... (© APRH)
Résultat de course - 07.05.2022

Hooker Berry et Hohneck, les meilleurs ennemis

Une nouvelle fois, Hooker Berry et Hohneck se sont retrouvés aux prises dans la phase finale de l'une des épreuves de sélection de leur génération, en l'occurrence le Prix Albert Demarcq (Groupe 2) en ce premier samedi du mois de mai à Vincennes. La victoire est revenue au cheval de Michel Aladenise, qui avait l'avantage d'avoir effectué une rentrée - qui plus est victorieuse - vis-à-vis de son rival, absent depuis sa deuxième place dans le Prix de Sélection (Groupe 1) au début du mois de mars. Pour autant, les meilleurs ennemis de cette promotion ne sont pas tout seuls, car Hip Hop Haufor a tracé une remarquable ligne droite, finissant même encore un peu plus vite que Happy Valley pour s'emparer de la troisième place.

Égalité, balle au centre. Lors des quatre dernières confrontations entre les deux meilleurs mâles de la promotion née en 2017, la première remontant au Critérium Continental (Groupe 1) de la fin décembre remportée par le cheval de Philippe Allaire, Hohneck (Royal Dream) et Hooker Berry (Booster Winner) se sont chacun imposés deux fois. Après avoir été mené deux à zéro, le partenaire de Jean-Michel Bazire a donc égalisé ce samedi où il a pleinement mis à profit le fait d'avoir une course victorieuse (Prix Robert Auvray) dans les jambes par rapport à son meilleur ennemi, qui n'avait pas couru depuis trois mois. Tous les deux sont, faut-il le rappeler, en pleine saison de monte. "Il était à 100 %, ce qui a sûrement fait la différence à mi-ligne droite par rapport à son rival, confiait d'ailleurs le pilote sarthois au moment du débrief de la course sur l'antenne d'Equidia. J'ai eu un bon parcours en ayant j'ai pu prendre le sillage de Hohneck."
Ce que Jean-Michel Bazire ne dit pas, c'est qu'il a encore été très inspiré. Quand François Lagadeuc a temporisé dans le tournant final, il n'a pas cherché à lui mettre la pression, temporisant lui aussi de façon à garder "au chaud" celle dont les deux mâles pouvaient redouter la pointe de vitesse, Happy Valley (Royal Dream). "Je peine à réaliser que j'ai un tel cheval qui gagne une nouvelle fois. Je n'en ai jamais eu un comme lui, je suis un petit éleveur, réagit avec émotion son éleveur-propriétaire Michel Aladenise avant de revenir sur la nouvelle confrontation entre les deux mâles. Pour moi, Hohneck est au-dessus, je suis franc, je le dis, et il faut Jean-Michel (Bazire) dans le sulky pour le battre."
Cette courte défaite n'est nullement source d'une quelconque inquiétude aux yeux de François Lagadeuc, le driver de Hohneck : "Hooker Berry est peut-être un peu plus près que le mien, qui réalise une bonne rentrée. Tout va bien".Hip Hop Haufor a bien le niveau
Auteur des meilleurs cinq derniers mètres en 1'09''6, Hip Hop Haufor (Up And Quick) a montré qu'il n'était plus très loin des meilleurs alors qu'il n'en était qu'à son deuxième parcours face à l'élite de la génération. Mention bien, surtout qu'il a terminé plus vite que Happy Valley (Royal Dream) qui n'a pas eu le même changement de vitesse que face aux seules femelles dernièrement, mais cela aurait peut-être pu être encore mieux à écouter Christian Bigeon au micro d'Equidia : "C'est bien, ça aurait pu être encore mieux. Il a failli se tromper à l'entrée de la ligne droite, ce qui l'a coupé dans son élan et a fait le jour à Happy Valley, si bien que je pensais être quatrième, mais il a redonné un coup de collier. Il a le niveau, il y a quelques réglages à améliorer, mais il n'est pas loin".


La journée du Centre-Est à Vincennes
C'est une grande journée qu'a vécu le Centre-Est à Vincennes ce samedi qu'il s'agisse d'un point de vue élevage avec la victoire du berrichon Hooker Berry dans le semi-classique du jour (c'est son quatrième succès à ce niveau lui qui fait partie des meilleurs de sa génération depuis l'âge de 2 ans) et pour les socio-professionnels. Ludovic Peltier, avec l'Écurie des Ludels, a en effet réussi un doublé avec Invincible Cash (Ready Cash), vainqueur de l'un des deux Groupes 3 du jour où il a devancé Ivanka de Jilme (Ni Ho Ped d'Ombrée), entraînée dans la région par Joël Desprès, et Formi (Tucson), vainqueur du Prix de Menton.


D'où vient-il ?

C’est l’élevage des "Berry" et de Michel Aladenise. L’aventure remonte à Idée du Corta (1996-Battling Joe), la grand-mère du héros du Prix d’Amérique Legend Race, non qualifiée, mais qui a remarquablement essaimé. Mère de dix produits, dont huit qualifiés et sept vainqueurs, ces derniers ayant engrangé quelque 2,25 millions d’euros, elle se recommande, tour à tour, d’Osaka Berry 1’13’’, Paolo Berry 1’13’’ a.-m., classique, Quokine Berry 1’11’’ m., classique, Téquila Berry 1’12’’, semi-classique, ou encore Dayana Berry, 1’11’’ m., semi-classique. Gagnante de quatorze courses et de plus de 250.000 euros, Osaka Berry est la mère d’Hooker Berry, mais aussi de Darling Berry 1’12’’, Eliska Berry 1’12’’ a.-m. et Falco Berry 1’11’’, un quatuor dont les gains cumulés s’élèvent à deux millions d’euros, ou presque. Au sein des "Berry", les générations se suivent et se ressemblent !

6e | PRIX ALBERT DEMARCQ
Att - 2850 m - Groupe 2 - 120 000 €
HOOKER BERRY 1'12"5
Booster Winner x Osaka Berry (Caballio In Blue)
Driver : J-M Bazire - Entraîneur : F. Leblanc
Propriétaire : M. Aladenise - Eleveur : M. Aladenise
2e Hohneck 1'12"6 Royal Dream x Caranca
3e Hip Hop Haufor 1'12"6 Up And Quick x Villa Haufor
4e : Happy Valley - 5e : Have A Dream - 6e : Heliade du Goutier - 7e : Hatchet Man

Hohneck est au-dessus de Hooker et il faut Jean-Michel (Bazire) dans le sulky pour le battre.
Michel Aladenise sur Equidia

Love You 1'10''2 Coktail Jet 1'11''2
Booster Winner 1'10''2 Guilty Of Love 1'17''1
Quille Viretaute 1'13''8 Elvis de Rossignol 1'13''0
HOOKER BERRY Aube Et Vire 1'23''4
Caballio In Blue 1'16''2 Quadrophenio 1'13''9
Osaka Berry 1'13''8 Starlette Begonia 1'23''9
Idee du Corta Battling Joe 1'15''6
Salsa des Quartes
A voir aussi :
...
Entre bon et mauvais Karma

Sous une pluie battante, Karma (Prodigious), pour la première fois allégé dans sa ferrure, et Thomas Levesque ont su dominer leurs adversaires dans la phase finale du Prix de l'Authie avec une certaine autorité. Fils de la bonne ...

Lire la suite
...
Epsom d'Herfraie, souverain cagnois

Il y a des longs voyages qu'on ne regrette pas. C'est bien le cas de Louis Baudouin ce vendredi. Le pilote d'Epsom d'Herfraie (Rieussec) a connu avec son partenaire un nouveau facile succès après leur précédente ...

Lire la suite
...
Tony Parker mobilise 2.800 investisseurs pour un haras

Passionné par les courses et animateur de l'écurie de galop Infinity Nine Horses, l'ex star de la NBA Tony Parker aime faire bouger les lignes. C'est ainsi qu'il a décidé de recourir au financement participatif, via la plateforme ...

Lire la suite
...
Amiens : 1ère Premium, GNT et emploi !

L'actualité de la société des courses d'Amiens sera chargée dans les prochains jours. L'hippodrome ouvrira ses portes ce samedi pour sa première réunion de l'année, sous label Premium. Et dans la foulée, mercredi 6 mars, ...

Lire la suite