... © Aprh
Nuit Torride avec Guillaume Gillot
En bref - 03.05.2022

Nuit Torride s'est éteinte

Sa vie fourmille comme un roman d'aventure, riche en succès, coups de théâtre et rebondissements. Ce roman vient de s'achever avec la mort de Nuit Torride (Boléro du Coq). Coélevée par Gratianne Clin et Guillaume Gillot, la future championne s'est qualifiée à 2 ans mais n'a débuté qu'à 4 ans. Elle a vite montré de bons moyens pour s'imposer en fin de sa première saison à Vincennes. Elle progresse régulièrement mais prend une nouvelle dimension à 7 ans en intégrant les Groupes, s'imposant notamment dans le Prix de La Haye (Gr.2) durant l'été à Enghien. Elle devient membre de l'élite durant l'hiver en concluant troisième du Prix de Belgique (Gr.2). Mais la représentante de la famille Gillot est alors arrêtée en plein élan, contrôlée positive dans la Finale du Grand National du Trot (Gr.2). Guillaume Gillot dans un long et émouvant post diffusé sur Facebook en l'honneur de sa jument de cœur exprime son incompréhension toujours vive de cet épisode. La jument reviendra à 9 ans, peut-être encore plus forte, ajoutant par exemple des accessits dans les Prix de Bretagne, du Bourbonnais et de Belgique. Nuit Torride participe au Prix d'Amérique à 10 ans sans s'y classer au terme d'un parcours défavorable. Elle s'est retirée au haras avec 22 victoires et 908.231 € de gains.

Des arrivées de marque à l’élevage

La saison de monte 2022 marquera l’arrivée de cinq gagnantes de Groupes 1 (six avec Green Grass qui n’a pas été encore saillie) comme poulinières. Atteinte par la limite d’âge pour courir en France, Billie de Montfort et Bahia Quesnot sont les plus "tardives". Avant de rencontrer Face Time Bourbon l’an prochain, la représentante de la famille Dauphin est promise à Bold Eagle. Quant à la lauréate du Prix de Cornulier, elle va prochainement rencontrer Charly du Noyer. Lauréate des Critériums des 3 et 4 Ans, Gunilla d’Atout a été saillie par Royal Dream. Un croisement sur une femelle de Ready Cash qui a déjà donné Hohneck. A l’honneur dans le Championnat Européen des 5 Ans, Féerie Wood a quitté la compétition et a été présentée à Ready Cash. Stoppée en pleine ascension à la sortie du meeting d’hiver après son succès dans la Sulky World Cup des 5 ans, Havanaise a rencontré Village Mystic.

© Equidia

Earl Simon s'impose comme prévu à Mons

La montée en puissance d'Earl Simon (Prodigious) se poursuit au rythme des réunions belges de Mons. Le pensionnaire de Jarmo Niskanen a remporté ce mardi sa troisième victoire consécutive sur la piste montoise, prenant nettement le meilleur à la fin sur l'animateur Cyriel d'Atom (Otello Pierji). Il s'est imposé dans la réduction kilométrique d'1'12''1 sur le parcours des 2.300 mètres (autostart), un chrono correct à mettre en perspective avec le record d'1'10''4 établi par Ready Cash et Amiral Sacha sur le même parcours lors de leur victoire dans le Grand Prix de Wallonie (Gr.1).
Cinquième en 1'13''8, Gladys des Plaines (Opus Viervil) a assuré sa mise en jambes avant de produire un dernier kilomètre en progression.

Voilà ma crack, après nous avoir tellement apporté, tu as bien mérité un repos éternel.

Guillaume Gillot : "Nuit Torride était notre crack"

Guillaume Gillot dans son hommage à sa championne la présente ainsi : "Outre tes multiples facéties et tes fins de courses tonitruantes, je garderai le souvenir d’une roturière n’ayant jamais aimé les strass et les paillettes, mais étant arrivée et surtout revenue au plus haut niveau, grâce à ton courage, ton application, ta bravoure et ton goût de l’effort." Au haras, Nuit Torride est la mère de quatre vainqueurs, dont Gai Matin (Rieussec), et a donné naissance cette année à une fille de Niky, baptisée Merci Nuit. Il y a quelques jours, "Nuit Torride s'est endormie pour l'éternité" dans les bras de Guillaume Gillot.

A voir aussi :
...
Idéal du Rocher monte encore son niveau de jeu

Le plus riche du second échelon, Idéal du Rocher (Clif du Pommereux) a profité de son bon départ pour se placer rapidement derrière le groupe de tête. Il a ensuite sagement patienté avant de passer à l’...

Lire la suite
...
Jacar de la Dives, victoire lavalloise mais pensées parisiennes

Estimé par Bertrand Le Beller, Jacar de la Dives (Viking de Val) bénéficiait d’un très bel engagement à la limite du recul ce mercredi. Il n’a pas laissé passer l’occasion de s’imposer, pour la ...

Lire la suite
...
Avec Elie de Beaufour,
"JMB" toujours roi d'Anjou-Maine

Pour la cinquième fois de suite (et pour la neuvième fois au total), Jean Michel Bazire remporte le Grand Prix Anjou-Maine (Gr.2) en tant qu’entraîneur. Cette fois c’est avec Elie de Beaufour qu’il pose ...

Lire la suite
...
Nouveau coup d'arrêt
pour Earl Simon

Initialement attendu dans la quatrième étape du Tour Européen du Trotteur Français (T.E.T.F.), dimanche prochain à Gelsenkirchen, Earl Simon ne sera pas de la partie. Et pour cause, il connaît un problème de ...

Lire la suite