...
En bref - 11.05.2022

K-LIFS épisode 3 : déferlante de bonnes notes à retrouver en replay

La séance de qualifications de Caen, première ouverte aux 2 ans de la saison, a été riche en bonnes notes ce mercredi. Province Courses l'Hebdo et 24H au Trot ont accompagné l'événement en proposant un live intégral dans le cadre du troisième épisode de l'opération K-LIFS (à retrouver par ce LIEN). Après les deux premiers épisodes du Croisé-Laroche et de Grosbois, voici un traitement encore différent des qualifications des K.
100 candidats se sont qualifiés avec la meilleure réduction kilométrique d'1'16''6 aux crédits de Kairos de Bomo (Charly du Noyer) et de Kalao du Vivier (Follow You). Le premier dépend de l'effectif de Charley Heslouin et le second de Sébastien Guarato. C'est Thierry Duvaldestin qui a été le plus actif ce mercredi (15 qualifiés) devant Philippe Allaire (9).
La longue séance a permis à de nombreux professionnels de réagir et donner leurs impressions au micro de Fabien Cailler. Entre les lots, le replay du live vous permettra de voir et d'entendre Sylvain Roger, qui est également revenu sur la prestation de Délia du Pommereux à Åby, Gaëtan Ligeron, Victor Langlais (pour Hunter Valley - Parts de Rêve), Fabien Mégie (pour Arqana Trot), Yann Lorin, Franck Anne, Sébastien Dewulf, François Henry, Gilles Ribot (régisseur de Caen) et Charley Heslouin.
Les prochaines K-LIFS ? À Amiens mardi prochain.

Caen samedi : un Prix Pierre Gamare sans tous les ténors

Avec les absences de Joyeuse (First de Retz) et de Jubilé Prior (Prince de Montfort), ce sont les deux derniers vainqueurs de Groupe de la promotion montée des 3 ans qui manqueront à l'appel du Prix Pierre Gamare (Gr.2), samedi à Caen. L'épreuve en transfuge de Vincennes, proposée à la place du Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1), réunit néanmoins un casting intéressant. Il y aura 11 partants dont Jaspers Turgot (Korean), dont il faut excuser le dernier faux pas et qui présente pour le reste une copie parfaite. Le délicat Jolly Roger (Drôle de Jet) pourrait apprécier d'évoluer sur le grand anneau caennais et devra se méfier aussi de Jorgos de Guez (Briac Dark) auteur de bons débuts dans son sillage la dernière fois. Jab de Mye (Let's Go Along) fera aussi partie de ceux qui seront avantagés par le profil plat de Caen. Les pouliches Jipsy du Noyer (Eridan) et Jazzy du Pré (Roc Meslois) ont des moyens évidents. Philippe Allaire présente Jewel Cash (Ready Cash), un débutant sous la selle qui n'est pas de toute sagesse à l'attelé.

Caen samedi : Ici C'Est Paris en terrain de connaissance

Le Prix Henri Ballière (Etrier 4 Ans Qualif 2) a réuni neuf partants. À la fois le plus titré et le plus riche, Ici C'Est Paris (Dollar Macker) avance d'autres atouts encore, comme ceux de la forme et de s'être imposé sur la piste caennaise. C'était il y a un an lors de son sacre dans le Saint-Léger des Trotteurs (Gr.1). Sa "vieille" rivale Idéale du Chêne (Bird Parker) sera aussi de la partie mais découvrira pour sa part la piste normande. Parmi les participants inattendus, citons Ikacou des Cinty (Very Well Jet) et Illusion Jipad (Boccador de Simm) qui effectueront des débuts sous la selle.

Pas d'Elitloppet pour San Moteur

L'entourage de San Moteur (Panne de Moteur), invaincu cette année en trois tentatives, vient d'annoncer que le cheval ne participera pas à l'Eliltloppet (une invitation était à sa disposition). Un de ses trois propriétaires, Håkan Arvidsson, a annoncé jouer la carte de la sagesse avec le 5 ans qui ne compte que 17 courses à son actif. L'ambition est en revanche une participation au prochain Prix d'Amérique sachant que San Moteur vient de s'imposer à Åby sur 2.640 mètres. Affaire à suivre.

A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite