... ©Aprh
Présentation de course - 13.10.2020

Fakir du Lorault choisit le Grand National du Trot

La onzième étape du Grand National du Trot a fait le plein de partants avec seize chevaux au départ répartis sur trois échelons. Après l’étape de Lisieux, le match retour entre Elie de Beaufour et Fakir de Lorault est attendu.

S’il reste encore deux étapes avant la Finale de Vincennes programmée le 6 décembre, la lutte pour l’obtention du maillot jaune est déjà très disputée et cette étape angevine s'annonce décisive. En l’absence de ses deux co-leaders Défi Pierji et Diable de Vauvert (26 points au classement), Elie de Beaufour peut endosser seul le maillot du meilleur cheval du circuit ce mercredi sur l’hippodrome d’Eventard. Comme lors de l’étape de Lisieux, Elie de Beaufour bénéficiera d’un avantage de 25 mètres sur le protégé de Mickaël Charuel. A nouveau pieds nus avec Jean-Michel Bazire au sulky, ce hongre de 6 ans est prêt à livrer un grand combat.

Fakir du Lorault au summum de son art
Excellent troisième du Prix de l’Étoile en ayant trotté 1’09’’7 sur le parcours des 2200 mètres de la grande piste de Vincennes, Fakir du Lorault a toujours fait partie des meilleurs éléments de sa génération. Il aurait pu être au départ vendredi du le Championnat Européen des 5 ans (Groupe 1) mais son entourage a finalement préféré pour le GNT. Le fils de Vaillant Cash est le seul 5 ans au départ et le plus riche du deuxième poteau. « J’ai opté pour cette course car il y avait un doute sur le fait que Face Time Bourbon soit pas plutôt présent dans le Championnat Européen des 5 Ans. Fakir vient de gagner une étape du G.N.T., c'est aussi pourquoi j'ai décidé de continuer. Il trouve des bonnes conditions : les 3 150 mètres d’Angers devraient lui convenir. La corde à droite est un avantage pour lui car il s’élance mieux ainsi. Il retrouve dans les mêmes conditions le cheval de Jean-Michel Bazire, Elie de Beaufour. Fakir devrait ensuite courir l'étape suivante du G.N.T. de Nantes, le 4 novembre. Il y aura après le meeting d'hiver. La logique serait qu'il participe au Prix de Bretagne le 22 novembre pour commencer. »

Retour de JMB dans la case driver

L'homme aux vingt titres de Sulky d'Or s'est fait discret ces dernières semaines : Jean-Michel Bazire n’a plus couru depuis le 30 septembre et il fait son retour ce mercredi pour cette seule drive d'Élie de Beaufour.

PARTANTS ANGERS - Mercredi 14 Octobre
1 GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF - (13H50)
Course Premium - Attelé - Gr 3 - Nationale - 75 000 € - 3 100 m
1ET VOILA DE MUZED4H. Monthule
2DOUM JENILOUD4M. Mottier
3CRUSOE D'ANAMAR. Congard
4ELIE DE BEAUFOURD4J.-M Bazire
5CAPITAINE FRANCEW. Bigeon
6CHACHA DE GONTIERD. Couvreux
7CONTREE D'ERABLEDAD. Thomain
8DIGNE ET DROIT (+25 m)A. Barrier
9CASH DU RIB (+25 m)J. L. Cl. Dersoir
10ALINEA (+25 m)D4Ch. J. Bigeon
11DAIDA DE VANDEL (+25 m)L. Abrivard
12CAP DE NARMONT (+25 m)D. Brossard
13BLEU CIEL (+25 m)D4F. Nivard
14FAKIR DU LORAULT (+25 m)D4F. Lecanu
15BLUES DES LANDIERS (+50 m)D. Cheradame
16DORGOS DE GUEZ (+50 m)N. Bazire
A voir aussi :
...
Goeland d'Haufor contrôle et sprinte

Neuvième victoire de la carrière de Goëland d'Haufor (Voltigeur de Myrt), la neuvième dans le cadre d'un meeting d'hiver. Triplement lauréat durant le meeting 2019-2020, quadruple vainqueur lors de l'exercice précédent, le voici ...

Lire la suite
...
18 restants engagés dans la Q#2 Prix d'Amérique Races ZEturf

Après l'enregistrement des forfaits ce mercredi, 18 restants figurent sur la liste des engagés à la Qualif#2 Prix d'Amérique Races ZEturf (Gr.2). Les montes de Face Time Bourbon (Ready Cash), Davidson du Pont (Pacha du Pont), Délia du ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#9)
Goût Baroque 1'11''

Haras de Vains (50) 300 €, à la réservation, + 2.500 €, poulain vivant Goût Baroque 1’11’’, c’est, d’abord, un palmarès, solide, étoffé, circonstancié. Dix succès, à ce jour, pour plus de 350.000 euros de gains. Un palmarès classique, qui l’a vu ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite