... © Aprh
Actualité - 11.05.2022

La course des grands hongres par excellence

Dire que le Prix des Ducs de Normandie (Gr.2) est l’une des plus belles épreuves du calendrier français n’est pas une assertion partisane, portée par un quelconque esprit régionaliste. C’est un fait qui s’appuie sur un palmarès hors norme. On y trouve pêle-mêle des vainqueurs de Prix d’Amérique et des hongres stars. Pour ces derniers, il s’agit même d’une des rares occasions de croiser le fer contre les éléments classiques et de prouver, quelquefois, leur supériorité. Cette année encore, le casting reflète bien cette diversité avec Cleangame, qui ne figure pas encore au tableau d’honneur des Ducs, et Etonnant, titulaire de titres ultra académiques et tenant du titre.

La déclaration des partants s’est effectuée ce mercredi et ils seront quatorze à en découdre dans le Prix des Ducs de Normandie (Gr.2), samedi à Caen. Un trio est particulièrement attendu sur l’hippodrome de la Prairie : Cleangame (Ouragan de Celland), Etonnant (Timoko) et Ampia Mede Sm (Ganymède). Trois noms pour trois profils bien distincts. Pour preuve, ce trio s’est encore peu croisé à ce jour.

Retrouvez en page 4 l'épisode des K-LIFS sur la première séance de qualifications pour 2 ans de Caen.

Un trio qui se rencontre pour la première fois
À ce jour, Cleangame a affronté une fois Ampia Mede Sm et a échoué contre elle dans le Prix du Bois de Vincennes (Gr.3) en lui rendant 25 mètres. Il a rencontré deux fois Etonnant, dans le Prix d'Eté (Gr.2) et le Grand Prix du Sud-Ouest (Gr.2), l'an dernier. À chaque fois, Cleangame s'est montré supérieur remportant l'épreuve alors qu'Etonnant ne jouait que les figurants. Quant à la variante Ampia Mede Sm versus Etonnant, elle n’a jamais eu lieu. De ce point de vue, ce match à trois, dans une feuille de match évidemment beaucoup plus dense (14 partants-Quinté+), est une première.

Une des grandes épreuves attelées pour les hongres en France
Question 1 : quel Groupe 1 est ouvert aux hongres en France ?
Réponse : aucun.
Question 2 : quelles sont les plus grandes épreuves attelées (de Groupe 2) ouvertes aux hongres en France ?
On en trouvait douze en 2021. Dont cinq ont affiché une allocation totale égale ou supérieure à 130.000 €. Il s’agit (avec les données de 2021) des :
■ Prix d’Eté – 170.000 € – 2.700m GP – Vincennes
■ Grand Prix du Sud-Ouest – 150.000 € – 2.400m autostart – Beaumont-de-Lomagne
■ Grand du Conseil du Département des Alpes-Maritimes – 150.000 € – 1.609m autostart – Cagnes-sur-Mer
■ Prix Jean-Luc Lagardère – 130.000 € – 2.875m – Enghien
■ Prix des Ducs de Normandie – 130.000 € (150.000 € cette année) – 2.450m – Caen
Dès lors, le palmarès de chacune de ces épreuves réunit toujours ce qui se fait de mieux en matière de "troisième sexe". On peut parler, à l’exception du Groupe 2 cagnois qui se dispute sur le mile et requiert des aptitudes particulières, pour les autres épreuves de grands objectifs pour les grands hongres.

Un palmarès des Ducs marqué par les grands hongres
Huit éditions du Prix des Ducs de Normandie sont revenues à cinq hongres depuis 2000 (de la plus récente à la plus ancienne) :
■ 2019 et 2018 : Aubrion du Gers
■ 2014 et 2015 : Roi du Lupin
■ 2008 : Nimrod Boréalis
■ 2003 : Général du Lupin
■ 2000 et 2001 : Giésolo de Lou


Les partants 2022 des Ducs de Normandie

© Aprh
Dernier hongre au palmarès du Prix des Ducs de Normandie : le regretté Aubrion du Gers qui domine Bold Eagle en 2019
Une représentation 2022 des hongres dans les standards
Avec cinq hongres au départ cette année (Hidalgo des Noés, Darshan, Dollar Soyer, Cash du Rib et Cleangame) sur 14 partants (36 %), l'édition est dans les standards des dernières éditions (entre 31 % et 46 % depuis 2018). Depuis 2000, les hongres ont représenté 25 % des partants (78 hongres sur un total de 311 partants).

Ces cinq hongres au palmarès des Ducs de Normandie (Aubrion du Gers, Roi du Lupin, Nimrod Boréalis, Général du Lupin et Giésolo de Lou) sont tout simplement des phénomènes et figurent dans le top de la catégorie attelée des trente dernières années dont les membres français, sauf omission de notre part, sont :
Aubrion du Gers 1'10 : 2.540.072 €
Général du Lupin 1'10 : 2.438.552 €
Roi du Lupin 1'10 : 2.200.345 € (dont plus de 50 % au monté)
L'Amiral Mauzun 1’09 : 1.905.535 €
Cleangame 1'10 : 1.770.370 €
Giesolo de Lou 1’11 : 1.763.027 €
Rapide Lebel 1'09 : 1.741.322 €
Kito du Vivier 1'10 : 1.669.833 €
Nimrod Boréalis 1'10 : 1.366.900 €

Le quintet des Ducs peut être comparé aux hongres qui figurent au palmarès du Prix d'Eté (Gr.2) sur la même période (depuis 2000). Pour le Prix d'Eté, on trouve Cleangame (2021 et 2020), Aubrion du Gers (2017 et 2018), Commander Crowe (2011), Rapide Lebel (2010) et Général du Lupin (2004). On est bien avec les mêmes acteurs sachant que Rapide Lebel et Commander Crowe, au palmarès du Prix d'Eté, ont participé une fois sans succès au Prix des Ducs de Normandie. Voilà en tout cas de quoi accréditer la possible victoire de Cleangame dans l'épreuve samedi lui qui est double vainqueur du Prix d'Eté. Un doublé Prix des Ducs/Prix d'Eté en ferait l'égal d'Aubrion du Gers et Général du Lupin.

ETONNANT COCHE AUSSI PAS MAL DE CASES

Si beaucoup d'arguments tournent à l'avantage de Cleangame samedi, Etonnant a aussi des atouts dans sa manche. Celui d'abord d'être le tenant du titre, en temps record (1'10''4), dans une épreuve où les doublés ne sont pas rares (cinq depuis 2000). Celui encore de défendre la catégorie des vainqueurs de Groupe 1 (à laquelle n'appartient pas encore Cleangame par exemple). En fait, tous les vainqueurs du Prix des Ducs de Normandie (depuis 2000) possèdent au moins un tire de Groupe 1 sauf deux : L'Océan d'Urfist (lauréat 2007) et Earl Simon (2020). Le fait d'être vainqueur d'une épreuve de la triple couronne hivernale (le Prix de Paris) n'est pas vraiment une garantie car ils ne sont que deux à figurer au palmarès des Ducs au XXIe siècle : Oyonnax (vainqueur du Prix d'Amérique) en 2010 et Bird Parker (titulaire du Prix de Paris) en 2016. La quasi absence des lauréats du Prix d'Amérique est par ailleurs un fait remarquable du palmarès des Ducs. Positionnée en pleine saison de monte, l'épreuve fait partie des impasses de beaucoup de stars comme Face Time Bourbon et Ready Cash avant lui. Bold Eagle y a participé deux fois en fin de carrière (en 2019 et 2020) sans s'y imposer. Up and Quick s'y est aligné à 10 ans en 2018.

L'ABSENCE DES JUMENTS AU PALMARÈS

Alors qu'en est-il maintenant des chances d'Ampia Mede Sm ? On aborde le cas le plus difficile du trio vedette de l'épreuve. Les juments sont en effet presque totalement absentes du palmarès. Aucune ne figure depuis 2000. Et entre 1980 et 1999, on ne trouve que deux championnes : Autour d'Aunou (Speedy Somolli) en 1993 et Bahama (Quito de Talonay) en 1994. Les deux l'ont fait à l'âge de 5 ans. Il s'agit ici de la vraie singularité de l'épreuve qui la rend incomparable avec les autres. Le Prix d'Eté par exemple, autre Groupe 2 destiné aux meilleurs, voit la présence de grandes juments sur sa plus haute marche comme Bahia Quesnot en 2019 (après rétrogradation de Propulsion), Bélina Josselyn en 2016, Olga du Biwetz en 2008 et 2009, Lady d'Auvrecy en 2006. Là encore, la saison du printemps est le responsable tout désigné. L'époque est moins propice aux juments sujettes aux cycles de reproduction.
Elles ne seront que deux d'ailleurs cette année à relever le défi (Ampia Mede Sm et Rebella Matters). C'est une donnée conforme aux dernières éditions (entre 1 et 3 candidates depuis 2017). Voilà en tout cas de quoi compliquer la mission d'Ampia Mede Sm, dont le profil (jument qui ne possède pas de titre classique et qui s'est révélée à l'âge de 5 ans en arrivant en France) ne propose pas vraiment de précédent. Une victoire de sa part confinerait samedi à l'authentique exploit. Il lui faudra en effet faire mentir des statistiques des quarante dernières années.

Ampia Mede Sm devra se battre aussi contre les statistiques samedi pour s'imposer

© Aprh

A voir aussi :
...
Des courses aux enchères
lors des 48H au Trot d’Angers

Les 48H d’Angers auront lieu dans un mois, les 15 et 16 juin exactement, sur l’hippodrome d’Eventard. L’initiative qui associe de nombreux professionnels dans sa conception comprend une opération inédite de vente aux enchères, le ...

Lire la suite
...
Estelle Nordique en 1'10''9

Pour sa quatrième course sur les 2 175 mètres de la grande piste, Estelle Nordique (Real de Lou), dont la mère est Joyeuse d'Or (Vroum d'Or) à laquelle Jacques Bodin fit gagner plus de 305 000 €, confirme qu'elle peut exprimer toutes ses ...

Lire la suite
...
Gaotcho Jiel, le vent porteur

Il devait y avoir un vent porteur venu du Sud ce mardi à Vincennes qui a pousséGaotcho Jiel (Prince Gédé) pour prendre un minime avantage au passage du poteau. Une première sur la cendrée parisienne pour les ...

Lire la suite
...
Indy Dark rentre et garde le tempo

Propre frère du classique Django Riff (Critérium des Jeunes, Prix Albert Viel et Championnat Européen des 3 Ans), Indy Dark (Ready Cash) n'avait pas couru depuis à peine trois mois. Pour autant, cela n'a pas empêché le poulain ...

Lire la suite