En bref - 05.05.2022

CA de LeTROT : Assises, maintien des allocations et transformation

Ce jeudi, le Conseil d'Adminstration de LeTROT s'est réuni en formule mixte présentiel/visioconférence. Le CA a permis de faire un point sur l'ensemble des sujets d'actualité, notamment dans le cadre du rapport d'activité. Parmi les travaux en cours, le compte-rendu du CA précise qu'un concept "Aréna" avec une nouvelle expérience clients est actuellement à l'étude sur Vincennes et qu'une "réflexion complémentaire est conduite sur l'organigramme (de la SECF) en vue de gagner en efficacité (...)". Trois semaines après les Assises de l'Elevage, le président Jean-Pierre Barjon a déclaré sur l’événément : "Il y aura un avant et un après, ce travail ne restera pas vain pour l’avenir."
Voici le compte-rendu communiqué par LeTROT.

Le CA poursuit son travail de transformation
Les premiers mois de l’année 2022 ont été riches pour la Société Mère investie sur tous les fronts, aussi bien sur ses propres chantiers que sur ceux de l’Institution, à savoir le PMU, la Fédération Nationale des Courses Hippiques, l’Afasec mais encore Equidia. "Nous devons en effet être pro-actifs sur tous les plans pour construire et rechercher de la croissance, ce qui nécessite beaucoup de travail et d’engagement". Les exemples sont là.
Lors de ce premier semestre s’est tenue la première édition du Forum de l’emploi, faisant suite à la création d’un poste de directeur de l’emploi et de la formation à l’Afasec, chargé de "mettre en place une stratégie de professionnalisation de tout l’environnement de la filière, aujourd’hui indispensable."
D’ores et déjà, se prépare le regroupement espéré pour 2023 des équipes du PMU, de France Galop et de la SECF dans l’immeuble récemment acquis (Thémis). Une réflexion est menée actuellement sur l’aménagement des bureaux.
Parallèlement, un chantier interne se poursuit sur l’avenir de l’Hippodrome Paris-Vincennes. Un concept "Aréna" avec une nouvelle expérience clients et un projet en vue du renouvellement de la concession en 2024 sont actuellement à l’étude.
Une réflexion complémentaire est conduite sur l’organigramme en vue de gagner en efficacité, modernité et sécurité, mais aussi sur les statuts de la Société en elle-même.
Un outil d’aide à la décision sur le programme des courses a été développé et est aujourd’hui en production. Son objectif est d’identifier les risques de courses creuses (moins de 10 et 13 partants) afin de revoir leurs conditions, tout en veillant aux interférences que ces corrections pourraient avoir sur les autres épreuves. Cette recherche d’optimisation du nombre de partants, PMU comme PMH, est en effet un souci permanent en vue d’obtenir de meilleurs enjeux.

Un résultat supérieur de 4,7 millions au budget attendu

Malgré une année 2021 toujours marquée par le COVID et ses mesures de restriction (points PMU fermés, puis jauges), le résultat financier de l’exercice passé, arrêté par le CA de la SECF, présente un solde supérieur de 4,7 millions au budget prévisionnel, s’établissant à 11,8 millions d’euros de résultat d’exploitation, en augmentation de 2,3 millions d’euros sur 2019 et 2020. Ce résultat valide une gestion rigoureuse, fruit d’un pilotage permanent.

Budget des allocations confirmé

A l’issue des quatre premiers mois 2022, les ressources collectées par le PMU et les autres opérateurs sont en phase avec le budget, et assurent d’ores et déjà le financement des allocations jusqu’à cet été, allocations qui sont en hausse de plus de 10 % comme s’y était engagé les équipes de la SECF.

Assises de l’Elevage : une première pour l’histoire et un objectif atteint : « donner la parole aux éleveurs »

Tenues le vendredi 15 avril, les premières Assises de l’Elevage ont atteint le but que Jean-Pierre Barjon s’était donné : "donner la parole aux éleveurs." Et le Président de la SECF de poursuivre. "On devait faire ce travail, délivrer une information dense et complète, accepter qu’il y ait débat sur les deux sujets sensibles que sont le transport de semence et de l’éventuel apport de nouveaux courants de sang. Toutes les parties ont été en mesure de s’exprimer, et c’était là l’essentiel. Notre rôle a été de mettre ces sujets d’avenir sur la table et tant mieux, s’il y a eu débat contradictoire. Ces Assises étaient une nécessité et répondaient à des attentes, comme l’ont prouvé les 2000 contributions réalisées sur le site dédié. Il y aura un avant et un après, ce travail ne restera pas vain pour l’avenir."
Il en ressort en effet un dossier technique extrêmement complet qui fera date, mettant en exergue la qualité des équipes techniques de la SECF et de la Commission de l’Elevage, avec la contribution des meilleurs chercheurs en matière de génomique. C’est ainsi que le Conseil d’Administration a souhaité que la Commission de l’Elevage poursuive ses travaux.

Retrouvez les temps forts des deux débats :
■ Est-il opportun aujourd'hui d'apporter un nouveau courant de sang dans le Stud-book ? (par ce LIEN)
■ Le transport de semence : quels enjeux ? Quelles conséquences ? (par ce LIEN)

A voir aussi :
...
Kennedy, Vincennes avant de s'envoler vers les Etats-Unis

Kennedy (Joke Face) sera l'un des opposants à Etonnant (Timoko) dans le prochain International Trot (Groupe 1) du 15 octobre, à New York, connu pour son aéroport John F. Kennedy... C'est dire la renommée acquise par ce fils de la championne Lisa ...

Lire la suite
...
Jonquille de Meat émerge d'un très bon lot

C'est un lot dont il faudra se souvenir à coup sûr. Cet hiver, beaucoup des participants du Prix Une de Mai, disputé ce lundi à Craon, seront vus à Vincennes, avec l'ambition de s'imposer. Sur une piste rendue lourde par les fortes ...

Lire la suite
...
Joker Darling donne des promesses

Une très belle impression. Si le favori Joaquim Dieschoot (Scipion du Goutier) sera à reprendre (quatrième, sans démériter, malgré deux fautes). Joker Darling (Love You) n'a pas rencontré d'opposition dans l'épreuve du jour des 3 ans de ...

Lire la suite
...
I Am des Mottes, un succès qui en appelle d'autres

L'avenir lui appartient. À 4 ans, I Am des Mottes (Real de Lou) est en train de prendre une autre dimension. Lundi, il a enfin réussi à passer le poteau en tête, lui qui s'était bien comporté à plusieurs reprises, aprè...

Lire la suite