... (© APRH)
Actualité - 19.04.2022

Éric Raffin-Alexandre Abrivard : duel à distance

Pâques oblige, notre habituel debrief du week-end est décalé de vingt-quatre heures. Le premier week-end férié de l’année pendant lequel 34 réunions figuraient au calendrier entre samedi et lundi a plus particulièrement souri à Éric Raffin, qui domine le classement des pilotes avec six réalisations et revient à deux unités d'Alexandre Abrivard dans la course au Sulky d'Or, à Thierry Duvaldestin dans la catégorie des entraîneurs avec six victoires aussi, et à l’étalon Saxo de Vandel dont neuf des produits ont passé le poteau en tête.

Après avoir pris quelques jours de repos, Éric Raffin est revenu aux affaires vendredi dernier et ce mini-break lui a été visiblement profitable. Entre samedi et lundi, de Vincennes à Castillonnès, un hippodrome où il n’avait jamais couru, le Vendéen a signé six victoires supplémentaires dont trois pour la seule journée de lundi et quatre pour l'entraînement de Charles Dreux avec, notamment, la plus en plus impressionnante Grâce du Digeon (Séduisant Fouteau).
Cette réussite lui permet de se hisser à la première place du classement des pilotes de ce debrief de Pâques devant Jean-Michel Bazire (5 victoires), qui occupe la première marche du podium par les gains grâce notamment à sa victoire dans le Prix Robert Auvray (Gr. 2) avec Hooker Berry (Booster Winner) à Vincennes, et Matthieu Abrivard, dont la forme ne se dément pas après avoir occupé la première place de ce debrief la semaine dernière. Dans le top des pilotes ayant gagné quatre courses et plus, relevons l’excellente séquence de Tony Le Beller avec un taux de réussite à la gagne de 67 %.

Les premières victoires du week-end
■ Thomas Coulon (propriétaire) avec Journaio du Roi (Mister Picoulerie) à La Capelle dimanche
■ Cécile Arnaud (propriétaire) avec Iquito du Léard (Briac Dark) à Castillonnès dimanche
■ Vincent Gonin (apprenti) avec Iron Creek (Qualmio de Vandel) à Beaumont-de-Lomagne dimanche
■ Lana Henry (apprentie) avec Garance Griff (Uriel Speed) à Beaumont-de-Lomagne dimanche
■ Écurie Domaine de la Mansienne (propriétaire) avec Justice Vigne (Sam Bourbon) à Orléans lundi
■ Lucile Braud (apprentie) avec Fashion Girl (Saxo de Vandel) à Cholet lundi
■ Manuel Clavreul (propriétaire) avec Histoire Joyeuse (Lilium Madrik) à Machecoul

Dans la course au Sulky d’Or, Éric Raffin comptait 5 succès de retard sur Alexandre Abrivard au soir du 9 avril. Neuf jours plus tard, l’écart n’est plus vite que 2 unités entre les deux (65 contre 63). Le duel à distance se poursuit entre les deux hommes. Le leader a aussi réussi lundi l’un des coups de trois du week-end à Écommoy, performance partagée par David Békaert à Carpentras et Adrien Lamy aux Andelys dimanche, Yvan Lacombe à Langon et Arnaud Maillard à Bihorel-lès-Rouen lundi.

Le TOP des pilotes du week-end (4 victoires et plus)
Pilote – courses - vict. (%) – places – Gains
1. Éric Raffin – 18 c. - 6 vict. (33 %) – 3 pl. – 77 650 €
2. Jean-Michel Bazire – 13 c. – 5 vict. (38 %) – 2 pl. – 109 490 €
3. Matthieu Abrivard – 17 c. – 5 vict. (29 %) – 3 pl. – 100 460 €
4. Adrien Lamy – 14 c. – 4 vict. (28 %) – 1 pl. – 62 480 €
5. François Lagadeuc – 13 c. – 4 vict. (31 %) – 3 pl. – 43 460 €
6. Stéphane Cingland – 13 c. – 4 vict. (31 %) – 3 pl. – 37 280 €
7. Tony Le Beller – 6 c. – 4 vict. (67 %) – 0 pl. – 27 350 €

Les copies parfaites de Thierry Duvaldestin et Inès Fraigne
Thierry Duvaldestin a rendu une copie parfaite entre Chartres dimanche et Rânes lundi : trois drivers, trois victoires. Toutes ont été obtenues avec des éléments de son entraînement issus de la promotion 2019, à savoir Jouvence de Carel (Village Mystic), Juvania (Uniclove) et Just de l’Oison (Quaro). Quant à Inès Fraigne, elle a signé un 2/2 avec Girl de l’Etoile (Paladin Bleu) à Vire et Gibolle de l’Elle (Que Je t’Aime) à Villedieu.

Entraîneurs : le 6/10 des "Duvaldestin"

Si l'on veut faire un résumé des résultats des pensionnaires de Thierry Duvaldestin, on peut dire que c'était tout ou rien. Sur les dix partants de l'écurie, six se sont en effet imposés, dont trois avec l'entraîneur normand (lire ci-contre), alors que les quatre autres n'ont pas pris de place. Cette réussite permet à l'écurie de se hisser à la 2ème place du classement national, à quatre longueurs de Laurent Abrivard (50 victoires) et ex-aequo avec Sébastien Guarato. Le week-end des chevaux de Matthieu Abrivard a confirmé qu'ils étaient sur les bases du record de l'écurie angevine de l'an dernier (124 succès). Cinq entraîneurs viennent ensuite avec 4 succès chacun : Sébastien Guarato, Jean-Michel Bazire, Jean-Michel Baudouin, Patrick Terry et Jean-Marc Guillotte.

Étalons : Saxo de Vandel force 9

Le TOP-10 des étalons du week-end en nombre de victoires et gains
Rang - Père - nbre de gagnants / nbre places / gains cumulés
1. Saxo de Vandel - 9 / 8 / 105 290 €
2. Quaro - 6 / 2 / 45 630 €
3. Love You - 5 / 4 / 64 030 €
4. Jag de Bellouet - 5 / 7 / 62 440 €
5. Un Mec d’Héripré - 5 / 3 / 61 625 €
6. Very Nice Marceaux - 5 / 3 / 49 720 €
7. Village Mystic - 4 / 7 / 107 890 €
8. Booster Winner – 4 / 5 / 98 720 €
9. Ganymède - 4 / 5 / 98 720 €
10. Timoko - 4 / 4 / 58 470 €
■ Avec neuf gagnants en l’espace de 72 heures, dont It’s A Dollarmaker (8 courses, 7 victoires !) à Vincennes en route vers le "Président" et trois pour la seule réunion de lundi à Beaumont-de-Lomagne, Saxo de Vandel est un numéro incontesté en termes de succès. Son pendant en ce qui concerne les gains est Royal Dream (130 910 €), porté par le succès de Happy Valley dans le Prix Henri Levesque (Gr. 2).
■ Deux autres étalons totalisent chacun 4 victoires pour leur production mais avec un total de gains inférieur à Timoko (58 470 €), à savoir Niky et Magnificent Rodney.

A voir aussi :
...
Théo et Clément Duvaldestin,
frères d'A(r)mérique

Dans le Prix d’Amérique Races ZETurf Legend Race , il y a une course dans la course, celle des frères, Clément et Théo Duvaldestin, qui vont s’affronter, pour le compte de leur père, respectivement ...

Lire la suite
...
Kaparka ouvre facilement son palmarès

Première course du programme breton et déjà une belle impression laissée par Kaparka (Earl Simon). Le représentant de Thierry Duvaldestin s'impose d'autant plus facilement que son principal opposant Kong (Ecu Pierji) s'est perdu dans ses allures ...

Lire la suite
...
Koctel du Dain
une question de style

Le dernier tournoi au rôle de tremplin pour les mâles vers le Prix Comte Pierre de Montesson (Gr.1) réunira une forte délégation internationale. Le Prix Paul Viel (Gr.2) compte pas moins de sept candidats étrangers, ...

Lire la suite
...
Kalamity d'Héripré
découvre de nouvelles rivales

À trois semaines du premier grand rendez-vous classique proposé aux 3 ans, le Prix Roquépine (Gr.2) offre une ultime possibilité de se tester entre elles aux meilleures pouliches du moment. La hiérarchie qui a émergé ces dernières semaines sera ...

Lire la suite