... © Aprh
Résultat de course - 16.04.2022

Hooker Berry met fin à la pagaille

Il me semble meilleur quand il fait la monte.
Jean-Michel Bazire

Epreuve au déroulement haché, le Prix Robert Auvray a trouvé sa résolution dans sa prise en main par Hooker Berry. Le partenaire de Jean-Michel Bazire a pris ses responsabilités tôt, dans la montée, de manière quasiment contre nature pour ensuite survoler le final.

Le point de bascule de l'épreuve se situe en plaine lorsque l'animateur Hatchet Man (Goetmals Wood) prend le galop en voulant sauter l'ombre d'un pylone d'éclairage. Le fait de course sème une sorte de zizanie qui laisse au commandement Héros de Fleur (Ludo de Castelle). Jean-Michel Bazire se résout alors à porter au commandement Hooker Berry (Booster Winner) et nous explique : "Il a contrôlé facilement après avoir pris la tête. J’ai pu le reprendre, l’ai retendu dans le dernier tournant et, sur un redémarrage, c’était gagné. Il marche 1’12’’3 en rigolant. Il arrive mieux à se gérer et, quand il fait la monte, il me semble aussi meilleur. Il faut aussi souligner le super travail de Franck (Leblanc)."
On peut dire que le patron (il était le candidat de loin le plus titré au départ) a mis fin à la pagaille. Derrière lui, ce sont deux nouveaux à ce niveau qui montent sur le podium. Deuxième avec Have A Dream (Royal Dream), Matthieu Abrivard nous debriefe : "Il s’est retrouvé nez au vent tôt mais a très bien prolongé son effort en étant battu par un top cheval de la génération. Il est encore tout neuf." Quant à Christian Bigeon, troisième avec Hip Hop Haufor (Up and Quick), il nous a déclaré : "Le cheval réalise une très belle ligne droite mais s'est montré froid pendant le parcours. Il prouve en tout cas qu’il a le niveau de ceux-là."

D'où vient-il ?

C’est l’élevage des "Berry" et de Michel Aladenise. L’aventure remonte à Idée du Corta (1996-Battling Joe), la grand-mère du héros du Prix d’Amérique Legend Race, non qualifiée, mais qui a remarquablement essaimé. Mère de dix produits, dont huit qualifiés et sept vainqueurs, ces derniers ayant engrangé quelque 2,25 millions d’euros, elle se recommande, tour à tour, d’Osaka Berry 1’13’’, Paolo Berry 1’13’’ a.-m., classique, Quokine Berry 1’11’’ m., classique, Téquila Berry 1’12’’, semi-classique, ou encore Dayana Berry, 1’11’’ m., semi-classique. Gagnante de quatorze courses et de plus de 250.000 euros, Osaka Berry est la mère d’Hooker Berry, mais aussi de Darling Berry 1’12’’, Eliska Berry 1’12’’ a.-m. et Falco Berry 1’11’’, un quatuor dont les gains cumulés s’élèvent à deux millions d’euros, ou presque. Au sein des "Berry", les générations se suivent et se ressemblent !

6e | PRIX ROBERT AUVRAY
Att - 2700 m - Groupe 2 - 120 000 €
HOOKER BERRY 1'12"3
Booster Winner x Osaka Berry (Caballio In Blue)
Driver : J-M Bazire - Entraîneur : F. Leblanc
Propriétaire : M. Aladenise - Eleveur : M. Aladenise
2e Have A Dream 1'12"4 Royal Dream x Story Charm
3e Hip Hop Haufor 1'12"6 Up And Quick x Villa Haufor
4e : Heros de Fleur - 5e : Haribo du Loisir
A voir aussi :
...
L'agenda de la semaine : cap sur l'Atlantique

Les esprits seront focalisés cette semaine sur la belle réunion de samedi prochain avec le Prix de l'Atlantique (Gr.1) mais aussi le Prix de Tonnac-Villeneuve (Gr.2). En attendant voici le programme de lundi à vendredi. ● Lundi 15 avril : Après ...

Lire la suite
...
27 engagés dans le Prix de l'Atlantique

Respectivement 2ème, 3ème et 4ème du Prix de l'Atlantique 2023 (voir notre photo) derrière Étonnant, GO ON BOY (Password), HOHNECK (Royal Dream) et HORSY DREAM (Scipion du Goutier) font partie des 27 engagés pour l'édition 2024 programmée samedi prochain à ...

Lire la suite
...
Tracking : ça tournerait au "fiasco" ?

Nos confrères de Jour de Galop en ont fait leur une jeudi soir : le dossier du Tracking en France entre dans une spirale négative. "Pourquoi le tracking est un fiasco en France" pouvait-on ainsi lire dans le quotidien ...

Lire la suite
...
Une journée semi-classique
sous le signe des équipes

Disputée dans des conditions estivales, la réunion de ce samedi à Vincennes a tenu toutes ses promesses. Avec des courses de haut niveau, de jolis matchs, des rebondissements et une tendance : des succès en équipe.

Lire la suite