En bref - 12.10.2020

Bleff Dipa, la belle histoire européenne

Vainqueur dimanche du Derby Italien, Bleff Dipa a mis à l'honneur les couleurs de Jean-Pierre Barjon son propriétaire et met aussi en lumière une histoire moderne du trot européen. Ce poulain est en effet un fils de l'étalon suédois Mister JP, propriété du même Jean-Pierre Barjon, et couplé à une jument italienne, Preciosa JW. Claude Guégan, qui gère les intérêts de l'étalon, explique : "Pour soutenir Mister JP lors de sa première année, nous avions fait des options sur une douzaine de poulinières en Italie. Sur les sept naissances, nous en avions sélectionné quatre dont Bleff Dipa." Il rejoindra ensuite la France pour être élevé chez Jean-Pierre Barjon avant d'être débourré et entraîné par William Bigeon puis d'être renvoyé en Italie chez Holger Elhert.
C'est aussi une belle histoire pour le "petit" éleveur du poulain, Arcangelo Di Pasquale, restaurateur à Modène et propriétaire de la mère de Bleff Dipa, devenu depuis hier le trotteur de trois ans le plus argenté d'Europe avec plus de 400 000€ de gains, alors qu'il se présentait au départ avec quelques 20 000€ : "La vie du poulain a changé en moins de trois minutes" résume Claude Guegan. Reste à savoir si nous le verrons cet hiver à Vincennes. L'option est actuellement à l'étude.

16 partants dans le GNT mercredi à Angers

L'hippodrome d'Angers-Écouflant accueillera pour la première fois de son histoire le Grand National du Trot ce mercredi. La liste des partants a été validée ce lundi matin et ils seront seize au départ, répartis sur trois échelons.
L'étape s'annonce clé pour le classement général avec la présence d'Elie de Beaufour (1er ex-aequo) et de Fakir du Lorault, les deux duellistes de la précédente épreuve disputée à Lisieux. Comme en Normandie, ces deux-là seront séparés au signal de 25m et nous verrons si le protégé de Jean-Michel Bazire pourra prendre sa revanche sur celui de Mickaël Charuel ou si la course réserve un tout autre épilogue.
Présentation complète de la compétition dans notre édition de demain mardi.

Galop : Enable au haras

La championne historique Enable arrête sa carrière à l'automne de ses six ans. Si son entourage s'était donné le temps de la réflexion après sa 6ème place dans l'Arc de Triomphe 2020 et qu'une participation aux Champion Stakes de samedi à Ascot restait éventuelle, l'annonce a été faite ce lundi, par les services de Juddmonte Farms (structure élevage de Prince Khaled Abdullah) : Enable entre au haras.
Elle aura marqué de son empreinte l'histoire des courses avec à son actif plus de 10 millions de livres de gains, 15 victoires en 19 tentatives dont 11 Groupes 1 parmi lesquels :
- 2 Qatar Prix de l'Arc de Triomphe
- 3 King George and Queen Elizabeth Stakes
- 2 Yorkshire Oaks et 1 Oaks d'Epsom

Le tout espacé sur quatre saisons de course, ce qui est exceptionnel chez les pur-sang. Elle se sera elle aussi heurtée au mur des trois victoires dans l'Arc (en 2019 et en 2020) mais restera surtout comme une jument ayant "apporté tant de joie à ceux qui l'ont côtoyée" a-t-on pu lire sur le communiqué de Juddmonte. Retour à la case départ donc par Enable, direction le haras où elle est née : elle sera présentée le printemps prochain à un étalon maison, Kingman.

Lexington dresse un bilan positif de ses ventes 2020

Conclues vendredi dernier, les ventes de yearlings de Lexington (regroupant des trotteurs et des ambleurs) aux États-Unis ont donné satisfaction à leurs organisateurs et donc aux éleveurs américains. Le 2ème meilleur chiffre d'affaires de l'histoire et le 4ème meilleur prix moyen ont en effet été enregistrés.
En chiffres, cela donne : 24,4 millions de dollars pour les 447 trotteurs présentés lors des quatre jours de ventes et une moyenne à 58 900$ pour les poulains et 49 878$ pour les pouliches.
On rappellera qu'un record a atteint réalisé lors de ces ventes avec les 725 000$ affichés par la pouliche Kadena (Walner), laquelle a été acquise par le Suédois Anders Ström, dont les chevaux courent sous le label de la Stall Courant.

A voir aussi :
...
Diablo du Noyer poursuit son idylle avec le Sud

En l'espace d'un mois et demi, Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) se sera imposé deux fois dans les fédérations du Sud : à Marseille-Vivaux au début du mois de décembre et à Agen ce mercredi. Vite positionné dans ...

Lire la suite
...
On rejouera en bonne part le Prix de Vincennes dans le Prix de Pardieu

Six des dix partants du Prix de Pardieu (Gr.2), samedi à Vincennes, ont participé au Prix de Vincennes (Gr.1), le 26 décembre dernier. Et parmi cette dizaine, il y aura celle qui a été consacrée dans le Groupe 1 Idéale ...

Lire la suite
...
15 restants dans le Prix de Cornulier

La liste des restants du Prix de Cornulier (Gr.1) s'est arrêtée à 15 ce mercredi, après les forfaits. Hermine Girl (Atlas de Joudes) et Chica de Joudes (Jag de Bellouet) ont été retirées dans les dernières heures. ...

Lire la suite
...
Le casting à la loupe :
Les plus titrés du Cornulier

Le Prix de Cornulier est là, tout proche. On est entré dans le money time du championnat français du monté, la plus grande épreuve mondiale de la spécialité qui sera le centre du monde hippique dimanche. Ils sont 15 ...

Lire la suite