...
En bref - 12.05.2022

Snowstorm Hanover, 11e invité de l'Elitloppet

Sa victoire mercredi soir à Solvalla, dans une épreuve qui octroie d'office à son vainqueur une invitation à l'Elitloppet (Gr.1), permet à Snowstorm Hanover (Muscle Massive) de devenir le onzième membre de la liste rose. Le représentant de la Stall T.Z. de Stefan Melander est âgé de 8 ans et est entraîné par Daniel Redén. Né aux Etats-Unis où il a fait partie des meilleurs de sa promotion, il compte comme titre de gloire le Kentucky Futurity à l'âge de 3 ans outre-Atlantique. Importé en Europe en 2018, à l'âge de 4 ans, par Stefan Melander, Snowstorm Hanover s'est imposé cinq fois en Suède. Il reste sur deux succès et, pour Anders Malmrot, le directeur sportif de Solvalla, "il est actuellement en train de vraiment s'épanouir". Il sera le deuxième partant de Daniel Redén dans l'Elitloppet qui aura aussi le tenant du titre Don Fanucci Zet.

Gaudéo et Detroit Ace jouent aux visiteurs dans le Trophée Vert

Dimanche, la quatrième étape du Trophée Vert se disputera dans le Sud-Ouest à Eauze. Aucun des premiers protagonistes du circuit ne sera présent, comme l'actuel leader Caliméro du Thiole (Gogo). Les seize partants se répartissent sur trois échelons de départ, de 3.000 à 3.050 mètres, avec deux canditats au dernier poteau, Cristal du Lupin (Ganymède) et Douxor de Guez (Jasmin de Flore). Bien placé en tête, Gaudéo (Tsar de Tonnerre) fait son apparition sur le circuit. Il compte néanmoins des références sur gazon et vient d'ailleurs de décrocher une troisième place sur l'herbe de Durtal. Antoine Dabouis fait le déplacement de la Sarthe avec lui. Damien Lecroq ajoutera encore quelques kilomètres en amenant Detroit Ace (Texas Charm). Son partenaire s'est déjà imposé deux fois dans le circuit vert, en 2021, et y fait son entrée cette année. À ses côtés, au deuxième échelon de départ, Doruck (Jet Fortuna) avance de nombreux arguments favorables et tentera de profiter d'un engagement parfait.

Les prochaines qualifications de Cordemais déplacées à Pontchâteau

La piste de l'hippodrome de Cordemais va connaître d'importants travaux lors des prochains mois et ne sera pas en fonction. Dès lors, les séances des vendredi 10 juin, mercredi 19 juillet et mercredi 10 août 2022 sont transférées sur l'hippodrome de Pontchâteau.

Des débutants bien nés à suivre vendredi et samedi

Dans les prochaines heures plusieurs 3 ans bien nés vont effectuer leurs premiers pas en compétition. Ce sera le cas vendredi à Laval pour Jazzy Cut (Goetmals Wood), un frère du champion Gélati Cut (Coktail Jet), qui défend le même entourage : Romain Larue à l'entraînement et l'Ecurie Windcut (les Karsenty) comme éleveur et propriétaire. Dans la même course, le Prix des Anysetiers, on trouvera Jefferson Bond (Tucson), un frère de Cincinnati Bond (169.730 € de gains). Samedi à Reims, c'est le frère de 3 ans du vainqueur semi-classique Heart of Gold (Bird Parker), Jacob Black (Sam Bourbon), qui débutera. Dans la même réunion, Sylvain Roger présentera au monté Jacinthe Mika (Rodrigo Jet), une sœur de Colibri de Larré (140.010 €).
Samedi à Grenade-sur-Garonne, J'Y Suis j'Y Reste (Ni Ho Ped d'Ombrée) et Jim Hawkins (Quaker Jet) s'affronteront dans le Prix François Majorel. Le premier est un frère de Dame Denfert (260.420 €) et le second d'Ergué Gaberic (186.840 €).

A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite