entraînement de Guy Raffegeau, le père de Thierry. Au début des années 2000, ils seront les propriétaires d'Iru (Uri), qui glanera plus de 250.000 euros de gains.

L'entrée en scène de Propserpine
Alors que leur très bon serviteur Iru se retire en 2005, les époux Vallée se portent acquéreurs l'année suivante de Proserpine (Fortuna Fant), à l'issue d'une épreuve à réclamer sur l'hippodrome de Graignes. Malheureusement, l'histoire va tourner court nous apprend Yvette Vallée. "Elle n'a couru qu'une fois pour nous. Elle a développé un abcès et on a d’ailleurs failli la perdre. Puis, on l’a gardée et c’était à ce moment-là notre seule poulinière." Et le point de départ d'une tout autre aventure. Fille de Fortuna Fant, Proserpine est une nièce de Pontcaral et sœur de onze chevaux qualifiés sur les quatorze produits sa mère Quabrina d'Arc (Patara). Le potentiel génétique est là.

La trajectoire singulière de Clegs des Champs
Après Val des Champs (Hello Jo), qui terminera sa carrière avec 55.000 de gains, Clegs des Champs est le troisième produit de Prosepine. Qualifié à l'attelé au mois d'août de ses 2 ans, par Jérôme Dubreil, il passe dans les boxes de Thierry Raffegeau et ne débutera que la saison suivante, sous la selle, au mois de mars. Après trois victoires en quatre sorties (sans avoir été dominé puisqu'il avait été sanctionné après enquête), il s'attaque au Prix des Elites (Gr.1) mais s'y montre encore un peu tendre. Ce n'est que partie remise. Après une assez longue absence, déjà, il est préparé par Thierry Raffegeau pour le Prix du Président de la République (Gr.1) en juin 2016, une course classique qu'avait remportée son père Legs du Clos (Hêtre Vert). Dans une course folle, survolée par Chancelière Citrus (1'13''0 soit le record de l'épreuve de Bilibili égalé - 2.850 mètres - GP), Clegs des Champs se classe excellent troisième. Cinquième, au mois de septembre, du Prix Legoux-Longpré (Gr.2), il est cette fois écarté des pistes durant de longs mois. Durant toute cette première partie de carrière, son partenaire attiré est Damien Bonne. Le retour en piste de Clegs des Champs ne se fera que vingt mois plus tard. Une croix est faite sur une possible reconversion comme étalon pour privilégier la carrière de courses. "Il n’y avait rien à faire, avait rappelé son éleveuse. C’était un vrai étalon… Il était difficile et seul Thierry Raffegeau réussissait à le maîtriser. De plus, il avait mal aux jambes. Il marchait et s’abimait les tendons." Une décision qui va prendre tout son sens, dans une spécialité exigeante. "Cela l'a transformé", avouant Yvette Vallée. Une histoire qui n'est pas sans rappeler, toute proportions gardées, celle que connaîtra peu après Eveil du Châtelet (Very Look). Vainqueur du Prix de Vincennes (Gr.1), le représentant de l'Ecurie des Charmes a ensuite été absent durant plus d'un an. Castré, en raison également de problèmes de jambes, ce grand alezan a récolté plus de 250.000 euros de gains supplémentaires.

Un couple à l'unisson
Après Damien Bonne en début de carrière et un interim assuré avec succès par Eric Raffin, lors de son retour en 2018, c'est David Thomain qui est associé à Clegs des Champs le 22 août de la même année. Leur première association a lieu à l'occasion de la 18e huitième sortie seulement du cheval, à l'âge de 6 ans. Et c'est une démonstration. Les succès s'enchaînent et le retour dans les Groupes ne casse pas la dynamique dans le Prix de l'Ile-d'Oléron (Gr.3). Depuis leur association affiche des statistiques impressionnantes. En trente-trois sorties, au trot monté, cela a débouché sur vingt victoires et dix places. "Il fait partie des meilleurs chevaux que j'ai montés. Il est dans mon top 3", a déclaré David Thomain.

Les hommes qui entourent Clegs des Champs : David Thomain et Thierry Raffegeau

© Aprh
Le deuxième hongre monté le plus riche du trot contemporain
Avec 1.225.080 € de gains (tous acquis sous la selle), Clegs des Champs est le deuxième hongre le plus riche sous la selle du XXIe siècle derrière Quemeu d'Ecublei à 1.404.500 €. Il précède chez les hongres toujours Roi du Lupin (1.152.920 €) et Nègre du Digeon (1.133.150 €).

Top-5 des performers les plus riches au monté du XXIe siècle
1/ Bilibili : 1.895.100 €
2/ Jag de Bellouet : 1.670.221 €
3/ Quemeu d'Ecublei : 1.404.500 €
4/ One du Rib : 1.299.000 €
5/ Clegs des Champs : 1.225.080 €

Une boulimie de Groupes
À partir de ce moment, en fin d'année 2018, une nouvelle ère commence pour Clegs des Champs. Tandis que Bilibili (Niky) domine la spécialité dans les épreuves de sélection, le hongre en fait de même dans les compétitions lui étant ouvertes. À l'instar de de son aîné, d'un an, Clegs des Champs présente la particularité d'avoir acquis la totalité de ses gains dans la spécialité du trot monté. Son entraîneur, Thierry Raffegeau, a toujours rappelé qu'il était trop compliqué à l'attelage, et n'y a d'ailleurs été vu qu'à trois reprises dans sa carrière.
Il n'a rencontré qu'à une reprise le double vainqueur du Prix de Cornulier. C'était dans le Prix Paul Buquet (Gr.2) 2018, qu'il a remporté, le pensionnaire de Laurent Abrivard, ferré, s'adjugeant la troisième place en rendant 25 mètres. Alors que Bilibili, double millionnaire en euros, a pris sa retraite, le représentant de Jean-Yves Rozé affiche pour l'instant le plus grand nombre de Groupes à son palmarès, avec 18 titres, contre 13 à Bilibili, devancé d'une longueur par Arlington Dream (Ready Cash). Viennent ensuite, Quemeu d'Ecublei (Jet Fortuna), Nouba Turgot (Canada) et Fado du Chêne (Singalo) avec 12 victoires. À la fin des années 80, début 90, l'inoubliable Reine du Corta avait dépassé la barre des 30 succès de Groupes (en appliquant la nomenclature actuelle des Groupes à une époque où ils n'apparaissaient pas de la même façon sur les programmes).

Une oeuvre unique
Parmi les épreuves qui ont le plus réussi à Clegs des Champs, on note les Prix Henri Desmontils et Jules Lemonnier, dans lesquels il n'a jamais connu la défaite en trois tentatives. Il tentera de signer le triplé samedi dans le Prix Théophile Lallouet, un cas de figure qui n'a jamais été réalisé. Jag de Bellouet (2004 et 2005) et Quemeu d'Ecublei (2010 et 2011) s'y sont arrêtés à un doublé.
Bien que plus à l'aise sur les longs parcours, il a réussi à se distinguer dans l'exercice de la vitesse, passant à cinq reprises sous la barre des 1'11'', avec un record de 1'10''4.
Contraint par quatre fois de rendre vingt-cinq mètres sur les 2.850 mètres de la grande piste, il a toujours été battu.


PARTANTS VINCENNES - Samedi 09 Avril
8 PX THEOPHILE LALLOUET - (18H05)
Premium - Monté - (2) - Internationale - 120 000 € - 2 700m
1. EDITION GEMAG. Godard
2. DIAMANT DE LARREB. Rochard
3. CHALIMAR DE GUEZJ. Y. Ricart
4. FIRE CRACKERA. Barrier
5. DIAMANT DE TREABATC. Frecelle
6. ETOILE DE BRUYEREA. Lamy
7. CLEGS DES CHAMPSD. Thomain

Une bataille de grands hongres contre deux juments

Le Prix Théophile Lallouet 2022 n'a réuni que 7 partants, soit 5 hongres et deux juments. Clegs des Champs retrouve Fire Cracker (Quaro) et Chalimar de Guez (Nahar de Béval) qu'il a dominé le 5 mars dans le Prix Henri Desmontils (Gr.1) sur un parcours voisin. Des deux Diamant, Diamant de Tréabat (Kuadro Wild) et Diamant de Larré (Magnificent Rodney), c'est le premier qui s'annonce le plus redoutable. Avec Etoile de Bruyère (Kénor de Cossé), trois fois sur le podium du Prix de Cornulier, on parle d'une rivale de premier plan qui fait cette année des prolongations au printemps. Edition Géma (Prince Gédé) est la régularité incarnée mais se frotte pour la première fois à ce niveau.

A voir aussi :
...
Clegs des Champs, son incroyable histoire

Les jours vont sans doute passer beaucoup plus vite. Depuis le 1er avril, Clegs des Champs (Legs du Clos) a entamé sa dernière année de compétition. Samedi, à l'occasion du Prix Théophile Lallouet (Groupe 2), qu'il a remporté à ...

Lire la suite
...
Lovissime : le monté lui va comme un gant

La grande piste de Vincennes et la discipline du monté lui vont comme un gant. LOVISSIME (Love You) a survolé le Prix Auriga du départ à l'arrivée, ne trouvant jamais l'ombre d'une opposition à sa mesure. La représentante de ...

Lire la suite
...
Champagne
sur Solvalla !

Pour la troisième année consécutive, la team France a « ramené la coupe à la maison » pour reprendre une expression du moment. On pourrait même dire « les coupes à la maison » avec les triomphes d’...

Lire la suite
...
Lucky Jackson hausse le ton

Une heure après le succès de LIZA JOSSELYN (Ready Cash) dans le Prix Ozo (Gr.2), c'est un nouveau produit de READY CASH (Indy de Vive) qui s'adjuge le pendant pour les mâles, le Prix Kalmia (Gr.2) avec ...

Lire la suite