... © Aprh
Actualité - 26.04.2022

Antoine Lhérété et Girolamo : le 1 leur va si bien dans le GNT

Le numéro 1 leur va bien. Antoine Lhérété et Girolamo se sont imposés avec ce dossard dans la troisième étape du Grand National du Trot ParisTurf à Reims il y a deux semaines. Une première victoire pour le couple nouvellement formé, en début d'année, après l'achat du cheval par une association formée autour du professionnel. Une première victoire aussi dans le GNT pour l'entraineur/driver âgé de 28 ans. Les deux sont prêts à remettre cela, ce mercredi à Châteaubriant, avec le numéro 1 toujours.

le 1 mérite encore une explication. Si à l'arrivée, la première place est synonyme de victoire, sur la grille de départ du trot (départ volté), il renvoie aussi au candidat le moins argenté. C'était le cas de Girolamo (Uriel Speed) à Reims et cela sera donc encore le cas ce mercredi. Mais, en fait, sans son statut de vainqueur d'étape, le représentant d'Antoine Lhérété aurait dû rejoindre la liste des éliminés et rester donc au box (ils sont onze dans ce cas). Alors, avec le même 1, l'histoire peut-elle se répéter dans l'ouest de la la France, à Châteaubriant ? Le couple s'y déplace en confiance.
Rencontré en fin de semaine dernière à Vincennes, Antoine Lhérété nous apprend sur Girolamo : "Il est resté très bien depuis sa dernière sortie. Il a travaillé régulièrement sans trop forcer. C’est un cheval un peu souffreteux avec qui il ne faut pas aller sur le mal. On va rester un peu sur le GNT. Pour l’instant, il s’élance en tête. En fonction de ses gains, il pourrait passer à 25 mètres dans des étapes à venir. Je verrai alors ce qu’on fait. Il va à gauche, à droite, sur tous les profils de piste, plate ou avec une montée." Le profil corde à droite (comme Reims la dernière fois), avec montée et descente de Châteaubriant, est incontestablement à ranger parmi les bons points pour Girolamo. Initialement entraîné par Sylvain Roger pour la casaque de Noël Lolic, le fils d'Uriel Speed n'avait plus gagné depuis mai 2020 [le Prix Camilla (Gr.3) à Vincennes]. Elément semi-classique à 4 ans (3e du Prix Kalmia, Gr.2), il a été acheté en association 110.000 € lors de la dernière vente du Prix d’Amérique, intégrant les boxes d'Antoine Lhérété, qui en est également un de ses copropriétaires.

FOCUS SUR ANTOINE LHÉRÉTÉ

24H au Trot.- Pourquoi avoir acheté Girolamo en janvier en vente publique ?
Antoine Lhérété.- C’est un cheval de bon niveau qui courait avec les meilleurs de sa génération en début de carrière. Il a eu une passe un peu creuse en 2021 mais son profil m’intéressait. Je l’avais vu aussi l’an dernier au haras de mon père (N.D.L.R. : le Haras de Sassy). Il n’avait pas sailli beaucoup de juments mais je l’avais vu bien travailler. Je trouvais que c’était un beau cheval. J’ai des clients qui me font confiance et qui sont prêts à investir. Je leur ai parlé de ce cheval en les avertissant qu’on n’allait pas nous le donner et qu’il faudrait mettre un peu d’argent. Ils ont suivi.

Comment s'est passée sa réception dans vos boxes ?
La première fois que je l’ai travaillé, je me suis gratté la tête. Je me suis dit, il y a du boulot à faire dessus. On lui a fait quelques soins et tout est rentré dans l’ordre au fur et à mesure où il travaillait. Le fait de ne plus voir Vincennes, d’aller en province, lui a fait beaucoup de bien. Je l’ai vu évoluer. Il est devenu plus gai, a gagné en moral et cela s’est vu sur ses performances. Je l’ai trouvé parfait à Lisieux en mars (4e). Ensuite à Angers en avril, il aurait lutté pour la victoire sans sa faute. Il a surtout beaucoup de moral maintenant.

Comment fonctionnez-vous avec vos parents qui animent le haras de Sassy ?
Nos équipements sont voisins et collés sur le même centre mais j’ai ma structure à part avec mon bâtiment, mes boxes, mes paddocks et ma piste. J’ai une grosse dizaine de chevaux différents à courir par an. Je trie les poulains et essaie de garder des chevaux intéressants ou utiles. Je peux aussi prendre des chevaux au repos et les faire travailler à la piscine (installée sur le haras de Sassy).

Repères sur Antoine Lhérété
■ 28 ans
■ 60 victoires comme entraîneur - 2 Groupes : Critérium de Vitesse de Basse-Normandie (Gr.2) avec Up and Quick en 2018 et Etape du GNT (Gr.3) avec Girolamo en 2022
■ 169 succès comme pilote (75 au monté / 94 à l'attelé)

Flaubert Gédé, un autre "Lhérété" dans le Grand National
L'entraîneur ornais aura deux partants lors de la réunion du GNT castelbriantaise. Il aligne en effet pour la première fois Flaubert Gédé (Orlando Vici) dans les rangs des amateurs. Son protégé sera confié à Quentin Verneuil dans l'étape du Grand National des Amateurs (GNA). Le représentant de Florence Dreux est en forme et sera un opposant de taille à Gai Matin (Rieussec) qui tente une passe de trois étapes consécutives dans le GNA avec Barbara Guenet.

Pour Girolamo, le fait de ne plus voir Vincennes a fait beaucoup de bien.
Antoine Lhérété

LE RETOUR DE CLEANGAME DANS LE GNT

La star de la quatrième étape du GNT sera évidemment Cleangame (Ouragan de Celland). Le représentant de Jean-Pascal Bragato participera ce mercredi à sa douzième participation d'étape du circuit. Il en a remporté sept. Le contexte lui est pourtant défavorable. S'il s'est imposé à Nantes en 2019 en rendant 50 mètres, il a échoué lors de ses trois dernières tentatives dans le circuit, contraint en chaque occasion de s'élancer du troisième échelon de départ (à Maure-de-Bretagne en 2020, Saint-Malo où il faisait une rentrée et Nantes en 2021). Ajoutons à ce constat, l'actualité de Cleangame. Le champion n'a pas gagné lors de ses trois dernières sorties, une séquence rare chez lui qui nous renvoie à mai et juin 2020 ou plus avant à 2017 ! Jean-Michel Bazire aborde pourtant l'épreuve avec optimisme et nous a déclaré : "Je l'ai mal drivé la dernière fois d'où sa faute pour finir (N.D.L.R. : dans le Prix Jean Riaud, Gr.3). Mais le cheval est en forme. Le profil de la piste de Châteaubriant devrait lui plaire : ça descend depuis la raquette de départ des 2400m. en face jusqu'à mi-tournant, puis ça remonte dans la ligne droite, même si ce n'est pas aussi marqué qu'à Maure-de-Bretagne."

L'entrée en scène de la classique Hanna des Molles
Dans le clan Abrivard (Laurent et Alexandre), la confiance est de mise au sujet d'Hanna des Molles (Village Mystic). Il faut dire que la 5 ans au profil ultra classique (lauréate du Critérium des 3 Ans) dispose d'un engagement parfait, à la limite du recul des 50 mètres. C'est d'ailleurs ce point qui mobilise Alexandre : "La qualité de l’engagement fait que nous la présentons dans cette étape du GNT. Elle a été arrêtée longtemps et a besoin de courir. Cela va aussi lui permettre de changer de piste. Au papier, elle dispose d’une première chance et on se laisse donc tenter. Je pense qu’elle va encore progresser sur sa dernière bonne course (3e du Prix Henri Levesque). Comme elle a eu une longue période d’arrêt, elle manquait d’une vraie course la dernière fois. Elle sera encore mieux mercredi. Cela va lui faire du bien aussi de courir contre des "vieux", c’est vraiment une bonne course pour elle. Sur ce qu’elle a déjà montré la dernière fois, elle peut monter sur le podium sans problème."

Epsom d'Herfraie, un an après
Il y a un an, Epsom d'Herfraie (Rieussec) restait sur une série de huit victoires et se présentait pour la première fois dans le Grand National du Trot. Dans la quatrième étape en l'occurrence, à Maure-de-Bretagne. Deuxième derrière Crack Money (Singalo) qui remportera le circuit, il a eu droit ensuite à un long break avant de réussir un très beau meeting d'hiver (4 victoires). Remarquable à Angers la dernière fois, il aura encore de très grandes prétentions ce mercredi.

Des arbitres en nombre
Entre ceux qui cherchent des points, comme Eire d'Hélios (Ni Ho Ped d'Ombrée) et Django du Bocage (Réal de Lou), et ceux qui ont une belle carte d'étape à jouer, comme Fawley Buissonay (Village Mystic), Flower By Magalou (Un Mec d'Héripré) et Freyja du Pont (Quinoa du Gers), les arbitres possibles ne manqueront pas.
PARTANTS CHATEAUBRIANT - Mercredi 27 Avril
1 GRAND NATIONAL DU TROT PARISTURF - (13H50)
Premium - Att. - (3) - 90 000 € - 2 975m
1. GIROLAMOA. Lherete
2. CAMPIONE MION. R. Brossard
3. DIXIT DANICAA. Thomas
4. FAWLEY BUISSONAYJ.-Ph. Monclin
5. FLOWER BY MAGALOUA. Wiels
6. FAVORI DE L'ITONT. de Genouillac
7. EIRE D'HELIOSF. Lagadeuc
8. DREAMER DE CHENUG. Gelormini
9. FREYJA DU PONTN. Bazire
10. EPSOM D'HERFRAIEE. Raffin
11. DJANGO DU BOCAGEF. Ouvrie
12. COLONEL BONDB. Rochard
13. HANNA DES MOLLESA. Abrivard
14. CHALIMAR DE GUEZR. Congard
15. ETOILE DE BRUYERECh. Dreux
16. CLEANGAMEJ.-M Bazire

Une deuxième fois à Châteaubriant, 32 ans après la première

Châteaubriant a déjà accueilli une fois le Grand National du Trot dans le passé. Cela nous emmène en 1990. Superman (Tatius) s'y était imposé avec son entraîneur Roland Dabouis au sulky dans ce qui était la 9e étape du circuit, le 20 août. Superman y battait Salomon (Képi Vert) et Sérénade du Corta (Valmont).

A voir aussi :
...
Le Conseil d'Administration de LeTROT annonce 290 M€ d'encouragements en 2023

Ce mercredi matin 8 janvier, s’est tenu le premier Conseil d’Administration de l’année de la société LeTrot. Le CA a annoncé une enveloppe de 290 millions d'euros d'encouragements pour 2023. Parmi les projets en cours, celui de la ...

Lire la suite
...
Un Prix Ephrem Houël très paritaire

Le peloton du Prix Ephrem Houël (Gr.2), à l'affiche de samedi à Vincennes, réunit 13 partants avec une forme de parité entre les femelles (7) et les mâles (6) de 4 ans. Seul entraîneur doublement représenté, Thierry Duvaldestin a validé Jeegha ...

Lire la suite
...
Jean-Michel Bazire choisit Beads dans le Prix de France Speed Race

La déclaration des montes ce mercredi apprend que Jean-Michel Bazire se mettra au sulky de Beads (Archangel), dimanche dans le Prix de France Speed Race (Gr.1), et confiera Hooker Berry (Booster Winner) à son fils Nicolas. Le premier reste sur ...

Lire la suite
...
À la rencontre des acteurs
les plus efficaces de l'hiver

Le meeting d'hiver de Vincennes entre dans sa dernière période. Dans moins d'un mois, le rideau se baissera sur l'édition 2022/2023. Si les têtes de liste ont déjà été largement identifiées, Jean-Michel Bazire chez les ...

Lire la suite