Résultat de course - 15.10.2020

Fresneaux, un coup de vent sur Marseille

À mi-ligne droite, je savais qu'il allait gagner.
Christophe Martens

Le Grand Prix d’Automne est tombé sous le coup d’une bourrasque, ce jeudi à Marseille-Borély. Une bourrasque nommée Fresneaux qui a terminé très vite pour remporter un deuxième succès consécutif. Sous un temps venteux, Fresneaux s’est lui-même transformé en coup de vent.

Fresneaux en chiffres
7 victoires dont 1 à Vincennes
6 titres dans le Sud
2 succès à main droite

Son été passé sur les hippodromes du sud a été couronné de succès (trois courses, deux victoires, une place). Fresneaux (Timoko) réitère sa dernière performance de Beaumont-de-Lomagne en s'imposant dans le Grand Prix d'Automne, à Marseille-Borély. Sous un vent omniprésent tout au long de la réunion, le pensionnaire de Vincent Martens n’a été qu’un éclair dans la ligne droite. Une performance soulignée par son driver Christophe Martens, au micro d’Equidia Racing. « Avec un parcours comme celui que j’ai eu, c'est un top cheval. C’est un bon trotteur, qui a beaucoup de classe. Il est capable d'aller de l'avant. À mi-ligne droite, je savais qu'il allait gagner. » Le lauréat réalise sa meilleure réduction kilométrique de la saison, en 1’12’’9.

Le triomphe de la jeunesse

Seul 5 ans au départ de l'épreuve, Fresneaux avait pour seul paramètre défavorable une place en seconde ligne derrière l'autostart. C'est aussi cette postion au départ qui explique pour bonne part la course d'attente prolongée du partenaire de Christophe Martens.

La forme de la famille Martens

Christophe et Vincent Martens sont des grands voyageurs et leurs déplacements sont souvent payants. Depuis le 15 septembre dernier, en 16 courses, les représentants de Vincent Martens ont remporté quatre courses (25 % de réussite à la gagne) et ont terminé à cinq reprises sur le podium. En fait, seules quatre de leurs tentatives n'ont pas été récompensées d'une allocation. Ce jeudi, à Marseille, ils ont une nouvelle fois fait montre de leur efficacité. Avec quatre partants, ils ont signé deux succès (Deko de Tilou et Fresneaux), ainsi qu’une deuxième place (Fabulous Jet).

D'où vient-il ?

Elevé par Etiennette Dubois, Fresneaux est le deuxième produit le plus riche de Perrière. Sa sœur n'est autre que Viva la Vida (248 052 € - lauréate de Groupe 2). Dans sa souche maternelle, on retrouve la millionnaire Autour d’Aunou (Championnat européen des 3 ans (Gr.1) 1991 - Prix de Sélection (Gr.1) 1992), mais aussi Hooper (273 882 €).

8e | GRAND PRIX D'AUTOMNE - PRIX VANS BARBOT
Att - 2300 m - Course C - 31 000 €
FRESNEAUX 1'12"9
Timoko x Perriere (Defi d'Aunou)
Driver : Ch. Martens - Entraîneur : V. Martens
Propriétaire : Ec. Meydan - Eleveur : E. Dubois
2e Brindor 1'13" Mage de La Merite x Houba des Etangs
3e Ce Retour d'Oscar 1'13"3 le Retour x Perle Castelets
4e : Derby de Souvigne - 5e : Citizen Kane - 6e : Conchitana Jenilou - 7e : American Dollar
Imoko 1'14''6 Viking's Way 1'15''6
Timoko 1'09''1 Sepia 1'15''6
Kiss Me Coulonces 1'18''6 And Arifant 1'16''5
FRESNEAUX Allez Coulonces
Defi d'Aunou (US) 1'11''3 Armbro Goal (US)
Perriere 1'15''0 Nesmile 1'17''4
Kundera 1'16''6 Coktail Jet 1'11''2
Nevadara 1'20''5
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite