... (© APRH)
Actualité - 02.05.2022

Un week-end sous le sceau Abrivard

Alexandre et Laurent Abrivard ont été parmi les acteurs principaux du week-end, chacun dans sa catégorie mais les résultats du fils ne sont pas étrangers à ceux du père. Mention spéciale pour le premier, auteur d'un coup de cinq inédit qui conforte sa place de pilote numéro 1 cette année, d'autant qu'il a encore gagné deux fois ce lundi à Vichy. Chez les étalons, Village Mystic, Orlando Vici et Up And Quick forment le trio de tête au nombre de victoires.

Alexandre Abrivard venait pour la huitième fois seulement courir à Laon, dimanche, mais l’hippodrome de l’Aisne tient assurément une place particulière pour lui. Il a en effet réalisé le premier coup de cinq de sa carrière sur une piste où il avait déjà réussi son premier coup de quatre voici un peu moins de douze ans. À l’époque, il totalisait tout juste 70 victoires après avoir débuté l’année précédente. Depuis, le fils aîné de Laurent Abrivard s’est taillé un palmarès XXL qui compte à ce jour plus de 1 630 succès, 17 titres de Groupe 1, deux Étriers d’Or, trois d’Argent, etc. Et le voilà donc cette année le premier à passer la barre des 100 gagnants (pour 500 courses), ce qui le situe parmi les plus "rapides" dans ce domaine juste derrière Éric Raffin, qui avait atteint ce stade l’an dernier au 30 avril avec une centaine de montes supplémentaires, et Jean-Michel Bazire, qui reste la référence dans ce domaine depuis 2008, année où il avait enregistré 100 gagnants dès le 28 avril en un peu plus de trois cents courses seulement. Alexandre Abrivard est bien lancé vers la conquête d’un premier Sulky d’Or et d’une première place au Combiné même s’il refuse à se projeter trop loin comme il le confiait dans notre édition de dimanche après ce nouveau coup d’éclat.
La réunion de dimanche à Laon est symbolique des quelque quatre premiers mois de sa saison. Sur ses huit courses de la journée, quatre l’ont été pour l’écurie familiale, s’imposant avec les débutants Jean Madrik (Up And Quick) et Janzibar (Dollar Macker), et l’autre moitié pour l’extérieur, avec trois victoires à la clé obtenues pour les entraînements de Benjamin Goetz (Inès Dubonheur), Pierre Coignard (Emperor Charm) et Christophe Dagnicourt (Ibra du Thenney). Sur ses 104 gagnants cette année, 44 l’ont été pour l’entraînement de son père (42 %).

Le TOP des pilotes du week-end (4 victoires et plus)
Pilote – courses - vict. (%) – places – Gains
1. Alexandre Abrivard – 15 c. - 7 vict. (46 %) – 3 pl. – 73 890 €
2. Yoann Lebourgeois – 12 c. – 5 vict. (42 %) – 2 pl. – 41 000 €
3. Pierre-Yves Verva – 12 c. – 5 vict. (42 %) – 5 pl. – 40 670 €
4. François Lagadeuc – 11 c. – 4 vict. (36 %) – 0 pl. – 47 270 €

Le week-end parfait de l'amateur Matthieu Corbin
Dix-sept pilotes ont remporté deux victoires. Si parmi ceux-ci, on peut souligner les taux de réussite à la gagne de Damien Laisis et James Lebouteiller, chacun à 50 %, de Jean-Philippe Monclin, vainqueur notamment de l’étape du Trophée Vert à Bernay au sulky de Gaspar d’Angis (Quaro), de Gwenn Junod, de Julien Dubois et Kévin Leblanc, qui affichent tous un enviable 40 %, le meilleur dans ce domaine est l’amateur Matthieu Corbin. Le frère de l’entraîneur René Corbin a en effet réalisé un sans-faute en s’imposant samedi au Touquet avec Foryou de la Moire (Otello Pierji) et dimanche à Pontchâteau avec Diva du Cherisay (Nuage Noir). L’amateur sarthois reste sur une série de trois victoires consécutives.
Les premières victoires du week-end
■ Guillaume Desprez (apprenti) avec Icarita Club (Lilium Madrik) à Gournay-en-Bray samedi
■ Petra Huhti (propriétaire) avec Sahara Jeaburn (Ready Cash) à Cholet samedi
■ Pascal Puvost (propriétaire) avec Early Somolli (Obrillant) à Graignes dimanche
■ Damien Maucourt (entraîneur) avec Fun de Banville (Real de Lou) à Châtelaillon-La Rochelle dimanche
■ Didier Ambos (propriétaire) avec Darwyn Siga (Gai Brillant) à Paray-le-Monial dimanche
■ Anthony Ferrand (propriétaire) avec Ilovedam (Niky) à Senonnes dimanche

Entraîneurs : un sextuor à 3 victoires

Alors qu'Alexandre Abrivard atteignait la barre des 100 gagnants, l'entraînement de Laurent, son père, s'est pour sa part encore illustré à trois reprises et totalise désormais 60 succès depuis le début de l'année, ce qui conforte sa place de numéro un national. Jamais encore, il n'avait remporté autant de courses en l'espace de quatre mois. C'est vingt et une de plus que l'an dernier à la même époque. Ce week-end, Patrick Terry, Thierry Duvaldestin, Franck Leblanc, Sébastien Guarato et Nathalie Viel-Pierre, avec une mention spéciale pour celle-ci qui n'avait que cinq partants, affichent également trois vainqueurs. Aux gains, Sylvain Dupont termine à la première place - ce qui est vrai aussi au classement des propriétaires - avec 49.980 € dont 45.000 € pour le seul Ce Bello Romain.

Étalons : Village Mystic en leader

Aux classements par le nombre de victoires et par les gains, Village Mystic, qui occupe par ailleurs la quatrième place par les victoires sur le mois coulant, termine à la première place. Aux victoires (4), il est ex-aequo avec Orlando Vici et Up And Quick, alors qu'aux gains il devance pour quelque 2.000 € Jam Pridem, boosté par la victoire de Ce Bello Romain à Argentan.
Le TOP-10 des étalons du week-end en nombre de victoires et gains
Rang - Père - nbre de gagnants / nbre places / gains cumulés
1. Village Mystic - 4 / 3 / 52 170 €
2. Orlando Vici - 4 / 3 / 46 550 €
3. Up And Quick - 4 / 2 / 35 060 €
4. Booster Winner – 3 / 4 / 34 580 €
5. Utoky - 3 / 0 / 31 210 €
6. Saxo de Vandel - 3 / 3 / 29 800 €
7. Goetmals Wood - 3 / 1 / 27 250 €
8. Boccador de Simm – 3 / 0 / 26 100 €
9. Bold Eagle- 3 / 1 / 25 060 €
10. Brillantissime - 3 / 1 / 22 130 €

A voir aussi :
...
Des podiums
qui se conjuguent au pluriel

Avec le premier week-end d’octobre, c’est le dernier trimestre de l’année qui commence. Une sorte de dernier quart temps d’une partie dont les tableaux d’honneur commencent à se dessiner de plus en plus, de mieux ...

Lire la suite
...
Haziella d'Amour finit à la vitesse du vent

Dans une intéressante épreuve qualificative au Trot Open des Régions - Grand Nord, réservée aux 5 ans, le dernier mot est revenu à Haziella d'Amour (Un Amour d'Haufor). Bien qu'ayant fortement penché sur sa droite dans la phase ...

Lire la suite
...
Enjoy The Game de plus en plus fort

Entraîné en début de carrière par le danois Steen Juul, Enjoy The Game (Ens Snapshot) a rejoint l'effectif d'Erik Bondo au printemps dernier. Préparé en France dans la Sarthe, ce cheval âgé de 6 ans a eu ...

Lire la suite
...
Débuts éblouissants de Firos pour son nouvel entourage

Acheté 34.000 € à la vente mixte d'Arqana Trot à Deauville le 20 septembre dernier, Firos (Memphis du Rib) n'aura pas mis de temps à faire plaisir à son nouvel entourage, fédéré sous les couleurs de Mathieu Bedouet. L'élève d'Alain Roussel, un petit-fils ...

Lire la suite