... © J.-C. Briens
Résultat de course - 17.04.2022

Le Trophée Vert sourit à "Calimero"

Il gagne à la "Pierre Levesque".
Emmanuel Varin

À défaut d'avoir pu s'illustrer dans le Grand National du Trot mercredi à Reims, Calimero du Thiole s'est rabattu avec raison sur l'autre circuit du trot, le Trophée Vert. Il a en effet remporté dimanche la 2ème étape à Écommoy avec la drive de Pierre Levesque.

On a beau s'appeler Calimero, on peut être heureux. C'est le cas de Calimero du Thiole (Gogo) lors de cette étape du Trophée Vert dans la Sarthe. Difficile en effet de voir en lui le futur vainqueur jusque dans le dernier tournant alors qu'il est enfermé à la corde au sein du peloton et qu'au même moment Cléa Miquellerie (Nil du Rib) semble avoir fait la différence. Mais dans un premier temps, celle-ci commet l'irréparable au début de la ligne droite, où "elle a voulu se précipiter" dixit son entraîneur Frédéric Héon, auquel Alexandre Abrivard a confié que sa jument aurait gagné sans cela car elle n'était pas fatiguée. Et dans. un deuxième, Pierre Levesque réussit à se sortir du piège et lance son partenaire tout à l'extérieur sur une bande de gazon vierge. "Perdu pour perdu, il faut le courir à la corde car il doit absolument être caché, commente Emmanuel Varin qui supplée à la tête du gagnant son fils, Mathieu, l'entraîneur du représentant d'Emmanuelle Couuétil, retenu à Vire avant d'ajouter. Il gagne à la "Pierre Levesque"." Un Pierre Levesque qui n'avait d'autre choix que de venir tout en dehors pour trouver le passage. "Je l'ai couru archi-battu et je n'ai fait que la ligne droite sur une portion de piste magnifique, décrit-il. Il y a eu beaucoup d'attaques et le rythme soutenu a servi nos intérêts." Cette fin de course a privé du succès Farinelli Paulois (Royal Dream) au sulky duquel Sébastien Ernault, l'ancien bras droit de Pierre Levesque, avait cru avoir fait le plus dur.
Cette étape sarthoise réussit à la famille maternelle de Calimero du Thiole. All Feeling, que l'on retrouve sous la troisième mère du vainqueur du jour, l'a en effet aussi gagnée en 2017. C'est également cette année-là que Pierre Levesque avait fait sa dernière apparition (victorieuse déjà) à Écommoy.

D'où vient-il ?

Elevé par Bruno Goussin et Jean-Claude Dubief, Calimero du Thiole, un fils de Gogo dont il est le cinquième produit le plus riche, est le premier produit d’une fille de Go Lucky qui prit quelques accessits sous l’entraînement de Patrice Dessartre. Au haras, elle a donné un autre vainqueur avec Haribo du Thiolet (Opus Viervil) (49 240 €). C’est la famille maternelle du semi-classique et étalon All Feeling 1’12’’ (312 010 €).

3e | PRIX DE LA VILLE D'ECOMMOY
Att - 2750 m - Course A - 45 000 €
CALIMERO DU THIOLE
Gogo x Reine du Rieu (Go Lucky)
Driver : P. Levesque - Entraîneur : M. Varin
Propriétaire : E. Couetil - Eleveur : B. Goussin
2e Farinelli Paulois Royal Dream x Orcha de Beval
3e Feria d'Anama Un Mec d'Heripre x Almeria d'Anama
4e : Fee Lucernaise - 5e : Eagle Meslois - 6e : Fuego du Mortier - 7e : Elvis du Vallon
A voir aussi :
...
Les restants de la 4è étape du GNT à Cordemais

Pour la première fois de son histoire, l’hippodrome de Cordemais s’apprête à accueillir une étape du Grand National du Trot mercredi prochain (le 24 avril). Après les premiers forfaits enregistrés ce samedi matin, la liste comporte ...

Lire la suite
...
Hunter Valley se sépare provisoirement de T. Malmqvist

Suite à la suspension provisoire de licence de Tomas Malmqvist (voir notre édition du jeudi 18 avril), l'Écurie Hunter Valley a souhaité apporter, par voie de communiqué de presse, des précisions sur la situation. -- Hunter Valley vient d'apprendre que ...

Lire la suite
...
Liza Josselyn continue d'écrire sa propre histoire

Nouveau chapitre dans l'histoire de LIZA JOSSELYN (Ready Cash) : elle devient double lauréate de Groupe 3 et prend désormais rendez-vous avec les meilleurs éléments de sa promotion. Le conte de fées continue pour la fille des cracks ...

Lire la suite
...
Édition Gema,
vaillante comme une pouliche

À l'âge de 10 ans, Edition Gema (Prince Gédé) connait mieux qu'une seconde jeunesse. Elle transcende totalement et signe dans le Prix Théophile Lallouet (Gr.2) une quatrième victoire consécutive dans un excellent temps, 1'12''1. Les couleurs ...

Lire la suite