... © DR
En bref - 13.04.2022

Les 48H au Trot d’Angers Un nouveau modèle pour investir

Le concept n’est pas complètement nouveau mais présente de réelles innovations. Le 16 juin prochain, une réunion organisée sur l’hippodrome d’Angers se prolongera par une vente aux enchères qui réunira les participants de trois épreuves de la journée. La volonté des organisateurs est de proposer des chevaux prêts à courir tout en associant le maximum d’acteurs de l’écosystème des courses : les propriétaires, comme vendeurs et acheteurs, les entraîneurs mais aussi les fournisseurs du secteur. Une réflexion globale qui se veut vertueuse et attirante pour tous, à tous les étages.

L’initiative a été lancée par plusieurs professionnels dont Jean-Philippe Mary, président du Comité Régional du Trot Anjou-Maine qui revient sur les origines du projet : "Les opérations achat en piste à Vincennes avaient suscité l’envie de déployer le même principe en région. Avec Jocelyn Robert, on a décidé de travailler l’idée. L’opération nécessitait aussi de trouver la bonne date et l’hippodrome d’accueil. Je fais partie du Bureau de la société de courses d’Angers. J’en ai parlé au président François Saint-André qui a tout de suite adhéré au projet. En adossant notre réunion-vente du 16 juin à la réunion du 15 juin, on crée un événement sur 48 heures à Angers. Le site coche aussi beaucoup de cases pour attirer le maximum de personnes comme sa localisation et la qualité de sa piste."
À la mi-juin, le calendrier est idéal pour les investisseurs à la recherche d’un candidat pour courir durant l’été et participer notamment aux meetings estivaux.

L’opération a d’ores et déjà trouvé un écho favorable chez de nombreux professionnels de diverses régions dont certains se sont engagés dans sa mise au point, comme Matthieu Abrivard, Pierre Belloche, Thierry Duvaldestin, Jean-Philippe Mary, Franck Marty, Franck Pellerot et Olivier Raffin.
Trouver de nouveaux propriétaires, travailler sur de nouvelles offres de "chevaux prêts à courir", être au plus près du terrain en région, associer des fournisseurs du secteur comme partenaires actifs de cette initiative, voilà une sorte de feuille de route de la journée du 16 juin et le pari ambitieux des acteurs des différentes fédérations.

Trois courses du 16 juin verront tous leurs participants passer ensuite sur un ring de ventes après la dernière course de la réunion, dans une session spéciale orchestrée par Arqana Trot.
Les conditions des trois épreuves ont été étudiées pour offrir des profils de chevaux attractifs car la qualité du casting est évidemment primordiale dans une telle opération. Les trois courses appellent :
■ des chevaux de 3 ans n’ayant pas gagné 14 000 euros (course sur 2.425 mètres dotée de 18.000 € d’allocations),
■ des chevaux de 4 ans n’ayant pas gagné 35 000 euros (course sur 3.125 mètres dotée de 18.000 € d’allocations),
■ des chevaux de 5/6 ans n’ayant pas gagné 90 000 euros (course sur 3.125 mètres dotée de 24.000 € d’allocations).

Pierre Belloche : "Le concept s'appuie sur la transparence"
Parmi les professionnels qui travaillent sur l'opération, il y a Pierre Belloche. Engagé comme vendeur lors de la deuxième édition de la vente Achat en piste en 2021 à Vincennes (avec In Love Meslois), le professionnel n'a pas été convaincu des résultats des deux sessions. "J'en avais conclu lors de mes échanges avec Arqana Trot (N.D.L.R. : qui en avait assuré l'organisation technique) que le montage n'était pas complètement adapté au marché. Nous avons donc retravaillé le principe de "course et vente" pour attirer les propriétaires et pourquoi pas de nouveaux propriétaires. Le positionnement en amont de la saison estivale nous semble stratégiquement meilleur et apporte plus de visibilité avec différents types de chevaux. Le concept est aussi transparent avec le choix d'une piste sélective comme celle d'Angers."

A voir aussi :
...
Thierry Duvaldestin en force avec ses 3 ans

La réunion CSI de dimanche à Lisieux comportait quatre courses de "L" dont 22 étaient inédits. Thierry Duvaldestin a ouvert la réunion avec LULU QUICK (Enino du Pommereux) qui restait sur une disqualification pour ses débuts à Angers fin ...

Lire la suite
...
Gaetane du Vivier-Gisèle Ambrogio : victoire à domicile

Au bout de cette belle journée de courses dans le Vaucluse, Gisèle Ambrogio et GAETANE DU VIVIER (Vittel de Brévol) s'offrent une victoire à domicile, elles qui sont venues en voisines. Une victoire facile pour une jument parfaite ...

Lire la suite
...
Lefort Fligny ouvre son palmarès

Deuxième le jour de ses débuts à Angers, n’étant battu que par L'ARGENTIER (Earl Simon), un poulain entrainé par Philippe Allaire, LEFORT FLIGNY s’impose avec style à Chartres. Vite sur jambes, puis dans le sillage du favori, LE ...

Lire la suite
...
Gauthier Tugend, l'apprenti du moment dans le Sud-Est

C'est la grande forme pour Gauthier Tugend. Déjà lauréat cette semaine en Avignon, il remporte aussi ce dimanche la 2ème étape du Trophée Vert des apprentis, associé à HYPOLIT DE BEL AIR (Gogo). Le jeune homme de 20 ans ...

Lire la suite