... © Valérie Ortega
Résultat de course - 11.10.2020

Happy Pacha à la poursuite du temps perdu

Je ne lui ai pas demandé le maximum dans la phase finale.
Alexandre Abrivard

Happy Pacha ne boxait pas dans la même catégorie que ses adversaires dans l’épreuve qualificative au Trot Open des Régions du Sud-Ouest réservée aux 3 ans. Le protégé de Laurent Abrivard va désormais être orienté vers le meeting d’hiver de Vincennes qui commence dans moins de trois semaines.

Battu par le très talentueux Hohneck, fin janvier à Vincennes, le même qui a remporté le Prix Victor Régis (Gr.2) il y a quelques semaines, Happy Pacha (Pacha du Pont) n’a pas manqué sa cible en enlevant la deuxième course de sa carrière ce dimanche. Ménagé par Laurent Abrivard à la suite de son meeting d’hiver 2019/2020, où il a signé deux premiers accessits, ce fils de Pacha du Pont n'a pas été revu de février au début du mois d'octobre, date de sa rentrée à Caen. Ce dimanche, il n'a pas eu à puiser dans ses réserves pour tenir en respect Histoire Grave (Ludo de Castelle). Son driver Alexandre Abrivard confirmait sur ce point sur Equdia Racing : « Je ne lui ai pas demandé le maximum dans la phase finale. Il s’est imposé facilement. Physiquement, il est très bien. Vu comment il a gagné aujourd’hui (lire ce dimanche), il va pouvoir en remporter une très prochainement à Vincennes. » L’Etrier d’Or en titre n’était plus revenu courir sur l’hippodrome d’Agen depuis le 18 mars 2018.

Hohneck, Hermès de l’Ecotay : les bonnes lignes
En décembre dernier, Happy Pacha n’avait trouvé que l’excellent Hermès d’Ecotay pour lui barrer le chemin du succès à Vincennes quelques semaines avant que ce ne soit Hohneck qui lui barre la route. Voilà deux lignes qui justifient aussi les propos d’Alexandre Abrivard.

Le 87e succès de Pacha du Pont
Alors que son meilleur représentant, le champion Davidson du Pont, vient d'effectuer sa rentrée, Pacha du Pont enregistre ici sa 87e victoire en France comme étalon.

D'où vient-il ?

Elève de la famille Abrivard, Happy Pacha est par le "Rayon", Pacha du Pont 1'13'' m., également auteur du champion Davidson du Pont 1'10'', et Très Joyeuse 1'16'' (25.870 €), une fille de Niky 1'10'', mère, avant lui, d’Emmy Joyeuse 1'13'' m. (Chaillot), gagnante de six courses et de plus de 100.000 €, et de Fifty Winner 1'14'' (Scipion du Goutier), vainqueur de cinq courses, pour près de 90.000 € de gains. Très Joyeuse a, ensuite, un 2 ans par Orlando Vici, baptisé Jorlando. Elle a pour grand-mère la classique Malice Bleue 1'18'' (1978-Beau Ludois L), une "Montesson", gagnante du Critérium des Jeunes et du Prix Capucine, aujourd'hui Prix Albert Viel. Un pedigree qui concentre, en particulier, le sang de Pacha Grandchamp (5x6x5), autour duquel furent réunis les associés de naguère, Albert Rayon (Pacha du Pont) et Pierre de Montesson (Malice Bleue). Tout sauf un hasard !

2e | PRIX DE BEAUMONT-DE-LOMAGNE
Att - 2575 m - Course C - 21 000 €
HAPPY PACHA 1'15"1
Pacha du Pont x Tres Joyeuse (Niky)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : L. C. Abrivard
Propriétaire : E. L. Abrivard - Eleveur : L. C. Abrivard
2e Histoire Grave 1'15"3
3e Hello Cauvelliere 1'15"7
4e : Herodo Bello - 5e : Honguesa - 6e : Honesty Love - 7e : Hermes Deluss
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite